Produit paneuropéen d’épargne-retraite individuelle – PEPP

02-04-2019

Le vieillissement de la population accentue la pression sur les systèmes de retraite, et les systèmes traditionnels de retraite par répartition risquent d’être moins généreux à l’avenir. Afin d’élargir les options qui s’offrent aux personnes qui épargnent pour leur retraite et de stimuler la concurrence sur le marché, la Commission européenne a proposé un nouveau cadre de l’UE pour un produit d’épargne-retraite individuelle volontaire (PEPP) qui complèterait d’autres régimes de retraite individuels et nationaux. Les négociations en trilogue se sont conclues par un compromis approuvé par la commission ECON et le Conseil. Le Parlement devrait mettre aux voix le dossier PEPP au cours de la période de session d’avril I.

Le vieillissement de la population accentue la pression sur les systèmes de retraite, et les systèmes traditionnels de retraite par répartition risquent d’être moins généreux à l’avenir. Afin d’élargir les options qui s’offrent aux personnes qui épargnent pour leur retraite et de stimuler la concurrence sur le marché, la Commission européenne a proposé un nouveau cadre de l’UE pour un produit d’épargne-retraite individuelle volontaire (PEPP) qui complèterait d’autres régimes de retraite individuels et nationaux. Les négociations en trilogue se sont conclues par un compromis approuvé par la commission ECON et le Conseil. Le Parlement devrait mettre aux voix le dossier PEPP au cours de la période de session d’avril I.