Go back to the Europarl portal

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (Selected)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Full text 
Debates
Tuesday, 19 January 2016 - Strasbourg Revised edition

6.9. Towards a Digital Single Market Act (A8-0371/2015 - Kaja Kallas, Evelyne Gebhardt)
Video of the speeches
MPphoto
 
 

  Jean-Luc Mélenchon (GUE/NGL ), par écrit. ‒ Le rapport considère que "la réalisation d'un marché unique numérique […] pourrait favoriser la compétitivité de l'Union, exercer une influence positive sur la croissance et l'emploi, relancer le marché unique et rendre la société plus inclusive, en offrant de nouvelles possibilités aux citoyens et aux entreprises, en particulier par l'échange et le partage d'innovation". Au-delà des belles paroles, on note que la Commission comme les rapporteurs envisagent la révolution numérique uniquement en termes économiques, sans vraiment prendre en compte les utilisateurs.

Quelques avancées sont tout de même présentes dans ce texte, comme la limitation du géoblocage (c'est-à-dire l'impossibilité d'accéder à certains services sur l'internet en fonction de l'adresse IP liée à un pays). Mais la question des frais de roaming est soigneusement éludée tout comme les aspects liés à la neutralité du net. De ce fait je m'abstiens.

 
Last updated: 24 May 2018Legal notice