Désinformation et propagande: incidence sur le fonctionnement de l’état de droit dans l’Union européenne et ses États membres

28-02-2019

La présente étude, commandée par le département thématique des droits des citoyens et des affaires constitutionnelles du Parlement européen, et demandée par la commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures (LIBE), évalue l’incidence de la désinformation et de la propagande politique à des fins stratégiques qui se répandent sur les médias sociaux en ligne. Elle examine leurs effets sur le fonctionnement de l’état de droit, de la démocratie et des droits fondamentaux dans l’Union européenne et ses États membres. L’étude formule des recommandations sur la manière de combattre ces phénomènes, qui représentent une menace pour les droits de l’homme, la démocratie et l’état de droit. Elle aborde plus particulièrement le rôle des fournisseurs de plateformes de médias sociaux à cet égard.

La présente étude, commandée par le département thématique des droits des citoyens et des affaires constitutionnelles du Parlement européen, et demandée par la commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures (LIBE), évalue l’incidence de la désinformation et de la propagande politique à des fins stratégiques qui se répandent sur les médias sociaux en ligne. Elle examine leurs effets sur le fonctionnement de l’état de droit, de la démocratie et des droits fondamentaux dans l’Union européenne et ses États membres. L’étude formule des recommandations sur la manière de combattre ces phénomènes, qui représentent une menace pour les droits de l’homme, la démocratie et l’état de droit. Elle aborde plus particulièrement le rôle des fournisseurs de plateformes de médias sociaux à cet égard.

Auteur externe

Judit BAYER (scientific coordinator, editor), Budapest Business School Natalija BITIUKOVA, Independent consultant Petra BÁRD, Central European University Judit SZAKÁCS, Center for Media, Data and Society at the Central European University Alberto ALEMANNO, HEC Paris Erik USZKIEWICZ, Hungarian Europe Society