La Coopération Structurée Permanente: Perspectives nationales et état d’avancement

17-07-2017

Un an après le Brexit, les Etats membres de l’Union européenne semblent sur le point de réveiller la ≪ belle au bois dormant ≫ de la défense européenne: la coopération structurée permanente, plus connue sous son acronyme anglais de PESCO. Ont-ils bien la même compréhension de l’objectif qu’il s’agit d’atteindre et les voies et moyens pour y parvenir, ou sont-ils seulement animés par la volonté de ne pas rester à la péripherie d’une sorte d’eurogroupe de défense en train de se constituer ? Quels sont, de façon péecise, les principaux points d’accord et de désaccord entre les différents groupes qui se dessinent au sein du Conseil européen ? Des débats ont-ils été passés sous silence, volontairement ou involontairement, et si oui lesquels ? Enfin, quels sont les scénarios souhaitables pour les mois et les années à venir ? Est-il encore temps de changer les choses ou bien les dés ont-ils déjà été lancés? La présente étude ambitionne de répondre à ces questions.

Un an après le Brexit, les Etats membres de l’Union européenne semblent sur le point de réveiller la ≪ belle au bois dormant ≫ de la défense européenne: la coopération structurée permanente, plus connue sous son acronyme anglais de PESCO. Ont-ils bien la même compréhension de l’objectif qu’il s’agit d’atteindre et les voies et moyens pour y parvenir, ou sont-ils seulement animés par la volonté de ne pas rester à la péripherie d’une sorte d’eurogroupe de défense en train de se constituer ? Quels sont, de façon péecise, les principaux points d’accord et de désaccord entre les différents groupes qui se dessinent au sein du Conseil européen ? Des débats ont-ils été passés sous silence, volontairement ou involontairement, et si oui lesquels ? Enfin, quels sont les scénarios souhaitables pour les mois et les années à venir ? Est-il encore temps de changer les choses ou bien les dés ont-ils déjà été lancés? La présente étude ambitionne de répondre à ces questions.

External author

Me. Frederic MAURO, M. Federico SANTOPINTO