Go back to the Europarl portal

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (Selected)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Full text 
Debates
Wednesday, 8 June 2016 - Strasbourg Revised edition

13.14. Follow-up to the resolution of Parliament of 11 February 2015 on the US Senate report on the use of torture by the CIA (B8-0580/2016 , B8-0584/2016 )
MPphoto
 
 

  Jean-Luc Mélenchon (GUE/NGL ), par écrit. ‒ La résolution condamne « absolument » la torture. Et en souligne l'inutilité en matière de sureté nationale: « les conclusions tirées par le Sénat américain, selon lesquelles les méthodes violentes et illégales utilisées par la CIA n'ont pas permis d'apporter des éléments de renseignement qui auraient empêché d'autres attentats terroristes ».

Mais pourtant face aux actes perpétré par la CIA sur le sol européen, ce texte timide se contente de « regretter qu'aucun auteur n'ait encore eu à répondre de ses actes et que le gouvernement américain ne coopère pas avec les États membres de l'Union ». Ou encore demande poliment aux autorités américaines « de ne pas pratiquer la peine de mort sur les détenus à Guantánamo ». Je crois pour ma part que la politesse n'est pas de mise avec les tortureurs. Et je note que pas un seul instant la résolution n'envisage de remettre en cause nos relations avec les États-Unis ou de suspendre les négociations en cours sur le grand marché transatlantique. Enfin alors que l’OTAN a agi comme partenaire à part entière de la CIA et qu’elle a participé aux efforts pour dissimuler l’existence de ces prisons secrètes, pas un mot de la résolution ne propose la suppression des bases de l'OTAN dans les pays concernés.

Je m'abstiens sur ce texte hypocrite.

 
Last updated: 7 November 2017Legal notice