Index 
 Précédent 
 Suivant 
 Texte intégral 
Procédure : 2006/2663(RSP)
Cycle de vie en séance
Cycles relatifs aux documents :

Textes déposés :

B6-0601/2006

Débats :

PV 16/11/2006 - 12.2
CRE 16/11/2006 - 12.2

Votes :

PV 16/11/2006 - 13.2

Textes adoptés :

P6_TA(2006)0502

Textes adoptés
DOC 41k
Jeudi 16 novembre 2006 - Strasbourg Edition définitive
Bangladesh
P6_TA(2006)0502B6-0595, 0599, 0601, 0605, 0608 et 0612/2006

Résolution du Parlement européen sur le Bangladesh

Le Parlement européen ,

—  vu ses résolutions antérieures sur le Bangladesh et plus particulièrement sa résolution du 14 avril 2005 sur le Bangladesh(1) ;

—  vu la visite à Dacca de la troïka des directeurs régionaux de l'Union européenne, du 23 au 25 janvier 2006;

—  vu la déclaration du 16 mars 2006 de la présidence, au nom de l'Union, se félicitant de l'arrestation de deux dirigeants terroristes par les autorités du Bangladesh;

—  vu la déclaration du secrétaire général des Nations unies du 30 octobre 2006 sur le Bangladesh;

—  vu l'accord de coopération entre la Communauté européenne et la République populaire du Bangladesh en matière de partenariat et de développement(2) ;

—  vu l'article 115, paragraphe 5, de son règlement,

A.  se félicite du fait qu'un gouvernement intérimaire a été mis en place et a été chargé de préparer les prochaines élections parlementaires au Bangladesh, mais constatant avec préoccupation que beaucoup des conditions préalables concernant la neutralité des préparatifs électoraux n'ont pas encore été respectées;

B.  se félicitant du fait que le Bangladesh est pour l'Union un partenaire très important qui a amélioré ses performances économiques; notant cependant que le pays continue de souffrir de graves difficultés politiques, d'une corruption massive, de la pauvreté, d'un large mécontentement populaire et du militantisme islamiste;

C.  considérant que l'établissement des listes électorales a été fortement critiqué par des observateurs nationaux et internationaux; considérant que, selon une estimation de la Commission, 13 millions de noms non valables ont été ajoutés aux listes;

D.  considérant que, en 2006, trois journalistes ont été tués et au moins 95 autres ont été agressés, que 55 correspondants de presse ont été la cible d'intimidations pour des articles jugés "non islamiques" et que plus de 70 journalistes ont été contraints de fuir à la suite de menaces, selon des informations de "Reporters sans Frontières" sur la liberté de presse au Bangladesh;

E.  considérant le cas particulièrement choquant du directeur de l'hebdomadaire bangladais "Weekly Blitz", Salah Uddin Shoaib Choudhury, un journaliste prônant le dialogue entre les religions et la reconnaissance d'Israël, qui a été arrêté le 29 novembre 2003 et risque la condamnation à mort lors du procès pour sédition qui devait s'ouvrir ce 13 novembre 2006;

F.  considérant que la violence d'organisations paramilitaires de tendance islamiste a diminué à la suite des mesures prises par le gouvernement précédent, dans la dernière partie de sa période au pouvoir;

G.  considérant que le Bangladesh a une longue tradition de démocratie laïque, notamment le respect des droits de l'homme, des droits de la femme, de l'indépendance de la justice et de la liberté de la presse;

H.  considérant que l'Union s'est félicitée de l'arrestation de deux personnes soupçonnées d'être des dirigeants terroristes et qu'elle a considéré cela comme un fait important qui démontre l'engagement du Bangladesh dans la lutte contre le terrorisme;

I.  considérant que, au printemps 2006, le gouvernement a pris des mesures drastiques pour faire diminuer l'extrémisme, mais que des groupes islamistes continuent de prendre ouvertement pour cible des membres des communautés religieuses minoritaires;

1.  déplore les récents actes de violence et condamne fermement les attaques physiques de journalistes, de membres du personnel des ONG, de syndicalistes et d'autres personnes, ainsi que la violence liée aux prochaines élections générales ainsi qu'aux arrangements transitoires;

2.  reconnaît l'importance des élections et demande un gouvernement intérimaire fort et décidé qui combatte l'instabilité et qui donne confiance en ce qui concerne le caractère libre et loyal des élections parlementaires, conformément aux normes internationales, avec la participation de tous les partis et dans le cadre d'un calendrier préétabli;

3.  demande au gouvernement intérimaire du Bangladesh, conduit par le président Iajuddin Ahmed, de prendre des mesures immédiates en vue de reconstituer la commission électorale de façon à assurer qu'elle sera en mesure d'accomplir son travail d'une manière véritablement neutre, et que cela pourra être dûment constaté;

4.  demande au gouvernement intérimaire de créer un climat dans lequel tous les électeurs se sentiront véritablement libres d'user de leur droit de vote, surtout en désarmant les partisans des groupes islamistes engagés dans des actions et dans une propagande caractérisées par l'intolérance religieuse;

5.  demande à la commission électorale, en coopération avec les experts nationaux et internationaux, d'améliorer la qualité et l'exactitude des listes électorales;

6.  demande au BNP, à l'AL et à tous les autres partis politiques d'arriver à un accord sur toutes les questions électorales controversées, d'éviter la violence et l'instabilité politiques, et de développer des programmes politiques qui amélioreront les conditions de vie de la population;

7.  demande la révision du procès et l'acquittement de Salah Uddin Shoaib Choudhury, dont l'inculpation défie toutes les normes de droit international et les conventions condamnant les violations de la liberté de la presse;

8.  demande aux autorités de mettre fin au climat d'impunité et d'engager des poursuites à l'encontre des auteurs d'agression et de harcèlement envers les journalistes au Bangladesh;

9.  demande au Conseil et à la Commission de suivre attentivement la situation des droits de l'homme, la situation politique et la liberté de la presse au Bangladesh et d'élaborer des programmes, dans le cadre de la coopération UE-Bangladesh, de promotion de la liberté de la presse et d'opinion;

10.  demande au gouvernement intérimaire de garantir un équilibre des médias publics pendant la campagne électorale;

11.  réaffirme son attachement à l'égard de la tradition unique du Bangladesh en matière de tolérance religieuse et de laïcité, tradition consacrée par les traditions culturelles très anciennes et le patrimoine artistique du pays, et qu'il a reconnue dans ses résolutions antérieures;

12.  se félicite de la récente condamnation par un tribunal de deux militants islamiques pour l'assassinat d'un converti au christianisme, mais condamne l'application de la peine de mort;

13.  se félicite de la décision de la Commission d'envoyer une mission de l'Union d'observation des élections aux prochaines élections générales et demande instamment l'établissement rapide d'une mission d'observation des élections, par le Parlement européen, à court terme;

14.  demande à la Commission de jouer de son influence auprès d'autres donateurs et auprès du gouvernement du Bangladesh afin d'encourager l'adoption de mesures efficaces dans la ligne des dispositions de la présente résolution;

15.  charge son Président de transmettre la présente résolution au Conseil, à la Commission, au gouvernement intérimaire du Bangladesh, à la commission électorale du Bangladesh et au secrétaire général des Nations unies.

(1) JO C 33 E du 9.2.2006, p. 594.
(2) JO L 118, du 27.4.2001, p. 48.

Dernière mise à jour: 15 mai 2007Avis juridique