Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

Article
 

L'Union européenne et ses voisins

Relations extérieures - 30-10-2013 - 17:56
Partager
Notre carte sur la politique européenne de voisinage

Entretenir avec ses voisins de bons rapports basés sur un intérêt commun et des valeurs partagées est toujours important. L'Union européenne offre ainsi à ses voisins une relation privilégiée en échange de réformes économiques et politiques ainsi que d'un engagement à des valeurs telles que la démocratie ou les droits de l'homme. Apprenez-en plus sur les quelques 16 pays qui font partie de la politique européenne de voisinage en cliquant sur la carte.

Malgré la crise économique, l'Union européenne doit maintenir ses engagements avec ses voisins de l'Est et du Sud et devrait les récompenser pour l'avancement de leurs réformes sur la base d'une analyse au cas par cas: c'est ce que le Parlement européen a déclaré dans une résolution adoptée le 23 octobre.

Les députés européens ont souligné que le respect des fondements de la démocratie était une "ligne rouge" à ne pas franchir sous peine de s'exposer à des conséquences sérieuses. Ils estiment également que l'Union européenne devrait se concentrer sur le soutien au développement d'institutions et de partis politiques démocratiques ainsi que d'une société civile chez ses voisins.

La politique européenne de voisinage a été lancée en 2003 afin d'approfondir les relations de l'Union européenne avec ses 16 voisins. Elle fonctionne essentiellement sur une base bilatérale, à travers des "plans d'action" qui établissent les programmes de réforme. Actuellement, 12 d'entre eux ont été adoptés; l'Algérie est en pleine négociation alors que la Biélorussie, la Syrie et la Libye ne font pas partie des principaux programmes de la politique européenne de voisinage.

En échange, l'Union européenne les soutient financièrement (à hauteur de 18,2 milliards d'euros pour la période 2014-2020), leur prodigue une aide commerciale et technique et facilite les voyages.

Une fois par an, l'Union européenne évalue les progrès concernant les objectifs qui avaient été convenus: bonne gouvernance, réformes économiques et sociales, primauté du droit, ou encore respect des droits de l'homme.

La politique européenne de voisinage a été révisée en 2011 afin de renforcer le principe de conditionnalité, pour mettre en place "plus de fonds pour plus de réformes".

 
REF.: 20131030STO23402