Déclaration de Martin Schulz au sujet des élections parlementaires en Iran

Communiqué de presse
Bruxelles -
02-03-2012
Affaires étrangères

À la suite des élections parlementaires iraniennes, Martin Schulz, Président du Parlement européen, a fait la déclaration suivante:

"Les élections législatives qui se sont déroulées aujourd'hui en Iran, indépendamment du taux de participation, sont loin de répondre à de quelconques normes démocratiques. Elles constituent simplement une indication sur les luttes internes pour le pouvoir au sein du régime.

Les élections d'aujourd'hui ne sont pas un "camouflet pour les arrogants" en Occident, elles sont un camouflet pour les citoyens iraniens.

Le peuple iranien n'a pas la possibilité de choisir les candidats qu'il préfère en raison du caractère discrétionnaire du processus de validation des candidatures. Même si les candidats du peuple avaient été admis à se présenter, rien ne dit que les résultats officiels n'auraient pas été faussés, comme en 2009.

J'en appelle aux autorités iraniennes pour qu'elles relâchent M. Mousavi et M. Karroubi, qui sont illégalement placés en résidence surveillée depuis février 2011, et pour qu'elles engagent une véritable transition démocratique."

Pour plus d'information:

europarl.president.press@europarl.europa.eu

  • Armin Machmer
    Porte-parole
    Téléphone portable: +32 479 97 11 98
  • Giacomo Fassina
    Téléphone portable: +32 498 98 33 10