Tolérance zéro à l'égard des mutilations génitales féminines

30-01-2015

L'Union européenne s'engage à œuvrer collectivement pour éradiquer les mutilations génitales féminines (MGF) dans le cadre d'une lutte plus générale contre toute forme de violence à l'égard des femmes et des filles, ainsi qu'à soutenir les efforts déployés par ses États membres dans ce domaine. Toutefois, le Parlement européen est préoccupé par le fait que les efforts consentis par l'Union européenne sont insuffisants pour remédier au problème, notamment en raison de l'absence de délais concrets pour les actions de l'Union. Par conséquent, le Parlement continue d'encourager l'Union à se doter d'instruments contraignants pour endiguer les violences fondées sur le genre.

L'Union européenne s'engage à œuvrer collectivement pour éradiquer les mutilations génitales féminines (MGF) dans le cadre d'une lutte plus générale contre toute forme de violence à l'égard des femmes et des filles, ainsi qu'à soutenir les efforts déployés par ses États membres dans ce domaine. Toutefois, le Parlement européen est préoccupé par le fait que les efforts consentis par l'Union européenne sont insuffisants pour remédier au problème, notamment en raison de l'absence de délais concrets pour les actions de l'Union. Par conséquent, le Parlement continue d'encourager l'Union à se doter d'instruments contraignants pour endiguer les violences fondées sur le genre.