La politique commerciale de l'Union : de l'indifférence aux questions d'égalité hommes-femmes à leur prise en compte ?

09-07-2015

Les services de la Commission européenne réfléchissent actuellement à la suite à donner à la stratégie pour l'égalité entre les femmes et les hommes 2010-2015 (COM(2010)491 final). La politique commerciale de l'Union n'a pas encore été pleinement intégrée à cette stratégie, ce qui conduit la commission INTA à se demander si les questions d'égalité entre les femmes et les hommes doivent être traitées dans le cadre des politiques commerciales de l'Union, et de quelle façon. L'article 8 du traité FUE énonce que "pour toutes ses actions, l'Union cherche à éliminer les inégalités, et à promouvoir l'égalité, entre les hommes et les femmes". Les sujets de politique commerciale débattus par la commission INTA du Parlement européen peuvent avoir diverses incidences, du point de vue de l'égalité hommes-femmes, dans les différents secteurs de l'économie. Une meilleure compréhension de la dimension sexospécifique des accords commerciaux contribuera, par conséquent, à élaborer de meilleures politiques et à garantir que les deux sexes peuvent tirer parti des avantages de la libéralisation des échanges et être protégés contre ses effets négatifs.

Les services de la Commission européenne réfléchissent actuellement à la suite à donner à la stratégie pour l'égalité entre les femmes et les hommes 2010-2015 (COM(2010)491 final). La politique commerciale de l'Union n'a pas encore été pleinement intégrée à cette stratégie, ce qui conduit la commission INTA à se demander si les questions d'égalité entre les femmes et les hommes doivent être traitées dans le cadre des politiques commerciales de l'Union, et de quelle façon. L'article 8 du traité FUE énonce que "pour toutes ses actions, l'Union cherche à éliminer les inégalités, et à promouvoir l'égalité, entre les hommes et les femmes". Les sujets de politique commerciale débattus par la commission INTA du Parlement européen peuvent avoir diverses incidences, du point de vue de l'égalité hommes-femmes, dans les différents secteurs de l'économie. Une meilleure compréhension de la dimension sexospécifique des accords commerciaux contribuera, par conséquent, à élaborer de meilleures politiques et à garantir que les deux sexes peuvent tirer parti des avantages de la libéralisation des échanges et être protégés contre ses effets négatifs.