Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Mercredi 5 juillet 2017 - Strasbourg Edition révisée

15. Siège unique pour le Parlement européen (débat)
Vidéo des interventions
PV
MPphoto
 

  Jérôme Lavrilleux (PPE ), question «carton bleu» . – Mon cher collègue et ami, j’entends bien votre tentative de faire augmenter le nombre de compensations au fur et à mesure que l’on prend la parole pour dire: «Franchement, vous êtes tellement tristes qu’on vous reprenne Strasbourg qu’on va vous donner encore plus.»

Le gouvernement français vient, il y a moins d’une heure, par la voie officielle du ministre chargé des affaires européennes, de donner une fin de non-recevoir claire et définitive à l’abandon, par la France, du siège du Parlement européen à Strasbourg. Ne pensez-vous pas que nous devrions donc interrompre nos débats, puisque c’est une perte de temps évidente?

(Applaudissements)

 
Dernière mise à jour: 6 octobre 2017Avis juridique