Accès direct à la navigation principale (appuyer sur "Entrée")
Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")
Accès direct aux autres sites (appuyer sur "Entrée")
Energy Union
Temps fort :

Union de l'énergie - L'Union européenne rassemblée autour des questions de l'énergie et du climat

Energie 01-02-2017 - 09:27 / Mis à jour le: 07-02-2017 - 11:34
 
 

En février 2015, la Commission européenne a présenté les grandes lignes de l'Union de l’énergie, une série de mesures visant à supprimer les frontières aux flux d’énergie et à rendre l’Europe moins dépendante aux combustibles fossiles, pour la plupart importés. L'Union de l'énergie devrait également permettre de réduire les factures d’énergie pour les consommateurs et d'apporter une meilleure résistance aux ruptures d’approvisionnement. (Lire la suite: La politique énergétique européenne prête pour un nouveau souffle )

Réduire les émissions de gaz à effet de serre, développer les sources d’énergie renouvelable et assurer une meilleure sécurité de l’approvisionnement en électricité figurent parmi les priorités de l'Union européenne pour 2017. De nombreux progrès ont déjà été réalisés en matière de politique énergétique, mais les principaux défis restent le patchwork inefficace de vingt-huit marchés, la dépendance aux importations et le changement vers une économie qui consomme et pollue moins. (Lire la suite: Priorités pour l’Europe : une énergie propre, sûre et abordable )

Le 7 juillet, les députés débattront en session plénière d'un accord informel avec les États membres concernant la réforme du système d’échange de quotas d’émissions de CO2 (SEQE). Un vote aura lieu le lendemain. Cette réforme devrait aider à réduire les émissions de gaz à effet de serre et lutter contre le changement climatique. En effet, la législation lutterait contre les déséquilibres de réserves et de demandes de permis d’émission qui entravent les incitations aux investissements verts. (Lire la suite: Tout ce qu’il faut savoir sur la réforme du système d’échange de quotas d’émission de CO2)

L’Union européenne risque constamment la rupture d’approvisionnement en énergie, 10% de nos ménages ne peuvent se permettre un bon chauffage et trop d’énergie est gaspillée, c’est ce qu’a dit Maroš Šefčovič, le commissaire chargé de l’union de l’énergie, aux commissions de l’environnement et de l’énergie les 26-27 janvier. Il a présenté sa vision de l’union de l’énergie pour lutter contre ces problèmes et faire face aux défis, et a écouté les priorités et les inquiétudes des députés. (Lire la suite: Les questions énergétiques au cœur d’un débat des députés européens avec Maroš Šefčovič)

Une nouvelle et plus stricte échelle de A à G identifiant l'efficacité énergétique des appareils ménagers devrait être introduite, afin de suivre la cadence des progrès technologiques, ont dit les députés en votant une proposition de la Commission européenne mercredi. La majorité des appareils sur le marché remplissent les conditions de la "classe A" fixées en 2010, donc des plus (A+, A++, A+++) sont ajoutés, notent les députés. (Lire la suite: Efficacité énergétique des appareils ménagers: les députés appellent à une échelle de A à G plus ambitieuse)

Les questions énergétiques occupent depuis longtemps le haut de l’agenda politique de l’Union européenne. La création de l’Union de l’énergie est une des priorités de Jean-Claude Juncker. Cette question sera débattue aujourd’hui en session plénière à Bruxelles avec le vice-président de la Commission européenne Maroš Šefčovič. Nous avons rencontré Jerzy Buzek, président de la commission de l’énergie, sur l’Union de l’énergie et le rôle du Parlement européen en vue du débat. (Lire la suite: Union de l'énergie: "nous entraider et garantir l'approvisionnement constant en énergie")

Sécuriser l’approvisionnement en énergie à des prix abordables, améliorer l’efficacité énergétique et réduire les émissions occuperont l’agenda du Parlement européen pour les mois et années à venir. Ces questions seront aussi discutées lors du sommet des 26-27 juin à Ypres et à Bruxelles lors de cette semaine consacrée à l’énergie durable et marquée par des centaines d’événements à travers l’Europe. (Lire la suite: Les défis concernant l’énergie qui attendent le Parlement européen)

L'Union européenne, en important plus de la moitié de l'énergie qu'elle consomme, est vulnérable face à des fournisseurs tiers tels que la Russie. Pour répondre à cet enjeu, la Commission européenne a proposé un plan pour la mise en oeuvre d'une union de l'énergie ainsi que la création d'un marché européen de l'énergie. Découvrez dans notre carte interactive les chiffres clés à propos des importations de l'Union européenne et les taux de dépendance pays par pays. (Lire la suite: Dépendance énergétique de l'Union européenne : les chiffres)

REF. : 20150316TST34725
 
 
Partager
 
 
En quoi consiste l'union de l'énergie ?
 

La nouvelle union de l'énergie améliorera-t-elle l'efficacité énergétique de l'Union européenne tout en réduisant sa dépendance envers la Russie ?