L’égalité des langues à l’ère numérique - Vers un projet sur le langage humain

24-03-2017

L’Union européenne est un projet unique qui associe plus de 500 millions de citoyens partageant quelque 80 langues. Le multilinguisme est certes l’un des plus grands atouts de l’Europe, mais c’est aussi l’un des plus importants défis à relever pour la création d’un marché de l’Union véritablement intégré. À l’ère numérique, l’invisible obstacle que représentent les barrières linguistiques constitue un enjeu de taille et empêche les citoyens et les entreprises européens de tirer avantage des possibilités qu’offre une Europe véritablement intégrée. Les barrières linguistiques touchent particulièrement les personnes les moins instruites et plus âgées, ainsi que les locuteurs des langues les moins usitées, situation qui crée une fracture linguistique et a d’importantes répercussions sur 1) les services publics transfrontaliers, 2) le développement d’une identité européenne commune, 3) la mobilité des travailleurs et 4) les échanges et le commerce électronique transfrontaliers.

L’Union européenne est un projet unique qui associe plus de 500 millions de citoyens partageant quelque 80 langues. Le multilinguisme est certes l’un des plus grands atouts de l’Europe, mais c’est aussi l’un des plus importants défis à relever pour la création d’un marché de l’Union véritablement intégré. À l’ère numérique, l’invisible obstacle que représentent les barrières linguistiques constitue un enjeu de taille et empêche les citoyens et les entreprises européens de tirer avantage des possibilités qu’offre une Europe véritablement intégrée. Les barrières linguistiques touchent particulièrement les personnes les moins instruites et plus âgées, ainsi que les locuteurs des langues les moins usitées, situation qui crée une fracture linguistique et a d’importantes répercussions sur 1) les services publics transfrontaliers, 2) le développement d’une identité européenne commune, 3) la mobilité des travailleurs et 4) les échanges et le commerce électronique transfrontaliers.

Auteur externe

Rafael RIVERA PASTOR, Iclaves S.L. Carlota TARÍN QUIRÓS, Iclaves S.L. Juan Pablo VILLAR GARCÍA, Iclaves S.L. Prof. Toni BADIA CARDÚS, PhD, Universitat Pompeu Fabra Prof. Maite MELERO NOGUÉS, PhD, Universitat Pompeu Fabra