Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Mardi 4 octobre 2016 - Strasbourg Edition révisée

15. Pass Interrail pour l’Europe offert au dix-huitième anniversaire (débat)
Vidéo des interventions
PV
MPphoto
 
 

  Anne Sander (PPE ), par écrit . – Je soutiens à 100% cette initiative et remercie Manfred Weber de l’avoir proposée. En effet, ce pass interrail, qui permettrait à tout jeune de 18 ans de visiter l’Europe en train – transport écologique s’il en est – peut devenir le second rite initiatique de la jeunesse européenne après l’échange Erasmus. Avec l’avantage d’être plus accessible, puisque seuls 2% des étudiants partent en échanges à l’étranger.

C’est une initiative concrète, avec un budget raisonnable. Dans tous les cas, «le voyage est la seule chose que l’on achète et qui nous rend plus riche.» Il permettrait aux jeunes de découvrir l’autre, sa culture, son pays, et prendre conscience d’une histoire commune et d’un destin européen commun.

Bien sûr, cette proposition n’est qu’une goutte d’eau par rapport aux défis auxquels l’Europe doit répondre pour aider les jeunes : le chômage, la perte de repère, les bouleversements écologique, numérique et démographique du monde. Mais c’est une première étape. Et tout voyage commence par un premier pas.

 
Dernière mise à jour: 25 mai 2018Avis juridique