Index 
 Précédent 
 Suivant 
 Texte intégral 
Procédure : 2010/2159(INI)
Cycle de vie en séance
Cycles relatifs aux documents :

Textes déposés :

A7-0099/2011

Débats :

PV 12/05/2011 - 9
CRE 12/05/2011 - 10

Votes :

PV 12/05/2011 - 12.2
Explications de votes
Explications de votes

Textes adoptés :


Débats
Jeudi 12 mai 2011 - Strasbourg Edition JO

10. Déclaration de la Présidence
Vidéo des interventions
PV
MPphoto
 

  Le Président. – Hier après-midi, un séisme a frappé la province espagnole de Murcie. Au moins sept personnes ont perdu la vie et beaucoup d’autres ont été blessées. Il y a trois heures, M. Martínez Martínez a fait une déclaration à ce propos. Au nom du Parlement européen, j’adresse mes condoléances aux familles des victimes. Nous souhaitons à tous les blessés de recouvrer rapidement la santé. Nous admirons également la réaction rapide et les efforts de la population de Murcie, qui participent aux opérations de secours. J’envoie à l’instant même une lettre de condoléances aux autorités espagnoles à ce sujet.

 
  
MPphoto
 

  Cristina Gutiérrez-Cortines (PPE).(ES) Monsieur le Président, je vous remercie vivement pour vos paroles de soutien et de compassion.

L’ampleur de la tragédie de Lorca se révèle peu à peu. Pour le moment, nous savons que huit personnes ont perdu la vie, dont deux femmes enceintes et un garçonnet de douze ans, que plus de 250 personnes ont été blessées, et que 80 % des maisons ont été endommagées. Autrement dit, désormais et pour une période indéfinie, de nombreux citoyens de Lorca n’ont plus de toit. Une grande partie d’entre eux ont également perdu leur lieu de travail, et avec celui-ci, leurs espoirs, leurs attentes et leurs possibilités.

Lorca est une ville de 70 000 habitants, dont 20 % d’immigrants que la ville a reçus et accueillis, et à qui elle a offert une nouvelle vie, pleine d’un nouveau sens. Je sais que tous ensemble, les anciens et les nouveaux habitants de Lorca pourront entamer une nouvelle étape de leur vie, avec l’aide des institutions et de tout le monde. Je dois aussi demander à l’Union européenne de ne laisser personne en chemin et de se donner les moyens d’aider les personnes affectées, de reconnaître leurs souffrances et d’être à leurs côtés, d’ouvrir ses bras et de leur donner des opportunités.

Je voudrais vous remercier tous vivement et vous demander une minute de silence.

(Applaudissements)

 
  
MPphoto
 

  Le Président. – Je demande à tous les députés de se lever pour observer une minute de silence.

 
Dernière mise à jour: 14 septembre 2011Avis juridique