Parlement européen

Choisissez la langue de votre document :

Questions parlementaires
20 février 2007
E-0821/07
QUESTION ÉCRITE posée par Kathy Sinnott (IND/DEM) à la Commission

 Objet: Route de contournement de la M8 entre Rathcormac et Fermoy
 Réponse(s) 

L'honorable députée n'est pas satisfaite de la réponse P‑5555/06 de la Commission à sa question lui demandant de «se reporter à la réponse complémentaire que la Commission a donnée à sa question écrite E‑3803/06». Cette réponse n'est pas suffisante dans la mesure où les deux questions susmentionnées ne sont pas identiques et la réponse complémentaire ne répond pas à ma seconde question.

Dans la réponse P-3803/06 de la Commission, un certain nombre d'affirmations et de faits sont inexacts. L'affirmation selon laquelle «le passage sur le tronçon cofinancé reste gratuit pour les usagers de la route» est tout simplement fausse. Aujourd'hui, les véhicules roulant dans la direction nord qui empruntent la route de contournement de Watergrasshill ne peuvent sortir qu'en passant par un point de péage, et c'est la même chose pour les véhicules roulant dans la direction sud. Indéniablement, il est impossible d'emprunter la route de contournement de Watergrasshill sans passer par un péage. Par ailleurs, l'affirmation selon laquelle «la nouvelle route est conçue comme une double voie camions/voitures de haute qualité» est également fausse dans la mesure où aucune aire de repos pour les conducteurs de poids lourds n'est aménagée le long de cette route, en dépit de la promesse du gouvernement de doter toutes les routes d'aire de repos et de facilités destinées aux conducteurs de poids lourds.

J'avais demandé précédemment au responsable chargé d'enquêter dans ce dossier des copies de la correspondance des autorités irlandaises, mais aucune suite n'a été donnée à ma requête. Si la Commission pouvait me fournir toute la correspondance qu'elle a reçue des autorités irlandaises, je pourrais étudier ces informations et être ainsi en mesure de relever les informations fausses et inexactes que vous avez reçues et de les corriger.

La Commission ne semble pas prendre la pleine mesure de ce qui est en jeu. Comme je l'ai dit précédemment, je crois qu'il est essentiel qu'un agent de la Commission effectue lui-même une visite de cette route parce qu'il s'agit du seul moyen pour la Commission de se faire une idée claire de la nature exacte du problème.

La Commission enverra-t-elle un représentant pour qu'il effectue une visite de la route en question?

La Commission me fournira-t-elle des copies des informations et de la correspondance qu'elle a reçues des autorités irlandaises dans ce dossier?

La Commission me fournira-t-elle des copies de toute la correspondance qu'elle a reçue des autorités irlandaises dans ce dossier?

La Commission entend-elle réserver son jugement dans ce dossier tant qu'elle n'aura pas pris connaissance de la réalité?

Langue originale de la question: ENJO C 293 du 05/12/2007
Dernière mise à jour: 6 mars 2007Avis juridique