Russie

01-02-2018

Depuis 2014, l’annexion illégale de la Crimée par la Russie, le soutien apporté par celle-ci aux groupes rebelles dans l’est de l’Ukraine, les politiques menées dans son voisinage, les campagnes de désinformation et les évolutions négatives dans le pays ont mis à rude épreuve les relations entre l’Union européenne et la Russie. Les tensions ont augmenté en raison de l’intervention de la Russie en Syrie. L’Union a régulièrement renouvelé les sanctions à l’encontre de la Russie depuis 2014. L’Union et la Russie restent fortement interdépendantes et l’Union pratique une politique «d’engagement sélectif» à l’égard de ce partenaire.

Depuis 2014, l’annexion illégale de la Crimée par la Russie, le soutien apporté par celle-ci aux groupes rebelles dans l’est de l’Ukraine, les politiques menées dans son voisinage, les campagnes de désinformation et les évolutions négatives dans le pays ont mis à rude épreuve les relations entre l’Union européenne et la Russie. Les tensions ont augmenté en raison de l’intervention de la Russie en Syrie. L’Union a régulièrement renouvelé les sanctions à l’encontre de la Russie depuis 2014. L’Union et la Russie restent fortement interdépendantes et l’Union pratique une politique «d’engagement sélectif» à l’égard de ce partenaire.