Étude réalisée pour la commission TRAN – Tourisme de santé dans l’Union: enquête générale

15-06-2017

La présente étude définit et analyse le tourisme de santé et ses trois branches principales: le tourisme médical, le tourisme de bienêtre et le tourisme thermal. Le tourisme de santé représente environ 5 % du secteur touristique dans l’UE-28 et contribue à l’économie de l’Union à hauteur d’environ 0,3 %. La part interne du tourisme de santé est nettement plus élevée que celle du tourisme en général. Augmenter la part du tourisme de santé pourrait atténuer le caractère saisonnier du tourisme, améliorer la durabilité et la qualité de la main-d’oeuvre et participer à la réduction des frais de santé grâce à des mesures de prévention et à la baisse de la consommation de médicaments.

La présente étude définit et analyse le tourisme de santé et ses trois branches principales: le tourisme médical, le tourisme de bienêtre et le tourisme thermal. Le tourisme de santé représente environ 5 % du secteur touristique dans l’UE-28 et contribue à l’économie de l’Union à hauteur d’environ 0,3 %. La part interne du tourisme de santé est nettement plus élevée que celle du tourisme en général. Augmenter la part du tourisme de santé pourrait atténuer le caractère saisonnier du tourisme, améliorer la durabilité et la qualité de la main-d’oeuvre et participer à la réduction des frais de santé grâce à des mesures de prévention et à la baisse de la consommation de médicaments.

Auteur externe

Tomas Mainil, Eke Eijgelaar, Jeroen Klijs, Jeroen Nawijn, Paul Peeters