Création du Fonds monétaire européen

06-03-2019

Le 6 décembre 2017, la Commission européenne a rendu publique une proposition visant à transformer le mécanisme européen de stabilité (MES) en un Fonds monétaire européen (FME) ancré dans le cadre juridique de l’Union. Ce Fonds devrait être doté de prérogatives supplémentaires et fonctionner selon des mécanismes décisionnels radicalement différents, qui limiteront quelque peu l’emprise des États membres. Cette proposition s’est heurtée à une forte résistance au Conseil. Lors du sommet de la zone euro, en décembre 2018, les dirigeants ont décidé de conserver la nature intergouvernementale du MES. Le Parlement européen devrait se prononcer sur un rapport intérimaire lors de la plénière de mars I, en préalable à son vote sur l’approbation de la proposition, si du moins le Conseil parvient à un accord à ce sujet.

Le 6 décembre 2017, la Commission européenne a rendu publique une proposition visant à transformer le mécanisme européen de stabilité (MES) en un Fonds monétaire européen (FME) ancré dans le cadre juridique de l’Union. Ce Fonds devrait être doté de prérogatives supplémentaires et fonctionner selon des mécanismes décisionnels radicalement différents, qui limiteront quelque peu l’emprise des États membres. Cette proposition s’est heurtée à une forte résistance au Conseil. Lors du sommet de la zone euro, en décembre 2018, les dirigeants ont décidé de conserver la nature intergouvernementale du MES. Le Parlement européen devrait se prononcer sur un rapport intérimaire lors de la plénière de mars I, en préalable à son vote sur l’approbation de la proposition, si du moins le Conseil parvient à un accord à ce sujet.