Accès direct à la navigation principale (appuyer sur "Entrée")
Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")
Accès direct aux autres sites (appuyer sur "Entrée")
Icon: top story Brexit
Temps fort :

Brexit - Les enjeux et conséquences du référendum britannique

Constitution / Institutions 07-07-2016 - 11:29 / Mis à jour le: 02-03-2017 - 18:29
 
 

Après qu’une majorité de citoyens britanniques se soit exprimée le 23 juin dernier en faveur d’une sortie de leur pays de l’Union européenne, les regards se tournent vers l’avenir. Le Royaume-Uni et l’Union européenne doivent maintenant négocier les modalités de leurs relations futures, et le Parlement européen jouera un rôle important dans le cadre de ces pourparlers. (Lire la suite: Après le référendum britannique, décider du futur des relations avec l’UE)

Les dirigeants européens doivent répondre au vote britannique de quitter l’Union européenne par davantage d’efforts pour défendre le projet européen, le rendre plus transparent, social et faire en sorte qu’il réponde aux préoccupations des citoyens. Tel était le principal message issu du débat qui s’est tenu mardi avec le Président du Conseil, Donald Tusk, et le Président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, sur le sommet européen de la semaine dernière. (Lire la suite: Brexit : L’UE doit faire plus pour répondre aux attentes des citoyens, préviennent les députés)

La décision du peuple du Royaume-Uni de quitter l’Union européenne est sans précédent, a souligné le Président du Parlement européen Martin SCHULZ (S&D, DE) en ouverture de la session plénière extraordinaire. Il a salué et remercié Jonathan Hill pour son travail au sein de la Commission européenne et sa décision de se retirer après avoir fait campagne pour le maintien du Royaume-Uni dans l’Union, dans un discours applaudi par la Chambre. (Lire la suite: Le “Brexit” et ses conséquences en débat)

La volonté exprimée par les citoyens du Royaume-Uni de quitter l’Union européenne doit être « le plus rapidement possible traduite dans les faits », a déclaré le Président du Parlement européen Martin Schulz à l’ouverture d’un sommet à Bruxelles ce mardi 28 juin. « Une période d’incertitude prolongée ne serait dans l’intérêt de personne », a-t-il expliqué avant de souligner que l’Union européenne devrait également prouver qu’elle est consciente de son besoin d’être réformée. (Lire la suite: Martin Schulz : prolonger l’incertitude ne serait dans l’intérêt de personne)

Le référendum britannique sur l'appartenance du pays à l'Union européenne qui doit se tenir le 23 juin prochain pourrait avoir une incidence sur l'ensemble de l'Europe. Les députés réunis en session plénière à Bruxelles ont débattu mercredi 24 février des conséquences possibles de ce scrutin. La plupart des députés ont souligné que le pays se porterait mieux s'il restait dans l'Union européenne. Certains ont pourtant estimé que le Royaume-Uni aurait avantage à quitter l'Europe. (Lire la suite: Royaume-Uni : débat en plénière sur l'avenir du pays dans l'Union européenne)

REF. : 20160701TST34439
 
 
Partager
 
 
Les réactions du Parlement au sommet européen sur le Brexit
 

Les députés réunis en session plénière débattent des conclusions du sommet européen consacré au Brexit.

 
Martin Schulz : le Royaume-Uni doit déclencher l'article 50
 

Le Président du Parlement européen Martin Schulz s'exprime sur les conséquences du référendum britannique et les futures relations avec le pays.

 
Référendum britannique : le Parlement évoque les retombées
 

Le Parlement, réuni en séance extraordinaire, exprime colère, tristesse ou joie face aux résultats du référendum britannique.

 
Martin Schulz : le processus de Brexit a déjà débuté
 

Martin Schulz, en ouvrant le débat autour du résultat du référendum britannique, souligne que les citoyens britanniques doivent être respectés.

 
Brexit : les réactions des députés
 

Les dirigeants d'un Parlement sous le choc font part de leurs réactions suite au vote du Royaume-Uni de quitter l'Union européenne.