Procédure : 2015/2157(DEC)
Cycle de vie en séance
Cycle relatif au document : A8-0123/2016

Textes déposés :

A8-0123/2016

Débats :

PV 27/04/2016 - 17
CRE 27/04/2016 - 17

Votes :

PV 28/04/2016 - 4.16

Textes adoptés :

P8_TA(2016)0152

RAPPORT     
PDF 352kWORD 72k
11 avril 2016
PE 571.515v03-00 A8-0123/2016

concernant la décharge sur l'exécution du budget général de l'Union européenne pour l'exercice 2014, section IV – Cour de justice

(2015/2157(DEC))

Commission du contrôle budgétaire

Rapporteur: Anders Primdahl Vistisen

AMENDEMENTS
 1. PROPOSITION DE DÉCISION DU PARLEMENT EUROPÉEN


1. PROPOSITION DE DÉCISION DU PARLEMENT EUROPÉEN

concernant la décharge sur l'exécution du budget général de l'Union européenne pour l'exercice 2014, section IV – Cour de justice

(2015/2157(DEC))

Le Parlement européen,

–  vu le budget général de l'Union européenne pour l'exercice 2014(1),

–  vu les comptes annuels consolidés de l'Union européenne relatifs à l'exercice 2014 (COM(2015)0377 – C8-0202/2015)(2),

–  vu le rapport annuel de la Cour des comptes sur l'exécution du budget relatif à l'exercice 2014, accompagné des réponses des institutions(3),

–  vu la déclaration d'assurance(4) concernant la fiabilité des comptes ainsi que la légalité et la régularité des opérations sous-jacentes, fournie par la Cour des comptes pour l'exercice 2014 conformément à l'article 287 du traité sur le fonctionnement de l'Union européenne,

–  vu l'article 314, paragraphe 10, et les articles 317, 318 et 319 du traité sur le fonctionnement de l'Union européenne,

–  vu le règlement (UE, Euratom) n° 966/2012 du Parlement européen et du Conseil du 25 octobre 2012 relatif aux règles financières applicables au budget général de l'Union et abrogeant le règlement (CE, Euratom) n° 1605/2002 du Conseil(5), et notamment ses articles 55, 99, 164, 165 et 166,

–  vu l'article 94 et l'annexe V de son règlement,

–  vu le rapport de la commission du contrôle budgétaire (A8-0123/2016),

1.  donne décharge au greffier de la Cour de justice sur l'exécution du budget de la Cour de justice pour l'exercice 2014;

2.  présente ses observations dans la résolution ci-après;

3.  charge son Président de transmettre la présente décision, ainsi que la résolution qui en fait partie intégrante, à la Cour de justice, au Conseil européen, au Conseil, à la Commission, au Médiateur européen, au Contrôleur européen de la protection des données et au Service européen pour l'action extérieure, et d'en assurer la publication au Journal officiel de l'Union européenne (série L).

2. PROPOSITION DE RÉSOLUTION DU PARLEMENT EUROPÉEN

contenant les observations qui font partie intégrante de la décision concernant la décharge sur l'exécution du budget général de l'Union européenne pour l'exercice 2014, section IV – Cour de justice

(2015/2157(DEC))

Le Parlement européen,

–  vu sa décision concernant la décharge sur l'exécution du budget général de l'Union européenne pour l'exercice 2014, section IV – Cour de justice,

–  vu l'article 94 et l'annexe V de son règlement,

–  vu le rapport de la commission du contrôle budgétaire (A8-0123/2016),

1.  constate avec satisfaction que, selon le rapport annuel 2014 de la Cour des comptes, aucune déficience notable n'a été observée lors de la vérification des domaines liés aux ressources humaines et aux marchés publics pour la Cour de justice de l'Union européenne (ci-après la "Cour de justice");

2.  se félicite que la Cour des comptes ait estimé, sur la base de ses travaux d'audit, que les paiements relatifs à l'exercice clos le 31 décembre 2014 pour les dépenses administratives et autres des institutions et des organes sont, dans l'ensemble, exempts d'erreur significative;

3.  constate qu'en 2014, la Cour de justice disposait de crédits d'engagement d'un montant total de 355 367 500 EUR (354 880 000 EUR en 2013) et que le taux d'exécution budgétaire a été de 99 %; salue l'augmentation de ce taux en 2014 par rapport à 2013 (96,3 %);

4.  prend acte du fait que le budget de la Cour de justice est purement administratif, plus de 75 % étant consacré aux dépenses liées aux personnes travaillant dans l'institution tandis que le reste est affecté aux immeubles, au mobilier, aux équipements et à d'autres dépenses;

5.  salue la productivité de la Cour en 2014 quant à son activité judiciaire, 1 691 affaires ayant été portées devant les trois juridictions et 1 685 affaires ayant été clôturées;

6.  relève que la Cour de justice a clôturé 719 affaires en 2014 (contre 701 en 2013) et a été saisie de 622 nouvelles affaires (contre 699 en 2013); approuve ces chiffres positifs et estime que les performances peuvent être améliorées à l'avenir;

7.  relève qu'en 2014, le Tribunal a reçu 912 nouvelles affaires, a traité 814 affaires et avait 1 423 affaires en cours, ce qui représente une hausse générale du nombre de procédures par rapport à 2012 et à 2013;

8.  souligne que la création, en 2014, de neuf postes temporaires de secrétaire auprès du Tribunal a renforcé l'équipe judiciaire de cette juridiction, ce qui a permis de garantir son efficacité et d'augmenter son niveau de performance;

9.  constate qu'en 2014, le Tribunal de la fonction publique a clôturé 152 affaires (contre 184 en 2013) et que le nombre d'affaires pendantes devant ce tribunal s'élevait à 216; observe que, dans son activité judiciaire générale, le Tribunal a été moins efficace en 2014;

10.  encourage la Cour de justice à poursuivre sur la voie d'une meilleure utilisation des ressources existantes; estime que les réformes internes menées en 2014 – la refonte du règlement de procédure du Tribunal et du Tribunal de la fonction publique et le développement d'applications informatiques pour améliorer le suivi des procédures et la communication – ont permis d'optimiser l'utilisation des ressources;

11.  se félicite de l'intention de la Cour des comptes de soumettre la Cour de justice à un examen afin d'évaluer ses performances, en réponse à la demande que lui a adressée le Parlement dans le cadre de la procédure de décharge pour l'exercice 2013;

12.  prend note des informations relatives à la liste des activités extérieures des juges, transmises en janvier 2016, à la suite d'une demande en ce sens lors de l'échange de vues en commission au sujet de la procédure de décharge pour l'exercice 2014; déplore que le nombre de juges ayant participé aux divers événements ne soit pas mentionné; demande une vue d'ensemble de toutes les activités extérieures de chaque juge, dont les formations, présentations et autres manifestations ainsi que leur préparation pendant les heures de travail, et pas uniquement celles qui ont été officiellement acceptées; demande la publication de toutes les ressources liées aux activités extérieures des juges, comme les services de traduction, les référendaires ou les chauffeurs;

13.  estime que toutes les informations concernant les activités extérieures de chaque juge devraient être accessibles au public; demande que ces informations soient publiées sur le site internet de la Cour de justice et qu'elles figurent dans ses prochains rapports annuels d'activité;

14.  demande la publication sur le site internet de la Cour de justice d'une déclaration des intérêts financiers des juges;

15.  escompte que la réforme actuelle du Tribunal fera l'objet d'une analyse d'impact afin de confirmer qu'elle est opportune et qu'elle simplifie l'architecture juridictionnelle de la Cour de justice;

16.  constate avec satisfaction les améliorations apportées à l'application e-Curia et l'augmentation du nombre d'États membres qui ont commencé à l'utiliser en 2014; déplore cependant que trois États membres ne l'utilisent toujours pas;

17.  invite la Cour de justice à aller plus loin dans l'utilisation des nouvelles technologies afin de réduire davantage le nombre d'exemplaires imprimés, de traducteurs et d'interprètes nécessaires sans nuire à ses responsabilités;

18.  observe que les activités de la direction de la traduction ont été jugées satisfaisantes; estime qu'il est encore possible de réaliser des économies en ce qui concerne les documents non judiciaires en appliquant un régime de traduction limitée;

19.  constate que la Cour de justice fait partie du groupe de travail interinstitutionnel sur les indicateurs interinstitutionnels clés d'activité et de performance, qui se penche entre autres sur les coûts de traduction; déplore que la Cour n'ait toujours pas présenté de données conformément à la méthode harmonisée adoptée par le groupe interinstitutionnel;

20.  demande une nouvelle fois que le programme des réunions de la Cour de justice soit annexé à ses rapports annuels d'activité;

21.  constate que le nombre de femmes détenant des postes à responsabilité au sein de la Cour de justice est encore insuffisant; demande que ce déséquilibre soit corrigé dès que possible;

22.  estime que la réponse donnée par la Cour de justice à la question nº 26 posée par le Parlement (pensions) n'est pas satisfaisante; demande à la Cour une réponse claire et détaillée, telle que celles données par les autres institutions; estime que la Cour doit répondre à toutes les questions que lui pose le Parlement et invite à la Cour à faire preuve d'une transparence complète à propos des pensions;

23.  relève que la Cour de justice dispose d'un parc de 75 véhicules officiels pour un coût de 1 168 251 EUR; relève que le salaire des chauffeurs a été de 2 434 599 EUR en 2014; estime qu'il s'agit de frais excessivement élevés qui vont à l'encontre de la tendance générale des institutions de l'Union à limiter le recours à des véhicules officiels; invite à nouveau la Cour à réduire le nombre de voitures officielles mises à la disposition de ses membres et de son personnel; souligne que le coût des services privés étendus fournis par les chauffeurs est supporté par les contribuables de l'Union; recommande que la Cour examine ces questions dans un contexte interinstitutionnel et la prie instamment d'encourager activement la mobilité verte;

24.  salue les mesures adoptées par la Cour de justice pour respecter le principe des marchés publics écologiques; est favorable à la poursuite de cette stratégie;

25.  constate avec satisfaction que la politique immobilière de la Cour de justice est annexée à son rapport annuel d'activité.

RÉSULTAT DU VOTE FINALEN COMMISSION COMPÉTENTE AU FOND

Date de l’adoption

4.4.2016

 

 

 

Résultat du vote final

+:

–:

0:

19

2

0

Membres présents au moment du vote final

Louis Aliot, Inés Ayala Sender, Dennis de Jong, Martina Dlabajová, Ingeborg Gräßle, Verónica Lope Fontagné, Monica Macovei, Dan Nica, Gilles Pargneaux, Georgi Pirinski, Petri Sarvamaa, Claudia Schmidt, Bart Staes, Marco Valli, Derek Vaughan, Anders Primdahl Vistisen, Tomáš Zdechovský

Suppléants présents au moment du vote final

Marian-Jean Marinescu, Miroslav Poche

Suppléants (art. 200, par. 2) présents au moment du vote final

Birgit Collin-Langen, Bodil Valero

(1)

JO L 51 du 20.2.2014.

(2)

JO C 377 du 13.11.2015, p. 1.

(3)

JO C 373 du 10.11.2015, p. 1.

(4)

JO C 377 du 13.11.2015, p. 146.

(5)

JO L 298 du 26.10.2012, p. 1.

Dernière mise à jour: 20 avril 2016Avis juridique