Les régions ultrapériphériques de l’Union européenne: Vers une stratégie renouvelée

28-03-2017

Les régions ultrapériphériques de l’Union européenne font l’objet d’un traitement spécial du fait des difficultés structurelles auxquelles elles font face, telles que l’éloignement, les difficultés posées par le relief ou la dépendance économique vis-à-vis d’un petit nombre de produits, et qui peuvent gravement entraver leur développement. Des mécanismes spécifiques existent dans le cadre de la politique de cohésion, de la politique agricole et de la politique de la pêche et la Commission a publié en 2012 une communication précisant la manière dont elle peut travailler en partenariat avec les régions ultrapériphériques et leurs pays respectifs pour atteindre les objectifs de la stratégie Europe 2020. Alors qu’un renouvellement de la stratégie doit être préparé par la Commission avant la fin de l’année 2017, les régions ultrapériphériques rencontrent toujours de nombreuses difficultés dans des domaines tels que la mobilité, le chômage et la lutte contre le changement climatique. Les parties intéressées ont déjà commencé à préparer leurs contributions à cette stratégie renouvelée, mettant en avant certaines questions, notamment la nécessité de garantir que les accords commerciaux prennent mieux en compte les besoins des régions ultrapériphériques, contiennent des dispositions spécifiques pour ces régions dans des domaines tels que la politique de cohésion, la politique agricole et la politique de la pêche, et assurent aux régions ultrapériphériques un meilleur accès aux programmes horizontaux. La commission du développement régional du Parlement prépare un rapport d’initiative concernant les régions ultrapériphériques dans le cadre de ce processus. L’accueil que la Commission réservera à ces propositions, dans un contexte de pression budgétaire croissante, reste néanmoins incertain. Rassemblant des représentants de la Commission, des régions ultrapériphériques ainsi que certaines des principales parties intéressées, le quatrième forum sur les régions ultrapériphériques qui se tiendra les 30 et 31 mars 2017 constituera une plateforme essentielle de dialogue qui pourrait façonner le développement des régions ultrapériphériques pour les générations à venir.

Les régions ultrapériphériques de l’Union européenne font l’objet d’un traitement spécial du fait des difficultés structurelles auxquelles elles font face, telles que l’éloignement, les difficultés posées par le relief ou la dépendance économique vis-à-vis d’un petit nombre de produits, et qui peuvent gravement entraver leur développement. Des mécanismes spécifiques existent dans le cadre de la politique de cohésion, de la politique agricole et de la politique de la pêche et la Commission a publié en 2012 une communication précisant la manière dont elle peut travailler en partenariat avec les régions ultrapériphériques et leurs pays respectifs pour atteindre les objectifs de la stratégie Europe 2020. Alors qu’un renouvellement de la stratégie doit être préparé par la Commission avant la fin de l’année 2017, les régions ultrapériphériques rencontrent toujours de nombreuses difficultés dans des domaines tels que la mobilité, le chômage et la lutte contre le changement climatique. Les parties intéressées ont déjà commencé à préparer leurs contributions à cette stratégie renouvelée, mettant en avant certaines questions, notamment la nécessité de garantir que les accords commerciaux prennent mieux en compte les besoins des régions ultrapériphériques, contiennent des dispositions spécifiques pour ces régions dans des domaines tels que la politique de cohésion, la politique agricole et la politique de la pêche, et assurent aux régions ultrapériphériques un meilleur accès aux programmes horizontaux. La commission du développement régional du Parlement prépare un rapport d’initiative concernant les régions ultrapériphériques dans le cadre de ce processus. L’accueil que la Commission réservera à ces propositions, dans un contexte de pression budgétaire croissante, reste néanmoins incertain. Rassemblant des représentants de la Commission, des régions ultrapériphériques ainsi que certaines des principales parties intéressées, le quatrième forum sur les régions ultrapériphériques qui se tiendra les 30 et 31 mars 2017 constituera une plateforme essentielle de dialogue qui pourrait façonner le développement des régions ultrapériphériques pour les générations à venir.