Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
Questions parlementaires
31 juillet 2013
E-005748/2013
Réponse donnée par la Vice-présisente/Haute Représentante Ashton au nom de la Commission

La Vice-présisente/Haute Représentante a pris bonne note des résolutions du Parlement auxquelles les Honorables Parlementaires font référence. L'engagement du Parlement sur cette question a joué un rôle important, s'agissant de garantir une action de l'UE en la matière.

Si la mise en œuvre de la législation de l'UE relative à l'indication de l'origine relève des autorités compétentes des États membres, la haute représentante/vice-présidente les a effectivement déjà instamment priées de prêter une grande attention à l'importance d'une application pleine et effective de la législation de l'UE en matière d'étiquetage dans le cas d'Israël et à la nécessité d'intensifier leurs efforts à cette fin. Certains États membres se sont déjà efforcés de régler la question. Néanmoins, la Vice-présisente/Haute Représentante entend s'employer, avec les autres membres de la Commission, à élaborer, dans le courant de l'année 2013, des lignes directrices applicables au niveau de l'UE, qui permettraient de renforcer la mise en œuvre homogène de la législation de l'UE dans ce domaine et sa cohérence avec les positions de l'UE en matière de politique étrangère. La Vice-présisente/Haute Représentante a la volonté de faire progresser ces travaux le plus rapidement possible pendant l'année 2013.

JO C 41 E du 12/02/2014
Dernière mise à jour: 4 septembre 2013Avis juridique