Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")



-
Grand angle

Le Prix Sakharov 2010 remis au dissident cubain Guillermo Fariñas

Guillermo Fariñas distingué par le Parlement européen

Partager
Réseaux sociaux
Favoris
 

L'essentiel

  • Le lauréat 2010 du Prix Sakharov pour la liberté de l'esprit a été annoncé jeudi 21 octobre.
  • Le Prix sera remis au Cubain Guillermo Fariñas lors de la sesion plénière en décembre.
Guillermo Fariñas, le 2 mars 2010, peu après le début de sa dernière grève de la faim.. ©BELGA_EPA_ALEJANDRO ERNESTO

Guillermo Fariñas, le 2 mars 2010, peu après le début de sa dernière grève de la faim.. ©BELGA_EPA_ALEJANDRO ERNESTO

Lauréat du Prix Sakharov, le Cubain Guillermo Fariñas s'inscrit dans une longue lignée de dissidents, défenseurs des droits de l'homme et de la liberté de pensée : Nelson Mandela, Alexander Dubcek, Aung San Suu Kyi, Ibrahim Rugova, Kofi Annan, Hu Jia… La remise du Prix aura lieu le 15 décembre à Strasbourg. Le dissident pourra-t-il venir recevoir son Prix alors que le dernier lauréat cubain en avait été empêché, en 2005, par le régime castriste ?


« Guillermo Fariñas a été prêt à risquer sa santé et sa vie pour faire changer les choses  à Cuba », a salué le Président du Parlement européen, Jerzy Buzek, en annonçant le nom du lauréat 2010, jeudi 21 octobre. Le Cubain a mené de nombreuses grèves de la faim pour protester contre le régime de Castro, passant prêt de la mort en juillet dernier.


« J'espère lui remettre le Prix en personne, en décembre à Strasbourg », a expliqué Jerzy Buzek. Les Dames en blanc (Damas de Blanco), association cubaine distinguée en 2005, avait en effet été empêchée de venir chercher son prix par La Havane. Au nom du Parlement européen, le Président a appelé à plusieurs reprises à la libération immédiate de tous les prisonniers politiques à Cuba.


Non-violent et gréviste de la faim


Guillermo Fariñas, 48 ans, est un ancien soldat qui a quitté les jeunesses communistes en 1989 pour rejoindre l'opposition. Docteur en psychologie et journaliste, il a fondé une agence de presse indépendante pour que le monde prenne conscience de la condition des prisonniers politiques.


L'agence a maintenant été fermée et Guillermo Fariñas a passé onze ans en prison. Partisan de la non-violence, il a mené pas moins de 23 grèves de la faim pour attirer l'attention sur l'oppression des dissidents cubains et réclamer la liberté d'accès à internet. Il a d'ailleurs été récompensé par Reporters sans frontières pour cette dernière campagne.


La dernière grève de la faim, terminée le 8 juillet dernier, l'a conduit aux portes de la mort, selon les médecins. Il protestait contre le décès, suite à une grève de la faim similaire, du prisonnier d'opinion Orlando Zapata Tamayo.


Avec Guillermo Fariñas, c'est la troisième fois que le Parlement européen distingue des dissidents cubains, après Les Dames en blanc (2005) et Oswaldo José Payá Sardiñas (2002). Le Prix - accompagné d'un chèque de 50 000 euros - sera remis le 15 décembre à Strasbourg.