Cycle de vie en séance
Cycle relatif au document : O-0023/2009

Textes déposés :

O-0023/2009 (B6-0014/2009)

Débats :

PV 10/03/2009 - 18
CRE 10/03/2009 - 18

Votes :

Textes adoptés :


Questions parlementaires
13 février 2009
O-0023/09
QUESTION ORALE AVEC DÉBAT posée conformément à l'article 108 du règlement par Jan Andersson, au nom de la commission de l'emploi et des affaires sociales à la Commission

 Objet: Enfants de migrants
 Réponse 

La situation des enfants de migrants qui sont livrés à eux-mêmes dans leur pays d'origine lorsque leurs parents émigrent pour aller travailler dans un autre État membre a suscité de fortes inquiétudes dans certains États membres ces deux dernières années. Alors que des politiques ont été mises en place pour améliorer les conditions de vie et l'éducation des enfants de migrants qui ont suivi leurs parents à l'étranger, le problème des enfants laissés seuls au pays n'a guère retenu l'attention. Une étude réalisée par l'Unicef et l'association Alternatives sociales en Roumanie, en 2008, a dénombré près de 350.000 enfants dont au moins un des parents travaillait à l'étranger, et près de 126.000 dont les deux parents travaillaient à l'étranger.

Les enfants que les parents laissent ainsi derrière eux risquent d'être privés de la protection et des soins parentaux.

Ils risquent des carences générales de prise en charge en ce qui concerne la santé physique et mentale, des effets liés à la santé mentale comme la dépression, une absence de temps libre pour jouer et se développer, des lacunes dans la participation scolaire et dans la participation générale à l'éducation et à la formation, des problèmes de malnutrition et de maltraitance.

La Commission envisage-t-elle de lancer une étude pour évaluer l'ampleur de la situation?

La Commission est-elle d'avis que la question des enfants des travailleurs migrants ne concerne pas uniquement le gouvernement du pays d'origine, mais aussi les gouvernements des pays qui bénéficient de la présence des travailleurs migrants sur leur marché du travail?

La Commission compte-t-elle étudier d'éventuels systèmes d'information spécialisés pour les travailleurs migrants, destinés à informer les membres de la famille dans le pays d'accueil sur la scolarité et l'éducation, l'apprentissage linguistique et les dispositions en matière de garde d'enfants? Cette démarche serait-elle réalisable dans le cadre du système EURES?

Langue originale de la question: EN
Dernière mise à jour: 18 février 2009Avis juridique