Procédure : 2009/0017(CNS)
Cycle de vie en séance
Cycle relatif au document : A7-0014/2009

Textes déposés :

A7-0014/2009

Débats :

PV 19/10/2009 - 18
CRE 19/10/2009 - 17

Votes :

PV 20/10/2009 - 7.16
Explications de votes

Textes adoptés :

P7_TA(2009)0045

RAPPORT     *
PDF 157kWORD 80k
2 octobre 2009
PE 428.189v02-00 A7-0014/2009

sur la proposition de décision du Conseil concernant la conclusion de l'accord entre la Communauté européenne et la Fédération de Saint-Christophe-et-Nevis relatif à l'exemption de visa pour les séjours de courte durée

(COM(2009)0053 – C7-0013/2009 – 2009/0017(CNS))

Commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures

Rapporteur: Simon Busuttil

PROJET DE RÉSOLUTION LÉGISLATIVE DU PARLEMENT EUROPÉEN
 EXPOSÉ DES MOTIFS
 PROCÉDURE

PROJET DE RÉSOLUTION LÉGISLATIVE DU PARLEMENT EUROPÉEN

sur la proposition de décision du Conseil concernant la conclusion de l'accord entre la Communauté européenne et la Fédération de Saint-Christophe-et-Nevis relatif à l'exemption de visa pour les séjours de courte durée

(COM(2009)0053 – C7-0013/2009 – 2009/0017(CNS))

(Procédure de consultation)

Le Parlement européen,

–   vu la proposition de décision du Conseil (COM(2009)0053),

–   vu l'article 62, paragraphe 2, point b) i), et l'article 300, paragraphe 2, premier alinéa, première phrase, du traité CE,

–   vu l'article 300, paragraphe 3, premier alinéa, du traité CE, conformément auquel il a été consulté par le Conseil (C7-0013/2009),

–   vu l'article 55 et l'article 90, paragraphe 8, de son règlement,

–   vu le rapport de la commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures (A7-0014/2009),

1.  approuve la conclusion de l'accord;

2.  charge son Président de transmettre la position du Parlement au Conseil et à la Commission, ainsi qu'aux gouvernements et aux parlements des États membres et de la Fédération de Saint-Christophe-et-Nevis.


EXPOSÉ DES MOTIFS

Le règlement (CE) n° 1932/2006 du Conseil a modifié le règlement (CE) n° 539/2001 du Conseil fixant la liste des pays tiers dont les ressortissants sont soumis à l'obligation de visa pour franchir les frontières extérieures de l'Union européenne (liste négative) et la liste de ceux dont les ressortissants sont exemptés de cette obligation (liste positive), notamment en transférant six pays tiers de la liste négative vers la liste positive. Il s'agit des pays suivants: Antigua-et-Barbuda, les Bahamas, la Barbade, Maurice, Saint-Christophe-et-Nevis et les Seychelles. Ce règlement souligne également que l'exemption de l'obligation de visa ne doit pas être mise en application à l'égard des ressortissants de ces pays avant la conclusion et l'entrée en vigueur d'un accord bilatéral d'exemption de visa entre la Communauté européenne et chacun de ces pays. Il a été adopté le 21 décembre 2006 et est entré en vigueur en janvier 2007.

Dans l'intervalle, à partir du 15 janvier 2007, les pays de la CARICOM ont instauré un régime spécial en matière de visas applicable aux ressortissants de plusieurs États membres de l'Union européenne (ces ressortissants de l'Union ont été soumis à un traitement inéquitable car les citoyens des autres États membres restaient eux exemptés de l'obligation de visa) à l'occasion de la coupe du monde 2007 de cricket qui s'est déroulée dans la Communauté des Caraïbes. L'introduction de cette obligation de visa en dépit des dispositions favorables du nouveau règlement communautaire a conduit à reporter l'élaboration des projets de mandats pour l'ouverture de négociations avec ces pays tiers sur une exemption de visa.

Eu égard à l'expiration du régime temporaire de visas le 15 mai 2007, le Conseil a autorisé la Commission le 5 juin 2008 à négocier un accord entre la Communauté européenne et Saint-Christophe-et-Nevis sur l'exemption de visa pour les séjours de courte durée. Les négociations relatives à l'accord ont commencé le 4 juillet 2008 et se sont achevées le 16 octobre 2008. Sous réserve de son éventuelle conclusion à une date ultérieure, il convient de signer l'accord paraphé à Bruxelles le 19 novembre 2008.

Le contenu final de cet accord peut se résumer comme suit:

Objet: le présent accord prévoit un régime de déplacement sans obligation de visa pour les citoyens de l'Union et pour les ressortissants de Saint-Christophe-et-Nevis qui se rendent sur le territoire de l'autre partie contractante pour un séjour d'une durée maximale de trois mois au cours d'une période de six mois.

Saint-Christophe-et-Nevis dispense déjà les ressortissants de plusieurs États membres de l'obligation de visa. L'accord comporte une disposition qui prévoit que Saint-Christophe-et-Nevis ne peut suspendre ou dénoncer l'accord qu'à l'égard de tous les États membres de la Communauté européenne et, réciproquement, que la Communauté ne peut également le suspendre ou le dénoncer qu'à l'égard de l'ensemble de ses États membres. Il est tenu compte des situations particulières du Royaume-Uni et de l'Irlande dans le préambule de l'accord.

Champ d'application: l'exemption de visa concerne toutes les catégories de personnes (titulaires de passeports ordinaires, diplomatiques ou de service/officiels) voyageant pour quelque motif que ce soit, hormis l'exercice d'une activité rémunérée. En ce qui concerne cette dernière catégorie, chaque État membre, de même que Saint-Christophe-et-Nevis, reste libre d'imposer une obligation de visa aux ressortissants de l'autre partie, conformément au droit communautaire ou national applicable. Afin de garantir une application uniforme, une déclaration commune est jointe à l'accord, qui porte sur l'interprétation de la notion de "personnes voyageant pour exercer une activité rémunérée".

Durée du séjour: l'accord tient compte de la situation des États membres qui n'appliquent pas encore l'acquis de Schengen dans son intégralité. Tant que ces États membres (Chypre, Bulgarie et Roumanie) ne font pas partie de l'espace Schengen sans frontières intérieures, l'exemption de visa confère aux ressortissants de Saint-Christophe-et-Nevis le droit de séjourner pendant trois mois sur leur territoire, indépendamment de la durée calculée pour l'ensemble de l'espace Schengen.

Application territoriale: en ce qui concerne la France et les Pays-Bas, l'exemption de visa limitera le séjour des ressortissants des six pays concernés au seul territoire européen de ces États membres.


PROCÉDURE

Titre

Accord entre la CE et Saint-Christophe-et-Nevis relatif à l'exemption de visa pour les séjours de courte durée

Références

COM(2009)0053 – C7-0013/2009 – 2009/0017(CNS)

Date de la consultation du PE

5.6.2009

Commission compétente au fond

  Date de l'annonce en séance

LIBE

14.7.2009

Commission(s) saisie(s) pour avis

  Date de l'annonce en séance

DEVE

14.7.2009

 

 

 

Avis non émis

  Date de la décision

DEVE

21.7.2009

 

 

 

Rapporteur(s)

       Date de la nomination

Simon Busuttil

29.9.2009

 

 

Rapporteur(s) remplacé(s)

Roberta Angelilli

 

 

Examen en commission

29.9.2009

30.9.2009

 

 

Date de l'adoption

30.9.2009

 

 

 

Résultat du vote final

+:

–:

0:

36

2

0

Membres présents au moment du vote final

Sonia Alfano, Vilija Blinkevičiūtė, Louis Bontes, Simon Busuttil, Philip Claeys, Cornelis de Jong, Agustín Díaz de Mera García Consuegra, Monika Flašíková Beňová, Hélène Flautre, Kinga Gál, Sylvie Guillaume, Ágnes Hankiss, Jeanine Hennis-Plasschaert, Salvatore Iacolino, Sophia in ‘t Veld, Lívia Járóka, Juan Fernando López Aguilar, Baroness Sarah Ludford, Monica Luisa Macovei, Clemente Mastella, Véronique Mathieu, Claude Moraes, Jacek Protasiewicz, Carmen Romero López, Csaba Sógor, Wim van de Camp, Axel Voss, Tatjana Ždanoka

Suppléant(s) présent(s) au moment du vote final

Magdi Cristiano Allam, Edit Bauer, Anna Maria Corazza Bildt, Nadja Hirsch, Franziska Keller, Petru Constantin Luhan, Norica Nicolai, Marie-Christine Vergiat, Cecilia Wikström

Suppléant(s) (art. 187, par. 2) présent(s) au moment du vote final

Judith A. Merkies

Dernière mise à jour: 8 octobre 2009Avis juridique