Article
 

Le Prince Charles appelle à la révolution face au réchauffement climatique

Environnement - 15-02-2008 - 11:36
Partager
Le Prince Charles au Parlement européen

"Nos enfants et petits-enfants ne nous pardonneront jamais si nous échouons"

« Le rôle de chacun de nous et de nous tous sera absolument crucial » pour relever le défi du changement climatique. Jeudi, le Prince Charles a prononcé un vibrant discours devant les députés européens, appelant de ses vœux une Europe leader en matière de lutte contre le réchauffement du climat et la déforestation. « Nous devons être courageux et révolutionnaires dans notre approche », a-t-il averti, car le « tic-tac fatal de l’horloge du changement climatique s’accélère ».

Le Prince Charles a été « l’une des premières personnalités internationales à attirer l’attention du monde sur le danger posé par le réchauffement de la planète », a affirmé le président du Parlement européen, Hans-Gert Pöttering, en accueillant le Prince de Galles au Parlement européen. Cette visite princière intervenait dans le cadre d’une visite officielle de deux jours à Bruxelles.
 
Le tic-tac infernal de l’horloge du changement climatique
 
Le tableau de la planète dressé par le Prince Charles est alarmant : dans son discours, il a souligné que selon de récentes études, « la calotte glacière du Pôle Nord fond si vite que certains scientifiques prédisent sa disparition totale en été, d’ici sept ans seulement ».
 
Mentionnant les conclusions du panel d’experts de l’ONU sur le changement climatique, il a affirmé que « jusqu’à 2 milliards de personnes dans le monde vont manquer d’eau potable et jusqu’à 30% des espèces animales et végétales risquent de disparaître si l’augmentation de la température se stabilise entre 1.5 et 2.5 degrés ».
 
Comment arrêter le « tic-tac de plus en plus rapide de l’horloge du changement climatique » ? « Nous ne pouvons pas faire moins qu’être courageux et révolutionnaire dans notre approche de la lutte contre le réchauffement », a lancé le Prince Charles devant les députés européens.
 
Les forêts, « thermostats naturels de la planète », sont en danger
 
Les forêts tropicales sont des « thermostats naturels qui aident à réguler le climat » de la planète. Elles permettent aussi la subsistance des peuples parmi les plus pauvres. Pourtant, chaque année, « 20 millions d’hectares de forêts sont détruites ou dégradées, soit la taille de l’Angleterre, de l’Ecosse et du pays de Galles réunis », a rappelé le Prince Charles.
 
Aussi incroyable que cela puisse paraître, « nous continuons à détruire le système d’air conditionné de la planète », a-t-il ajouté, avant de comparer la perte de biodiversité à la destruction d’une bibliothèque remplie de précieux ouvrages et ce, avant même de les avoir lus.
 
Un partenariat inédit du secteur public, privé et des ONG
 
Face à ce constat, il est de la responsabilité de chacun d’agir avant qu’il ne soit trop tard, car la menace est « unique dans l’Histoire », a affirmé le Prince Charles. Pour la contrer, il faudra « le plus grand partenariat public, privé et des ONG qui n’ait jamais existé », selon lui. « Nos enfants et petits-enfants ne nous pardonneront jamais si nous échouons », a-t-il conclu.
 
Des députés européens enthousiasmés par le discours princier
 
Le Prince de Galles a été ovationné par les députés européens à l’issue de son discours. Nous avons pu recueillir les réactions de certains d’entre eux.
 
Le vice-président socialiste de la commission Environnement,  le député danois Dan Jorgensen, s’est félicité que le discours du Prince Charles ait été « dans la même lignée que les récentes décisions prises au niveau européen ». « Nous devons nous fixer des objectifs très hauts -à la fois pour le secteur public et le privé », a-t-il ajouté.
 
Edward Mc Millan-Scott, député britannique, s’est quant à lui félicité de cette « visite remarquable du futur Roi d’Angleterre, sur des sujets qu’il étudie en détails depuis de nombreuses années. Le leadership de personnalités comme le Prince Charles est significatif et je pense qu’il a choisi le bon forum pour s’exprimer », a-t-il ajouté.
 
Vous pouvez lire et réécouter le discours du Prince Charles en cliquant sur les liens ci-dessous.
 
REF.: 20080211STO20962