Technologies d'assistance en soutien aux personnes handicapées

19-06-2015

"L'invalidité" est complexe et multidimensionnelle. Elle dénote des déficiences, des limitations au niveau des activités et des restrictions au niveau de la participation - une combinaison de facteurs médicaux et contextuels. Les personnes handicapées constituent un groupe diversifié. Certains sont nés avec un handicap, d'autres ont acquis un handicap par le biais d'une blessure ou d'une maladie chronique, d'autres encore développent un handicap en vieillissant. Les besoins de santé des personnes handicapées varient selon le type de limitation et selon l'état de santé primaire. Certains handicaps peuvent entraîner des besoins de santé élevés, d'autres pas. Dans l'ensemble toutefois, les personnes handicapées présentent un moins bon état de santé que la population en général. Plusieurs facteurs contribuent à ces disparités en matière de santé. La façon dont le handicap est abordé a changé d'une approche purement médicale vers une approche orientée vers un fonctionnement et un bien-être maximum. Les technologies d'assistance visant à aider les personnes handicapées ont également évolué. Elles couvrent désormais des applications informatiques complexes, des logiciels, des applications de cyberphysique et de cellules souches. Une série d'exemples sont fournis dans les cinq grandes catégories de handicaps moteurs, visuels, auditifs, cognitifs et de la communication. Ils comprennent des interfaces cerveau-ordinateur invasives et non invasives, des appareils portables, des applications de cellules souches, des neuroprothèses, des robots humanoïdes et des applications (apps). L'UE a financé plusieurs projets de recherche sur le développement des technologies d'assistance dans ses programmes-cadres de recherche et d'innovation.

"L'invalidité" est complexe et multidimensionnelle. Elle dénote des déficiences, des limitations au niveau des activités et des restrictions au niveau de la participation - une combinaison de facteurs médicaux et contextuels. Les personnes handicapées constituent un groupe diversifié. Certains sont nés avec un handicap, d'autres ont acquis un handicap par le biais d'une blessure ou d'une maladie chronique, d'autres encore développent un handicap en vieillissant. Les besoins de santé des personnes handicapées varient selon le type de limitation et selon l'état de santé primaire. Certains handicaps peuvent entraîner des besoins de santé élevés, d'autres pas. Dans l'ensemble toutefois, les personnes handicapées présentent un moins bon état de santé que la population en général. Plusieurs facteurs contribuent à ces disparités en matière de santé. La façon dont le handicap est abordé a changé d'une approche purement médicale vers une approche orientée vers un fonctionnement et un bien-être maximum. Les technologies d'assistance visant à aider les personnes handicapées ont également évolué. Elles couvrent désormais des applications informatiques complexes, des logiciels, des applications de cyberphysique et de cellules souches. Une série d'exemples sont fournis dans les cinq grandes catégories de handicaps moteurs, visuels, auditifs, cognitifs et de la communication. Ils comprennent des interfaces cerveau-ordinateur invasives et non invasives, des appareils portables, des applications de cellules souches, des neuroprothèses, des robots humanoïdes et des applications (apps). L'UE a financé plusieurs projets de recherche sur le développement des technologies d'assistance dans ses programmes-cadres de recherche et d'innovation.