Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Procédure : 2016/0287(COD)
Cycle de vie en séance
Cycle relatif au document : A8-0181/2017

Textes déposés :

A8-0181/2017

Débats :

PV 12/09/2017 - 3
CRE 12/09/2017 - 3

Votes :

PV 12/09/2017 - 7.11

Textes adoptés :

P8_TA(2017)0326

Débats
Mardi 12 septembre 2017 - Strasbourg Edition révisée

3. Promotion de la connectivité internet dans les communautés locales (débat)
Vidéo des interventions
PV
MPphoto
 

  Anne Sander, au nom du groupe PPE . – Madame la Présidente, chère Madame la Commissaire, je suis contente de vous retrouver pour votre premier débat dans cet hémicycle, il y en aura d’autres.

On se demande toujours ce que fait l’Europe concrètement pour ses citoyens. En finançant le déploiement de réseaux wifi gratuits dans les espaces publics, l’initiative WiFi4EU, que nous voterons demain, est justement un exemple d’une Europe visible et utile dans le quotidien des Européens.

Pour moi, tous les citoyens devraient avoir accès à Internet, quoi qu’ils gagnent et où qu’ils habitent. Encore trop de villages ruraux n’ont pas de connexion de qualité. Pire, près de la moitié de la population de l’Union européenne ne possède pas de compétences numériques suffisantes. L’enjeu du texte est donc de favoriser les zones rurales et celles qui en ont le plus besoin.

Si le mode d’allocation se fera sur la base du principe «premier arrivé, premier servi», nous avons souhaité une répartition équilibrée en fonction des régions. Le système doit être le plus simple possible pour éviter la paperasserie souvent associée aux fonds européens et permettre aux petites communes de participer. Le financement se fera donc par des bons d’achat de 20 000 euros, avec des conditions de contrôle allégées. La négociation budgétaire fut difficile. Nous avons sécurisé 120 millions d’euros, mais nous savons que ce n’est pas suffisant pour couvrir les besoins des centaines de milliers de communes européennes.

Cependant, avec la création d’un système d’authentification unique pour chacun des utilisateurs, WiFi4EU peut devenir le catalyseur du déploiement d’un wifi européen gratuit dans tous les lieux publics.

La connectivité Internet n’est pas une fin en soi. Elle est le préalable à la transformation numérique de notre économie et de notre société. Avec WiFi4EU, nous favorisons cette connectivité pour permettre à tous de profiter pleinement de la révolution numérique.

 
Dernière mise à jour: 14 décembre 2017Avis juridique