Transparence de l’évaluation des risques dans la chaîne alimentaire au niveau de l’Union

05-12-2018

En réaction à des controverses autour de l’autorisation et du renouvellement de l’autorisation pour certains produits sensibles tels que des substances actives de produits phytopharmaceutiques (glyphosate, néonicotinoïdes) et des organismes génétiquement modifiés (OGM), la Commission européenne a proposé de réviser les règles en vigueur en matière de transparence dans ces domaines. Au cours de la période de session de décembre, le Parlement doit voter sur le rapport de la commission de l’environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire (ENVI) et sur un mandat d’ouverture des négociations interinstitutionnelles.

En réaction à des controverses autour de l’autorisation et du renouvellement de l’autorisation pour certains produits sensibles tels que des substances actives de produits phytopharmaceutiques (glyphosate, néonicotinoïdes) et des organismes génétiquement modifiés (OGM), la Commission européenne a proposé de réviser les règles en vigueur en matière de transparence dans ces domaines. Au cours de la période de session de décembre, le Parlement doit voter sur le rapport de la commission de l’environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire (ENVI) et sur un mandat d’ouverture des négociations interinstitutionnelles.