237

résultat(s)

Mot(s)
Type de publication
Domaine politique
Auteur
Mot-clé
Date

La mise en œuvre du nouveau cadre de partenariat avec les pays tiers: Le cas du Niger

03-09-2019

Le Niger, pays de croisement de nombreuses routes migratoires au Sahel, s'est montré le plus réactif, parmi ceux de l'Afrique subsaharienne, aux sollicitations européennes pour renforcer la lutte contre la migration irrégulière – un des objectifs clefs du nouveau cadre de partenariat de l'Union européenne (UE) avec les pays tiers. Ce cadre offre de nouvelles opportunités de coopération en contrepartie du durcissement de la politique migratoire. Le gouvernement nigérien a donc mis en œuvre une règlementation ...

Le Niger, pays de croisement de nombreuses routes migratoires au Sahel, s'est montré le plus réactif, parmi ceux de l'Afrique subsaharienne, aux sollicitations européennes pour renforcer la lutte contre la migration irrégulière – un des objectifs clefs du nouveau cadre de partenariat de l'Union européenne (UE) avec les pays tiers. Ce cadre offre de nouvelles opportunités de coopération en contrepartie du durcissement de la politique migratoire. Le gouvernement nigérien a donc mis en œuvre une règlementation stricte criminalisant toute assistance aux étrangers en transit. En matière de sécurité, le gouvernement de Niamey, qui doit faire face à l'instabilité régionale et la criminalité transfrontalière, et l'UE, qui gère une pression migratoire importante, ont des intérêts convergents, ce qui explique l'intensification de la coopération depuis 2015-2016. La diminution des flux migratoires qui en résulte, applaudie par les partenaires européens, a des conséquences néfastes sur l'économie locale centrée sur le fait migratoire. La crise économique menace les équilibres fragiles des ethnies du Sahara entre elles ainsi qu'avec le gouvernement central et renforce l'insécurité, tant pour les migrants victimes des abus que pour la population locale, encore plus fragilisée. Le Parlement européen a mis en garde dès 2017 contre une vision trop étroite et à court terme de la politique externe de l'UE et contre le risque de détourner les fonds de la politique du développement vers les objectifs purement sécuritaires, en plaidant pour une approche de la migration centrée sur les droits de l'homme. Il soutient également le plan d'investissement extérieur, un de bras financier du nouveau cadre de partenariat, qui doit encourager des investissements privés en faveur du développement.

Prospects following South Africa's 2019 elections

02-07-2019

Regional economic and political leader, G20 member, and elected to a United Nations Security Council seat in 2019 for the third time since the end of apartheid, South Africa is a strategic EU partner. Recognised as one of only two full democracies on its continent in the 2018 Democracy Index, South Africa nevertheless faces considerable problems, affecting both the economy and a fragile social fabric still affected by its apartheid history. The governing party's election success comes as no surprise ...

Regional economic and political leader, G20 member, and elected to a United Nations Security Council seat in 2019 for the third time since the end of apartheid, South Africa is a strategic EU partner. Recognised as one of only two full democracies on its continent in the 2018 Democracy Index, South Africa nevertheless faces considerable problems, affecting both the economy and a fragile social fabric still affected by its apartheid history. The governing party's election success comes as no surprise, although its falling popularity increasingly puts its ability to address South Africa's challenges into question. In this context, a revived EU-South Africa strategic partnership could provide a framework for enhanced cooperation in sensitive policy areas.

Protection of EU external borders. Achievements during the legislative term 2014-2019: the role of the European Parliament

12-04-2019

Gradually since 1995, checks at the internal borders were abolished and a single external border was created. Ever since, the EU had tried to advance with a common policy on external borders and its various aspects, such as border controls, visas, asylum, regular migration and return. There has also been a considerable impact on internal border controls (Schengen area). Considerable progress was made regarding safeguarding the EU’s external borders during the legislative term 2014-2019, although ...

Gradually since 1995, checks at the internal borders were abolished and a single external border was created. Ever since, the EU had tried to advance with a common policy on external borders and its various aspects, such as border controls, visas, asylum, regular migration and return. There has also been a considerable impact on internal border controls (Schengen area). Considerable progress was made regarding safeguarding the EU’s external borders during the legislative term 2014-2019, although the migratory crisis of 2015 made deficiencies of the European common policy evident.

Safeguarding the Schengen Acquis. Achievements during the legislative term 2014-2019: the role of the European Parliament

11-04-2019

The Schengen Area, one of the most valued achievements of the EU, this single area without internal border checks has come under pressure because of recent migration flows: In order to preserve Schengen in the next years, a common policy on the EUs external borders is also needed.

The Schengen Area, one of the most valued achievements of the EU, this single area without internal border checks has come under pressure because of recent migration flows: In order to preserve Schengen in the next years, a common policy on the EUs external borders is also needed.

Piracy and armed robbery off the coast of Africa: EU and global impact

19-03-2019

African maritime security is affected by a wide range of illegal activities. This paper focuses on maritime piracy and armed robbery at sea, examining the legal aspects and societal implications of these forms of violence. Maritime piracy and armed robbery off Africa's coasts also pose a threat to the European Union's security and economy. Since 2008, the European Union has been implementing a maritime security strategy by means of separate regional strategies in the Gulf of Aden and in the Gulf ...

African maritime security is affected by a wide range of illegal activities. This paper focuses on maritime piracy and armed robbery at sea, examining the legal aspects and societal implications of these forms of violence. Maritime piracy and armed robbery off Africa's coasts also pose a threat to the European Union's security and economy. Since 2008, the European Union has been implementing a maritime security strategy by means of separate regional strategies in the Gulf of Aden and in the Gulf of Guinea.

The Scope and Mandate of EU Special Representatives (EUSRs)

24-01-2019

The present study aims to assess the scope and mandate of EU Special Representatives (EUSRs) in an attempt to explore and provide an analysis on the role of this diplomatic instrument of the European Union, especially in light of the changes to the conduct of EU external action brought about by the Treaty of Lisbon, reflected in the creation of the European External Action Service and European Union Delegations. By doing so this study not only provides an update on the role of EU Special Representatives ...

The present study aims to assess the scope and mandate of EU Special Representatives (EUSRs) in an attempt to explore and provide an analysis on the role of this diplomatic instrument of the European Union, especially in light of the changes to the conduct of EU external action brought about by the Treaty of Lisbon, reflected in the creation of the European External Action Service and European Union Delegations. By doing so this study not only provides an update on the role of EU Special Representatives in the EU’s external action, but also looks forward by assessing their added value and the potential of their further institutional integration.

Auteur externe

Francisca COSTA REIS, Researcher, Leuven Centre for Global Governance Studies, Belgium; Sharon LECOCQ, Researcher, Leuven Centre for Global Governance Studies, Belgium; Dr. Guillaume VAN DER LOO, Senior Researcher, Leuven Centre for Global Governance Studies, Belgium; Prof. Dr. Kolja RAUBE, Senior Researcher, Leuven Centre for Global Governance Studies, Belgium; Prof. Dr. Jan WOUTERS, Director, Leuven Centre for Global Governance Studies, Belgium.

Dix questions essentielles à suivre en 2019

08-01-2019

Cette troisième édition de la publication annuelle de l’EPRS vise à proposer un éclairage sur dix problématiques et domaines d’action susceptibles de figurer parmi les priorités politiques de l’Union européenne au cours de l’année à venir. Les thèmes analysés sont les suivants: les perspectives du nouveau Parlement européen et de la nouvelle Commission européenne, la voie à suivre pour la prochaine Union des 27, le financement futur de l’Union, le processus de transformation numérique, l’intelligence ...

Cette troisième édition de la publication annuelle de l’EPRS vise à proposer un éclairage sur dix problématiques et domaines d’action susceptibles de figurer parmi les priorités politiques de l’Union européenne au cours de l’année à venir. Les thèmes analysés sont les suivants: les perspectives du nouveau Parlement européen et de la nouvelle Commission européenne, la voie à suivre pour la prochaine Union des 27, le financement futur de l’Union, le processus de transformation numérique, l’intelligence artificielle et l’intelligence collective, la sécurité intérieure, les guerres commerciales, l’Afrique, l’électromobilité et les océans.

Accords internationaux en marche: Le futur partenariat de l’Union européenne avec les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique

15-11-2018

L’accord de partenariat entre l’Union européenne et les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) expire en 2020. Le principal défi pour l’Union européenne est de maintenir ses relations dans la région, tout en restant fidèle aux valeurs promues dans les Traités européens. La renégociation de cet « Accord de Cotonou » offre l’opportunité de rationaliser les relations entre les pays ACP et l’Union, en tenant compte des objectifs de développement durable des Nations unies, des nouvelles stratégies ...

L’accord de partenariat entre l’Union européenne et les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) expire en 2020. Le principal défi pour l’Union européenne est de maintenir ses relations dans la région, tout en restant fidèle aux valeurs promues dans les Traités européens. La renégociation de cet « Accord de Cotonou » offre l’opportunité de rationaliser les relations entre les pays ACP et l’Union, en tenant compte des objectifs de développement durable des Nations unies, des nouvelles stratégies européennes dans les régions concernées, des nouvelles ambitions des pays ACP et de l’évolution de l’équilibre des pouvoirs au niveau mondial. La question du financement est également sur la table. Favoriser la prospérité, la stabilité et la démocratie chez les partenaires de l’UE permettrait, selon les services de l’UE, de mieux faire face aux causes profondes de la migration irrégulière et des déplacements forcés. Le groupe ACP a adopté son mandat de négociation en mai 2018. L’Union européenne a adopté le sien en juin 2018 et propose un accord-cadre complété par des partenariats spécifiques avec les trois sous-régions. Les négociations ont débuté en septembre 2018. Seconde édition. Les Briefings 'Accords internationaux en marche' sont actualisés à des étapes clés de la procédure de ratification. Pour voir les versions précédentes de ce briefing, voir PE 625.111, juillet 2018.

Accords internationaux en marche: Le futur partenariat de l’Union européenne avec les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique

05-07-2018

L’accord de partenariat entre l’Union européenne et les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) expire en 2020. Le principal défi pour l’Union européenne est de maintenir ses relations dans la région, tout en restant fidèle aux valeurs promues dans les Traités européens. La renégociation de cet Accord de Cotonou offre l’opportunité de rationaliser les relations entre les pays ACP et l’Union, en tenant compte des objectifs de développement durable des Nations unies, des nouvelles stratégies ...

L’accord de partenariat entre l’Union européenne et les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) expire en 2020. Le principal défi pour l’Union européenne est de maintenir ses relations dans la région, tout en restant fidèle aux valeurs promues dans les Traités européens. La renégociation de cet Accord de Cotonou offre l’opportunité de rationaliser les relations entre les pays ACP et l’Union, en tenant compte des objectifs de développement durable des Nations unies, des nouvelles stratégies européennes dans les régions concernées, des nouvelles ambitions des pays ACP et de l’évolution de l’équilibre des pouvoirs au niveau mondial. La question du financement est également sur la table. Favoriser la prospérité, la stabilité et la démocratie chez les partenaires de l’UE permettrait, selon la Commission européenne et le Service européen pour l’action extérieure, de mieux faire face aux causes profondes de la migration irrégulière et des déplacements forcés. La Commission européenne a présenté au Conseil son option privilégiée : un accord-cadre complété par des partenariats spécifiques avec les trois sous-régions. Le groupe ACP a adopté son mandat de négociation en mai 2018. Les négociations formelles devraient commencer à la fin de l’été 2018. Première édition. Les Briefings « Accords internationaux en marche » sont actualisés à des étapes clés de la procédure de ratification.

An overview of the EU-ACP countries' economic partnership agreements: Building a new trade relationship

03-07-2018

In line with the objective enshrined in the Cotonou Partnership Agreement (signed in 2000), the EU has sought to update its preferential trade relationship with the ACP countries by establishing free-trade areas with regional groupings. As well as allowing ACP countries to continue exporting their products to the EU without any restriction, this would also ensure compliance with WTO rules. The negotiation process has been longer and more complicated than initially expected. So far, it has ushered ...

In line with the objective enshrined in the Cotonou Partnership Agreement (signed in 2000), the EU has sought to update its preferential trade relationship with the ACP countries by establishing free-trade areas with regional groupings. As well as allowing ACP countries to continue exporting their products to the EU without any restriction, this would also ensure compliance with WTO rules. The negotiation process has been longer and more complicated than initially expected. So far, it has ushered in nine agreements covering more than half (51) of the ACP countries. Some of these agreements are interim, others are final; seven are already under provisional application. Economic partnership agreements are development-oriented asymmetric agreements providing important advantages and safeguards to ACP countries, in order to foster their sustainable economic development, regional integration and integration on world markets. They are the first attempt to liberalise trade between economies with such a disparate level of development, which also possibly explains the difficulties encountered during the negotiations. Despite the EU's initial ambitions to conclude modern comprehensive agreements that also cover trade in services and trade-related issues, this has been fully possible only in the EPA with the Cariforum region; in the other EPAs, these elements have been left for future negotiations.

Evénements à venir

Partenaires

Restez connectés

email update imageSystème d'alertes email

Le système d'alertes email, qui envoie directement les dernières informations à votre adresse électronique, vous permet de suivre toutes les personnes et tous les événements liés au Parlement. Ceci inclut les dernières nouvelles des députés, les services d'information ou le Think Tank.

Le système est accessible partout sur le site du Parlement. Pour vous abonner et recevoir les notifications du Think Tank, il suffit de communiquer votre adresse email, de sélectionner le thème qui vous intéresse, d'indiquer la fréquence (quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle) et de confirmer votre enregistrement en cliquant sur le lien envoyé par email.

RSS imageFlux RSS

Ne manquez aucune information ou mise à jour du site du Parlement européen grâce à notre flux RSS.

Veuillez cliquer sur le lien ci-dessous afin de configurer votre flux.