5

résultat(s)

Mot(s)
Type de publication
Domaine politique
Mot-clé
Date

RESEARCH FOR CULT COMMITTEE – Recognition of qualifications for educational and professional purposes: the impact of Brexit

26-11-2018

The United Kingdom (UK) will leave the European Union next 29 March 2019. The potential impact of the UK’s withdrawal from the European Union on the recognition of qualifications depends on the nature of the qualifications as different regulatory regimes apply to academic as against professional qualifications. In the case of academic qualifications, this issue falls within national competence, although supporting policies have been implemented at European level. Brexit should not have substantial ...

The United Kingdom (UK) will leave the European Union next 29 March 2019. The potential impact of the UK’s withdrawal from the European Union on the recognition of qualifications depends on the nature of the qualifications as different regulatory regimes apply to academic as against professional qualifications. In the case of academic qualifications, this issue falls within national competence, although supporting policies have been implemented at European level. Brexit should not have substantial consequences since those policies are intergovernmental (e.g. Bologna Process), implemented on a voluntary basis (e.g. European Qualifications Framework, Europass) or open to third countries (e.g. Erasmus+). By contrast, the question of professional qualifications is closely related to the single market and to the free movement of workers, services and establishment. Hence, a number of European directives govern the field of regulated professions. If the UK becomes a third country from 30 March 2019 or at the end of the transition period provided for in the “Draft Withdrawal Agreement”, this legislation will no longer apply either to EU citizens seeking recognition of their qualifications in the UK or to UK citizens seeking recognition of their qualifications in the European Union.

Éducation et formation professionnelle

01-09-2017

En vertu du principe de subsidiarité, les politiques en matière d’éducation et de formation en tant que telles sont adoptées par chaque État membre de l’Union européenne. L’Union joue dès lors un rôle de soutien. Il existe néanmoins certains problèmes communs à tous les États membres — notamment le vieillissement des sociétés, le manque de main-d’œuvre qualifiée, la concurrence mondiale et l’éducation de la petite enfance — qui requièrent de mener à bien des actions conjointes, ainsi qu’une collaboration ...

En vertu du principe de subsidiarité, les politiques en matière d’éducation et de formation en tant que telles sont adoptées par chaque État membre de l’Union européenne. L’Union joue dès lors un rôle de soutien. Il existe néanmoins certains problèmes communs à tous les États membres — notamment le vieillissement des sociétés, le manque de main-d’œuvre qualifiée, la concurrence mondiale et l’éducation de la petite enfance — qui requièrent de mener à bien des actions conjointes, ainsi qu’une collaboration et un apprentissage mutuel entre les pays[1].

Enseignement supérieur

01-09-2017

En vertu du principe de subsidiarité, les politiques de l’enseignement supérieur en Europe sont décidées au niveau de chaque État membre. L’Union joue dès lors surtout un rôle de soutien et de coordination. Les principaux objectifs de l’action de l’Union dans le domaine de l’enseignement supérieur sont d’encourager la mobilité des étudiants et des enseignants, de favoriser la reconnaissance mutuelle des diplômes et des périodes d’études, de promouvoir la coopération entre les établissements d’enseignement ...

En vertu du principe de subsidiarité, les politiques de l’enseignement supérieur en Europe sont décidées au niveau de chaque État membre. L’Union joue dès lors surtout un rôle de soutien et de coordination. Les principaux objectifs de l’action de l’Union dans le domaine de l’enseignement supérieur sont d’encourager la mobilité des étudiants et des enseignants, de favoriser la reconnaissance mutuelle des diplômes et des périodes d’études, de promouvoir la coopération entre les établissements d’enseignement supérieur et de favoriser le développement de l’enseignement (universitaire) à distance.

La jeunesse

01-09-2017

La jeunesse est un domaine d’action national. L’harmonisation de la législation des États membres est, dès lors, exclue. Au niveau européen, les décisions prises dans le cadre de la politique de la jeunesse relèvent de la procédure législative ordinaire. Le volet «jeunesse» du programme Erasmus+ encourage les échanges de jeunes tant au sein de l’Union européenne qu’avec des pays tiers. Ces dernières années, l’Union européenne a associé plus étroitement les jeunes à son action politique, comme en ...

La jeunesse est un domaine d’action national. L’harmonisation de la législation des États membres est, dès lors, exclue. Au niveau européen, les décisions prises dans le cadre de la politique de la jeunesse relèvent de la procédure législative ordinaire. Le volet «jeunesse» du programme Erasmus+ encourage les échanges de jeunes tant au sein de l’Union européenne qu’avec des pays tiers. Ces dernières années, l’Union européenne a associé plus étroitement les jeunes à son action politique, comme en témoigne l’initiative «Corps européen de solidarité».

La politique linguistique

01-09-2017

Dans le cadre de son action visant à promouvoir la mobilité et la compréhension entre les cultures, l’Union européenne a fait de l’apprentissage des langues une grande priorité et finance de nombreux programmes et projets dans ce domaine. Le multilinguisme est, pour l’Union, un facteur déterminant de la compétitivité européenne. Aussi l’un des objectifs de la politique linguistique de l’Union européenne est-il que tous les citoyens européens maîtrisent deux autres langues en plus de leur langue maternelle ...

Dans le cadre de son action visant à promouvoir la mobilité et la compréhension entre les cultures, l’Union européenne a fait de l’apprentissage des langues une grande priorité et finance de nombreux programmes et projets dans ce domaine. Le multilinguisme est, pour l’Union, un facteur déterminant de la compétitivité européenne. Aussi l’un des objectifs de la politique linguistique de l’Union européenne est-il que tous les citoyens européens maîtrisent deux autres langues en plus de leur langue maternelle.

Partenaires

Restez connectés

email update imageSystème d'alertes email

Le système d'alertes email, qui envoie directement les dernières informations à votre adresse électronique, vous permet de suivre toutes les personnes et tous les événements liés au Parlement. Ceci inclut les dernières nouvelles des députés, les services d'information ou le Think Tank.

Le système est accessible partout sur le site du Parlement. Pour vous abonner et recevoir les notifications du Think Tank, il suffit de communiquer votre adresse email, de sélectionner le thème qui vous intéresse, d'indiquer la fréquence (quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle) et de confirmer votre enregistrement en cliquant sur le lien envoyé par email.

RSS imageFlux RSS

Ne manquez aucune information ou mise à jour du site du Parlement européen grâce à notre flux RSS.

Veuillez cliquer sur le lien ci-dessous afin de configurer votre flux.