Communiqué de presse
 

Le Parlement dévoile sa stratégie de communication pour les élections européennes (4 au 7 juin)

Institutions - 17-03-2009 - 18:19
Général
Partager

La stratégie de communication du Parlement européen pour les élections de 2009 a été dévoilée aux médias ce mardi. Alejo Vidal-Quadras et Mechtild Rothe , Vice-présidents du PE, en ont souligné le message-clef: des choix politiques majeurs attendent l'UE et ils affecteront la vie quotidienne des citoyens européens. Par leur vote, les citoyens peuvent influer sur ces choix.

Les deux Vice-présidents ont présenté plusieurs instruments qui seront utilisés pendant la campagne électorale. Tous ont été conçus pour illustrer certains des choix qui pourraient être infléchis dans un sens ou un autre, en fonction de la composition du prochain Parlement européen:
  • des panneaux présentant des thèmes comme l'énergie, les carburants et le changement climatique, l'alimentation et l'agriculture, l'égalité des chances, les frontières et l'immigration, la standardisation, la sécurité, la protection des consommateurs, le budget et les marchés;
  • des supports tridimensionnels installés dans les rues en complément  des posters et couvrant l'énergie, les frontières et l'immigration, la protection des consommateurs et la sécurité;
  • des "eurostudios" ("choice boxes") - espace multimédias de la taille d'une pièce où les électeurs peuvent exprimer leur avis. Ils présenteront quotidiennement une sélection d'enregistrements sur des écrans placés à l'extérieur de ces espaces, à Bruxelles et par le canal de EuroparlTV et YouTube;
  • des clips Télé et des messages radio;
  • le site Internet des élections www.elections2009.eu lancé en janvier;
  • l'utilisation de médias sociaux (MySpace, Facebook, Flickr et EU Tube).
 
Pour le Vice-président Alejo Vidal-Quadras (PPE-DE, ES), "le seul  message de cette campagne est relatif au choix. Elle n'a pas été conçue pour en appeler au devoir civique du citoyen, mais pour souligner que des choix politiques majeurs se posent à l'UE et qu'ils auront une incidence sur la vie des gens, que ces choix seront arrêtés au niveau européen où le premier rôle reviendra au Parlement pour en fixer les alternatives politiques. Et, les citoyens peuvent influer sur la sélection de ces alternatives politiques en votant, lors des élections européennes, pour les candidats portant leurs préférences politiques".
 
Cette campagne est institutionnelle et non partisane, elle est centrée sur la notion de choix, mais ne favorise aucun choix particulier, a-t-il ajouté: "elle a été délibérément conçue pour représenter toutes les nuances de l'éventail des opinions politiques, de celles qui défendent des positions vigoureusement intégrationnistes à celles qui sont plus sensibles à la préservation de la souveraineté des États membres".
 
Pour la Vice-présidente Mechtild Rothe (PSE, DE), “la question clé est de parler la langue des gens. Pas seulement en termes de langues officielles mais aussi en termes de sentiments et de différences politiques et culturelles d'un Etat membre à l'autre".
 
“Nous allons communiquer haut et fort que le Parlement européen est important pour les citoyens et que leur voix compte dans l'Union européenne. Chaque électeur à un choix à faire: 'à vous de choisir' ," a-t-elle ajouté.
 
REF.: 20090317IPR52051