Article
 

Débat : les députés appellent l’UE à soutenir les manifestants ukrainiens

Elargissement - 10-12-2013 - 17:32
Partager
Débat sur l'Ukraine avec (de gauche à droite, Štefan FÜLE, José Ignacio SALAFRANCA SÁNCHEZ-NEYRA, Libor ROUČEK, Graham WATSON, Rebecca HARMS, Ryszard Antoni LEGUTKO, Helmut SCHOLZ, Zbigniew ZIOBRO, Adrian SEVERIN

Photo des participants au débat sur l'Ukraine

L’Union européenne (UE) ne doit pas abandonner les Ukrainiens qui manifestent contre la décision de leur gouvernement de reporter le rapprochement avec l’Union, selon la majorité des députés participant à un débat sur la situation du pays. Cependant, la décision de l’Ukraine de ne pas signer un accord d’association a été déclarée comme étant un échec de la politique étrangère de l’Union et une victoire pour la Russie selon certains députés.

Štefan Füle, le commissaire chargé de la politique européenne de voisinage, a averti que l’Ukraine ne peut pas se permettre plus de tension et de division au moment d’une crise financière imminente: « une grande partie de la population a décidé de la direction à prendre par l’Ukraine ».


Le député démocrate chrétien espagnol José Ignacio Salafranca Sánchez-Neyra a déclaré que l’échec de l’Ukraine à signer un accord ne serait pas l’un des moments les plus brillants de la politique étrangère de l’Union européenne de l’histoire. « Il est difficile de comprendre que personne n’ait prévu avant le dernier moment que le Président de l’Ukraine claque la porte », a-t-il déclaré.


« Nous devons aider les citoyens de l’Ukraine qui expriment de façon claire qu’ils souhaitent rejoindre l’Union européenne, qu’ils ont accepté les valeurs occidentales qu’elle défend. C’est notre devoir moral », a expliqué Libor Rouček, député démocrate socialise tchèque.


Au sujet des manifestations en Ukraine, le député démocrate libéral britannique Graham Watson a déclaré : « C’est la volonté indéniable des citoyens pour un avenir européen, je voudrais que nous ayons vu la même passion entre les peuples de l’Union européenne qui tiennent la sécurité apportée par l’adhésion comme acquise ».


Portant le drapeau ukrainien, la députée verte allemande Rebecca Harms a appelé l’Union européenne à agir : « Le rôle de l’Europe est de confronter et d’empêcher l’escalade de la violence et de s’assurer qu’il y aura des négociations ».

 

Le député conservateur et réformiste polonais Ryszard Legutko a qualifié le partenariat oriental d’ « échec humiliant ». « La Russie a gagné, l’Union européenne a perdu », a-t-il ajouté.


« Les citoyens ukrainiens, d’est en ouest, du nord au sud, doivent avoir la possibilité de décider eux-mêmes et l’Union européenne doit faire tout son possible pour que cela se produise », a déclaré Helmut Scholz, député allemand de la Gauche unitaire européenne/Gauche verte.


Zbigniew Ziobro, député polonais du groupe Europe libertés démocratie, a dit : « Le sommet de Vilnius a été une défaite pour l’Union européenne. La coopération proposée a en fait été rejetée par notre principal partenaire dans la région ».


Selon le député non inscrit roumain Adrian Severin, « l’Union européenne doit comprendre que son élargissement et son association avec les pays voisins sont principalement au sujet de sa propre sécurité et non de leur transformation ».

 

« Le Président Janukovitch doit écouter les citoyens », a déclaré le député démocrate chrétien allemand et Président de la commission des affaires étrangères Elmar Brok, ajoutant que l’utilisation de la pression commerciale sur l’Ukraine par Moscou est une violation du droit international.


« J’étais avec les jeunes étudiants à EuroMaidan la nuit dernière. Nous pouvons nous tourner vers eux et dire ‘nous vous ouvrons la porte, nous vous inquiétez pas’ » , a déclaré Paweł Kowal, député conservateur et réformiste polonais et chef de la délégation de la commission de coopération UE-Ukraine. Selon lui, quelques actes législatifs tels que l’exemption de visa peuvent changer complètement la situation dans un an.


Les députés se prononceront sur une résolution sur l’avenir du partenariat oriental ce jeudi.


Pour plus d’informations et contacts, cliquez sur le lien du communiqué de presse dans la colonne à droite.

 
REF.: 20131210STO30406