Index 
 Précédent 
 Suivant 
 Texte intégral 
Textes adoptés
PDF 105kWORD 30k
Jeudi 15 mars 2012 - Strasbourg Edition définitive
Introduction du programme «Le jeu d'échecs à l'école» dans les systèmes éducatifs de l'Union
P7_TA(2012)0097P7_DCL(2011)0050

Déclaration du Parlement européen du 15 mars 2012 sur l'introduction du programme «Le jeu d'échecs à l'école» dans les systèmes éducatifs de l'Union

Le Parlement européen ,

–  vu les articles 6 et 165 du traité sur le fonctionnement de l'Union européenne,

–  vu l'article 123 de son règlement,

A.  considérant que, aux termes de l'article 6 du traité FUE, le sport est l'un des domaines dans lesquels «l'Union dispose d'une compétence pour mener des actions pour appuyer, coordonner ou compléter l'action des États membres»;

B.  considérant que le jeu d'échecs est un sport accessible aux enfants de toutes les catégories sociales et que ce jeu pourrait contribuer à la cohésion sociale et à la réalisation d'objectifs de politique générale, tels que l'intégration sociale, la lutte contre la discrimination, la réduction du taux de criminalité et même la lutte contre différentes formes d'addiction;

C.  considérant que, indépendamment de l'âge de l'enfant, le jeu d'échecs peut améliorer sa concentration, sa patience et sa persévérance; qu'il peut développer son sens de la créativité, son intuition, sa mémoire, sa capacité d'analyse et ses compétences décisionnelles; que le jeu d'échecs permet également d'apprendre la détermination, la motivation et l'esprit sportif;

1.  demande à la Commission et aux États membres de soutenir la mise en œuvre du programme «Le jeu d'échecs à l'école» dans les systèmes éducatifs des États membres de l'Union;

2.  demande à la Commission de porter l'attention requise, dans sa prochaine communication sur le sport, au programme «Le jeu d'échecs à l'école» et d'y allouer suffisamment de fonds à compter de 2012;

3.  demande à la Commission de prendre en considération les résultats des études relatives aux effets de ce programme sur le développement de l'enfant;

4.  charge son Président de transmettre la présente déclaration, accompagnée du nom des signataires(1) à la Commission et aux parlements des États membres.

(1) La liste des signataires est publiée à l'annexe 3 du procès-verbal du 15 mars 2012 (P7_PV(2012)03-15(ANN3)).

Dernière mise à jour: 8 novembre 2016Avis juridique