Les sociétés de gestion collective et la diversité culturelle dans le secteur de la musique

15-06-2009

La présente étude examine l’influence de la politique de l’UE relative à l’octroi de licences dans le domaine de la musique, en particulier pour les services en ligne, sur la diversité culturelle. À cette fin, l’étude analyse les données concernant la popularité de différents répertoires (anglo-américain, de l’UE et national) au cours de ces dernières années, dans une sélection d’États membres de l’UE. Elle conclut que les politiques actuelles risquent d’affaiblir la position des auteurs et des compositeurs, ce qui constitue donc une menace pour la diversité culturelle.

La présente étude examine l’influence de la politique de l’UE relative à l’octroi de licences dans le domaine de la musique, en particulier pour les services en ligne, sur la diversité culturelle. À cette fin, l’étude analyse les données concernant la popularité de différents répertoires (anglo-américain, de l’UE et national) au cours de ces dernières années, dans une sélection d’États membres de l’UE. Elle conclut que les politiques actuelles risquent d’affaiblir la position des auteurs et des compositeurs, ce qui constitue donc une menace pour la diversité culturelle.

Auteur externe

Hellenic Foundation for European and Foreign Policy (as Scientific Coordinator) with the collaboration of Christine Altemark and Thomas Hoeren (University of Muenster, Germany) ; María-José Iglesias and Violaine Dehin (University of Namur, Belgium) ; Giuseppe Mazziotti (University of Copenhagen, Denmark - with the research assistance of Simona Florio, master student at Roma Tre University, Italy) ; Evangelia Psychogiopoulou (University of Leeds, UK) and Eleftherios Zacharias (Athens University of Economics and Business, Greece)