Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Jeudi 5 octobre 2017 - Strasbourg Edition révisée

10. Un plan d’action européen pour l’économie sociale (débat)
Vidéo des interventions
PV
MPphoto
 

  Anne Sander (PPE ). – Madame la Présidente, Madame la Commissaire, chers collègues, en 2014, ici, à Strasbourg, plus de 2 000 entrepreneurs sociaux ont lancé un appel pour renforcer le rôle de l’économie sociale en Europe. Trois ans plus tard, il semble que cet appel n’ait toujours pas été entendu et que la Commission tarde à proposer un véritable plan d’action pour l’économie sociale. Aussi, nous devons reprendre à notre compte l’appel lancé à Strasbourg et soutenir cette forme d’économie qui met l’humain au centre du projet de l’entreprise.

Je souhaite insister sur plusieurs points. Tout d’abord, sur l’importance des coopératives dans l’agriculture. La Commission doit donner toute sa place aux organisations de producteurs dans la nouvelle politique agricole commune afin de leur permettre de mieux défendre et valoriser leurs produits.

Ensuite, je pense que nous devons faciliter le financement de ces modèles d’entreprise. À ce titre, j’espère que le nouveau fonds d’entrepreneuriat social, que nous avons voté il y a un mois, permettra de valoriser les investissements dans ce secteur.

Enfin, à l’heure du numérique et de l’économie des plateformes, nous devons être attentifs à la fausse économie solidaire, qui n’a de collaboratif que le nom, et qui permet en réalité de contourner la réglementation sociale.

Aussi, j’attends avec impatience les propositions de la Commission sur le sujet et j’espère qu’elles seront à la hauteur de l’énergie que des millions d’Européens consacrent à cette économie plus inclusive et plus durable.

 
Dernière mise à jour: 18 décembre 2017Avis juridique