Index 
 Înapoi 
 Înainte 
 Text integral 
Dezbateri
Miercuri, 24 septembrie 2008 - Bruxelles Ediţie revizuită

6.10. Reţele şi servicii de comunicaţii electronice (A6-0321/2008, Catherine Trautmann) (vot)
PV
  

Commission’s position on amendments by Parliament

Trautmann report (A6-0321/2008)

The Commission accepts the following:

- amendments 12, 16, 19, 24, 32, 39 (on the recitals)

- amendments 40, 41, 42, 45, 56, 58, 59, 60, 61, 79, 84, 89, 92, 96, 99,105, 111, 112, 113, 115, 116, 117, 124 (on the articles)

- plenary amendment 136.

The Commission accepts the following in principle or in part:

- amendments 2, 5, 6, 7, 14, 15, 17, 26, 27, 31, 35, 36, 37, 38 (on the recitals)

- amendments 43, 44, 46, 48, 52, 53, 62, 63, 64, 65, 66, 67, 68, 69, 70, 71, 72, 74, 75, 85, 86, 91, 95, 98, 100, 101, 102, 103, 106, 107, 108, 121, 123, 125 (on the articles)

- plenary amendments 128, 132, 134

The Commission rejects the following:

- amendments 1, 3, 4, 8, 9, 10, 11, 13, 18, 20, 21, 22, 23, 25, 28, 29, 30, 33, 34 (on the recitals)

- amendments 47, 49, 50, 51, 54, 55, 57, 73, 76, 77, 78, 80, 81, 82, 83, 87, 88, 90, 93, 94, 97, 104, 109, 110, 114, 118, 119, 120, 122 (on the articles)

- plenary amendments 126, 127, 129, 130, 131, 133, 135, 137, 138, 139, 141, 142, 143

 
  
  

– Prima della votazione

 
  
MPphoto
 

  Catherine Trautmann, rapporteure. − Monsieur le Président, Madame la Commissaire, nous allons procéder au vote sur le paquet Télécom, l'un des plus sensibles de cette fin de législature.

Avec mes collègues rapporteurs au fond, Pilar del Castillo Vera et Malcom Harbour, nous avons travaillé en étroite coopération afin d'aboutir à une proposition cohérente et efficace pour ceux qui auront au final à utiliser ces directives, à savoir la Commission et les régulateurs, mais aussi positive et utile pour ceux qui cherchent une sûreté juridique, l'encouragement à l'investissement et un marché dynamique et équilibré – à savoir les opérateurs et leurs salariés – et ceux qui sont les premiers bénéficiaires de services nombreux et de qualité au prix juste et accessible – les consommateurs.

Ces objectifs, Monsieur le Président, nous ont tous réunis, rapporteurs au fond, rapporteurs pour avis et rapporteurs fictifs, et c'est la raison pour laquelle nous sommes parvenus à des compromis solides, ainsi qu'en témoigne le faible nombre d'amendements restant pour le vote.

Je souhaite exprimer toute ma gratitude à l'ensemble des rapporteurs, aux présidentes et présidents des commissions saisies au fond et pour avis, à leurs secrétariats, ainsi qu'aux groupes politiques. Je veux remercier aussi les collègues qui se sont intéressés à ce sujet et ont enrichi notre travail. Je vous invite à présent, mes chers collègues, à soutenir vos rapporteurs, par votre vote, pour leur donner un mandat clair et fort dans la période de codécision qui va suivre.

Enfin, je souhaite que la Commission et le Conseil se saisissent positivement de la version du paquet amendé par le Parlement qui, s'il représente à bien des égards une version alternative à celle initiale de la Commission, n'en apporte pas moins des pistes de rapprochement entre nos trois institutions.

 
  
  

– Prima della votazione sull'emendamento 132

 
  
MPphoto
 

  Ruth Hieronymi (PPE-DE). - Herr Präsident! Ich spreche zum Änderungsantrag 132. Im Namen der Unterzeichner ziehe ich diesen Änderungsantrag 132 zurück, weil es leider nicht gelungen ist, in diesem Hause einen Kompromiss zur Stärkung des Urheberrechts zu erreichen.

 
  
  

– Prima della votazione sull'emendamento 138

 
  
MPphoto
 

  Catherine Trautmann, rapporteure. − Monsieur le Président, nous avons une situation relativement difficile à propos de l'amendement 138 où trois demandes de vote par division ont été déposées. J'avais personnellement déposé pour la première partie de l'amendement un amendement oral qui figure dans les listes de vote et qui permet de dire: applying the principle that no restriction may be imposed on the fundamental rights and freedoms of end-users. C'est donc ce premier amendement oral. Depuis, nous avons cherché une solution qui puisse être acceptée par les groupes politiques à propos de la troisième partie de cet amendement.

Je propose donc un amendement oral nouveau, en accord avec les signataires, notamment la présidente de la commission ITRE, Mme Niebler, et d'autres, qui disposeraient: save when public security is threatened where the ruling may be subsequent. Ceci remplacerait donc la troisième partie et précise le point suivant: la troisième partie proposée par notre collègue Bono, crée une ambiguïté sur l'expression d'exception. Avec la précision qui est apportée dans l'amendement oral, nous avons donc un amendement lisible et acceptable. Il n'a d'ailleurs – je le précise, pour notre collègue Ruth Hieronymi – rien à voir avec la propriété intellectuelle dont elle vient de parler.

 
  
  

(L'emendamento orale è accolto)

 
Ultima actualizare: 2 decembrie 2008Notă juridică