Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Procédure : 2016/0257(COD)
Cycle de vie en séance
Cycles relatifs aux documents :

Textes déposés :

A8-0273/2017

Débats :

PV 10/12/2018 - 17
CRE 10/12/2018 - 17

Votes :

PV 11/12/2018 - 5.8

Textes adoptés :

P8_TA(2018)0490

Débats
Lundi 10 décembre 2018 - Strasbourg Edition révisée

17. Centre européen pour le développement de la formation professionnelle (Cedefop) - Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) - Fondation européenne pour l'amélioration des conditions de vie et de travail (Eurofound) (débat)
Vidéo des interventions
PV
MPphoto
 

  Anne Sander, rapporteure . – Madame la Présidente, je voudrais moi aussi remercier les collègues et Mme la commissaire pour ce débat et ces différentes interventions, qui ont vraiment permis de mettre à l’honneur tout le travail de fourmi qui a été réalisé collectivement pendant près de deux ans, avec une volonté commune de mieux faire fonctionner l’Europe.

Je crois que si, pour le Cedefop, ce nouveau règlement n’est pas une révolution en soi, c’est une évolution qui est néanmoins importante et qui permettra de poursuivre le travail qui a été initié pour promouvoir et pour développer la formation professionnelle au niveau européen.

Nous l’avons dit, le taux de chômage reste important dans l’Union européenne, même s’il a diminué, et pourtant les talents sont là et les offres d’emplois, en tout cas dans certains secteurs, également. Nous devons donc faire en sorte de mieux mettre en adéquation les compétences disponibles avec les besoins réels des entreprises et, là, la formation professionnelle a un véritable rôle à jouer, puisqu’elle permet d’acquérir des compétences adaptées à l’exercice d’un métier et de rentrer ainsi plus facilement sur le marché de l’emploi.

Je crois que la formation professionnelle doit vraiment devenir le premier choix des familles et des Européens. Le Cedefop a donc une mission importante, celle de créer un espace de dialogue et d’échange entre les différents pays et, en particulier, de donner en exemple les pays qui ont les meilleures pratiques.

 
Dernière mise à jour: 15 mars 2019Avis juridique