Article
 

Karas: "Si les négociations échouent, le risque d'escalade militaire augmentera"

Relations extérieures - 11-02-2015 - 12:18
Partager
"La recette du succès de l’Europe est le dialogue" nous a dit Othmar Karas lors d'une interview le 10 février sur les relations Russie-Ukraine.

Photo d'Othmar Karas

Les États membres ont relancé les négociations de paix avec la Russie et l'Ukraine pour empêcher toute détérioration ultérieure de la situation en Ukraine. Ce lundi, la commission des affaires étrangères du Parlement européen a rencontré Alekseï Pouchkov, président de la commission des Affaires étrangères de la Douma, pour en discuter. Nous avons interrogé Othmar Karas, chef de la délégation européenne de la coopération UE-Russie, sur la question suite à la réunion.

Monsieur Karas, pensez-vous que les nouvelles discussions entre l'Allemagne, la France, l'Ukraine et la Russie réussiront à instaurer la paix ?


La reconnaissance du droit international est essentielle pour permettre la paix et le respect de ce droit est la base de tout accord. La Russie a violé le droit international. Ses justifications sont en contradiction avec l'accord d'Helsinki et la manière dont elle a agi enfreint d'autres accords tel que le Mémorandum de Budapest sur les garanties de sécurité. Le respect du protocole de Minsk est primordial pour un accord entre l'Union européenne, l'Ukraine et la Russie. Si la Russie respectait le droit international, cela ouvrirait la voie à des négociations supplémentaires. Il nous suffirait de cela pour discuter.


Si aucune solution n'est trouvée, d'autres pays limitrophes, comme les États baltes, pourraient-ils être mis en danger ?


Beaucoup de personnes ont peur pour le moment, mais la meilleure manière de les rassurer est de se conformer à la législation existante et de trouver des accords. Une personne qui ne respecte pas un accord ou viole la loi n'inspire pas confiance. De ce fait, la condition est que la Russie respecte l'indépendance et la souveraineté de l'Ukraine car cela contribuerait également à résoudre d'autres problèmes.


Cliquez ici pour accéder à toutes les actualités du Parlement européen


Pensez-vous qu'il serait une bonne idée que les États-Unis fournissent l'Ukraine en armes ?


Les problèmes ne peuvent pas se résoudre avec les armes, uniquement grâce aux personnes. La recette du succès de l’Europe est le dialogue. Il faut discuter ensemble et résoudre les problèmes ensemble. C'est pour cela que je suis heureux que l'Union européenne et ses États membres mettent autant d'efforts et de temps dans les négociations. Je suis également content qu’Alekseï Pouchkov ait visité le Parlement européen. Le plus important est que nous ayons pu nous parler face à face et discuter du problème au lieu de nous attaquer l'un l'autre avec des armes.

J'espère qu'un progrès sera fait mercredi. Lorsque les négociations n'ont pas d'effet, le risque d'escalade militaire s'accroît chaque jour.


Je peux seulement appeler toutes les personnes impliquées à utiliser toutes les opportunités de négociations. Comme tout le monde l'a déjà approuvé, la seule base pour un accord serait le Protocole de Minsk.

 
REF.: 20150210STO22008