Le soutien de l’Union aux défenseurs des droits de l’homme dans le monde

08-11-2018

Vingt ans après l’adoption par l’Assemblée générale des Nations unies de sa déclaration sur les défenseurs des droits de l’homme, destinée à renforcer la reconnaissance de leur rôle et d’encourager les États à créer un environnement plus protecteur, de nombreux défenseurs des droits de l’homme font encore face à d’importantes menaces et la situation de ceux qui travaillent dans certains domaines s’est même détériorée. Le soutien des défenseurs des droits de l’homme fait depuis longtemps partie intégrante de la politique extérieure de l’Union européenne en matière de droits de l’homme et constitue l’une de ses grandes priorités. Les orientations concernant les défenseurs des droits de l’homme adoptées en 2004 par l’Union définissent des mesures concrètes pour leur protection lorsqu’ils sont menacés, dont une aide d’urgence, et encouragent les diplomates de l’Union à adopter une démarche plus volontariste à leur égard. La Commission européenne gère un instrument financier visant à soutenir les activités des défenseurs des droits de l’homme dans le monde qui travaillent dans les situations les plus dangereuses. Le Parlement européen plaide depuis longtemps en faveur de l’adoption, par l’Union, d’une politique globale concernant les défenseurs des droits de l’homme et a activement contribué à son élaboration. Ses résolutions d’urgence sur les violations des droits de l’homme commises de par le monde, dont plusieurs concernaient des défenseurs des droits de l’homme spécifiques et les menaces particulières auxquelles ils sont confrontés, ont attiré l’attention sur les difficultés qu'ils rencontrent dans de nombreux pays. Le Parlement a également organisé des auditions avec des défenseurs des droits de l’homme, a publié des déclarations relatives à des cas de défenseurs des droits de l’homme en danger et a mis en évidence, à l’occasion de missions effectuées par ses délégations dans les pays concernés, les difficultés rencontrées par les défenseurs des droits de l’homme. Le prix Sakharov du Parlement est l’action de l’Union la plus visible en faveur des défenseurs des droits de l’homme. Ses conséquences pour les lauréats sont considérables: il leur apporte reconnaissance et, souvent, une protection indirecte. La présente note d’information est une mise à jour de celle de décembre 2017: PE 614.626.

Vingt ans après l’adoption par l’Assemblée générale des Nations unies de sa déclaration sur les défenseurs des droits de l’homme, destinée à renforcer la reconnaissance de leur rôle et d’encourager les États à créer un environnement plus protecteur, de nombreux défenseurs des droits de l’homme font encore face à d’importantes menaces et la situation de ceux qui travaillent dans certains domaines s’est même détériorée. Le soutien des défenseurs des droits de l’homme fait depuis longtemps partie intégrante de la politique extérieure de l’Union européenne en matière de droits de l’homme et constitue l’une de ses grandes priorités. Les orientations concernant les défenseurs des droits de l’homme adoptées en 2004 par l’Union définissent des mesures concrètes pour leur protection lorsqu’ils sont menacés, dont une aide d’urgence, et encouragent les diplomates de l’Union à adopter une démarche plus volontariste à leur égard. La Commission européenne gère un instrument financier visant à soutenir les activités des défenseurs des droits de l’homme dans le monde qui travaillent dans les situations les plus dangereuses. Le Parlement européen plaide depuis longtemps en faveur de l’adoption, par l’Union, d’une politique globale concernant les défenseurs des droits de l’homme et a activement contribué à son élaboration. Ses résolutions d’urgence sur les violations des droits de l’homme commises de par le monde, dont plusieurs concernaient des défenseurs des droits de l’homme spécifiques et les menaces particulières auxquelles ils sont confrontés, ont attiré l’attention sur les difficultés qu'ils rencontrent dans de nombreux pays. Le Parlement a également organisé des auditions avec des défenseurs des droits de l’homme, a publié des déclarations relatives à des cas de défenseurs des droits de l’homme en danger et a mis en évidence, à l’occasion de missions effectuées par ses délégations dans les pays concernés, les difficultés rencontrées par les défenseurs des droits de l’homme. Le prix Sakharov du Parlement est l’action de l’Union la plus visible en faveur des défenseurs des droits de l’homme. Ses conséquences pour les lauréats sont considérables: il leur apporte reconnaissance et, souvent, une protection indirecte. La présente note d’information est une mise à jour de celle de décembre 2017: PE 614.626.