9

résultat(s)

Mot(s)
Type de publication
Domaine politique
Auteur
Date

International procurement instrument

30-11-2017

Over the years, the EU has opened up its public procurement markets to third countries to a large degree, yet many of these countries have not granted the EU a similar privilege. This situation has been difficult to address through multilateral or bilateral trade negotiations alone. With this in mind, the European Commission proposed the creation of an international procurement instrument in 2012. The aim of this instrument is twofold: to improve the conditions under which EU businesses can compete ...

Over the years, the EU has opened up its public procurement markets to third countries to a large degree, yet many of these countries have not granted the EU a similar privilege. This situation has been difficult to address through multilateral or bilateral trade negotiations alone. With this in mind, the European Commission proposed the creation of an international procurement instrument in 2012. The aim of this instrument is twofold: to improve the conditions under which EU businesses can compete for public contracts in third countries and to give the EU more leverage when negotiating its access to foreign public procurement markets. To overcome a legislative deadlock on the 2012 proposal, in 2016 the Commission submitted an amended version that would enable it to open investigations into alleged discrimination against EU parties in foreign public procurement markets. If such practices were to be confirmed, the Commission would enter into consultations with the third country concerned to obtain reciprocal concessions on its procurement market. As a last resort, the Commission would be able to impose a price penalty on tenders originating in the third country concerned, giving EU and non-targeted countries' tenders a competitive advantage on EU procurement markets.

The liberalisation of EU port services

10-03-2016

Serving as access points to Europe, the European Union's approximately 1 200 seaports are crucial both for its transport sector and its competitiveness. They also have significant potential for creating jobs and attracting investors. The European Commission plans to redress the huge disparities in performance levels by modernising the port services offered by the EU’s 329 main seaports. The reform is aimed at eliminating unfair competition, guaranteeing a level playing field and improving the commercial ...

Serving as access points to Europe, the European Union's approximately 1 200 seaports are crucial both for its transport sector and its competitiveness. They also have significant potential for creating jobs and attracting investors. The European Commission plans to redress the huge disparities in performance levels by modernising the port services offered by the EU’s 329 main seaports. The reform is aimed at eliminating unfair competition, guaranteeing a level playing field and improving the commercial efficiency of ports. Two previous attempts to liberalise port services (in 2001 and 2004) provoked controversy, particularly regarding their social/labour market aspects, and were rejected by the European Parliament. The latest initiative combines a legislative and a 'soft' approach. The previously contentious cargo handling and passenger services will not be opened up to the market through legislation. Instead, the Commission is focusing on establishing a clear framework for market access to port services and common rules on the transparency of public funding for ports and the charges for users. The 'soft' approach comprises an action plan and the launch of sectoral social dialogue. This briefing updates an earlier edition, of 1 February 2016, PE 573.963. A more recent edition of this document is available. Find it by searching by the document title at this address: http://www.europarl.europa.eu/thinktank/en/home.html"

Accès au marché des services portuaires

01-03-2016

Dans une troisième tentative de libéraliser les services portuaires de l'Union, la Commission a proposé en 2013 un règlement visant à éliminer la concurrence déloyale et à renforcer l'efficacité commerciale des principaux ports maritimes européens. Cette proposition établit un cadre pour l'accès au marché des services portuaires ainsi que des règles communes concernant la transparence du financement public des ports et les redevances demandées aux usagers, mais n'a aucune incidence sur les règles ...

Dans une troisième tentative de libéraliser les services portuaires de l'Union, la Commission a proposé en 2013 un règlement visant à éliminer la concurrence déloyale et à renforcer l'efficacité commerciale des principaux ports maritimes européens. Cette proposition établit un cadre pour l'accès au marché des services portuaires ainsi que des règles communes concernant la transparence du financement public des ports et les redevances demandées aux usagers, mais n'a aucune incidence sur les règles des États membres en matière sociale et d'emploi.

La libéralisation des services portuaires européens: un état des lieux

30-10-2014

En tant que points d'accès au continent européen, les quelque 1 200 ports maritimes jouent un rôle de premier plan à la fois pour le secteur européen des transports et pour la compétitivité de l'Union européenne. Ils disposent d'un important potentiel en matière de création d'emplois et d'attrait pour les investisseurs. Il existe, cependant, des écarts de performances substantiels entre les ports européens qui entra ...

En tant que points d'accès au continent européen, les quelque 1 200 ports maritimes jouent un rôle de premier plan à la fois pour le secteur européen des transports et pour la compétitivité de l'Union européenne. Ils disposent d'un important potentiel en matière de création d'emplois et d'attrait pour les investisseurs. Il existe, cependant, des écarts de performances substantiels entre les ports européens qui entraînent des détours de trafic, des trajets maritimes et terrestres plus longs, et par voie de conséquence, des émissions de CO2 plus élevées. C'est à cette situation que la Commission européenne se propose de remédier au travers de sa plus récente proposition de libéralisation des services portuaires dans l'UE.p>

Analyse économique de la fermeture de marchés et autres dysfonctionnements dans l’attribution de contrats de concession

15-06-2012

Les contrats de concession étant des accords à long terme par nature incomplets, la littérature économique soutient que des règles d’attribution strictes ne leur conviennent pas. Nous suggérons que la directive sur l’attribution de contrats de concession propose un juste équilibre entre règles souples et règles strictes ainsi que des procédures pour renforcer la transparence et la responsabilité des parties contractantes. La présente note d’information avance des propositions pour éviter la fermeture ...

Les contrats de concession étant des accords à long terme par nature incomplets, la littérature économique soutient que des règles d’attribution strictes ne leur conviennent pas. Nous suggérons que la directive sur l’attribution de contrats de concession propose un juste équilibre entre règles souples et règles strictes ainsi que des procédures pour renforcer la transparence et la responsabilité des parties contractantes. La présente note d’information avance des propositions pour éviter la fermeture des marchés et autres dysfonctionnements lors de l’attribution de contrats de concession.

Auteur externe

Stéphane SAUSSIER (Sorbonne Business School)

Proceedings of the Workshop on "The Award of Concession Contracts"

15-06-2012

The workshop set out to clarify questions and problems pertaining to the award of concessions contracts. For this purpose it focused on four main topics: the characteristics and problems of the award of concessions contracts from an economic perspective, the legal perspective on the Commission's proposal, the risks of corruption and collusion related to concessions contracts, and legal definitions of concessions in the Member States.

The workshop set out to clarify questions and problems pertaining to the award of concessions contracts. For this purpose it focused on four main topics: the characteristics and problems of the award of concessions contracts from an economic perspective, the legal perspective on the Commission's proposal, the risks of corruption and collusion related to concessions contracts, and legal definitions of concessions in the Member States.

Présentation analytique des cadres juridiques des États membres de l'Union européenne régissant l'attribution de contrats de concession

15-06-2012

La présente note d'information a pour objet d'analyser les divers modes d'attribution des concessions appliqués dans plusieurs États membres et de les comparer à l'approche adoptée dans la proposition de directive publiée par la Commission. L'accent y est mis tout particulièrement sur les différences dans la définition des concessions et les procédures retenues.

La présente note d'information a pour objet d'analyser les divers modes d'attribution des concessions appliqués dans plusieurs États membres et de les comparer à l'approche adoptée dans la proposition de directive publiée par la Commission. L'accent y est mis tout particulièrement sur les différences dans la définition des concessions et les procédures retenues.

Auteur externe

Aline Fritz, Annette Rosenkötter and Fabian Schmitz-Grethlein (FPS Rechtsanwälte & Notare)

Les risques de corruption et de collusion dans l’attribution des contrats de concession

15-06-2012

La présente note d'information décrit les risques d'abus d'influence, de corruption et de collusion sur les décisions de gouvernance sectorielle et l'attribution des contrats de concession. L'intervention de l'État pour réduire les défaillances du marché crée facilement un risque de défaillance de la gouvernance, et il convient de répondre à cette préoccupation afin d'assurer la combinaison voulue des forces du marché et de la réglementation sectorielle – ce qui est si bien rendu possible par les ...

La présente note d'information décrit les risques d'abus d'influence, de corruption et de collusion sur les décisions de gouvernance sectorielle et l'attribution des contrats de concession. L'intervention de l'État pour réduire les défaillances du marché crée facilement un risque de défaillance de la gouvernance, et il convient de répondre à cette préoccupation afin d'assurer la combinaison voulue des forces du marché et de la réglementation sectorielle – ce qui est si bien rendu possible par les contrats de concession. L'harmonisation de la législation de l'UE spécifiquement en ce qui concerne l'attribution des contrats de concession est une étape importante pour réduire les risques évoqués, notamment parce que cette démarche rendra plus visibles les abus d'influence sur ces marchés dans les États membres et permettra de développer une compréhension commune de la meilleure façon de garantir la rentabilité des dépenses pour les consommateurs. Toutefois, les effets des nouvelles règles relatives à l'attribution des contrats de concession ne dépendront pas seulement du soin avec lequel elles sont appliquées, mais aussi de la qualité d'un ensemble plus vaste de mécanismes d'intégrité dans les différents États membres. Ainsi, tandis que la législation est une étape importante pour assurer une réglementation efficace, il est nécessaire de disposer d'un équilibre des pouvoirs pour les nombreuses décisions qui relèvent encore de l'appréciation discrétionnaire des dirigeants politiques et des fonctionnaires ayant des responsabilités de supervision du secteur.

Auteur externe

Tina Søreide (University of Bergen, Faculty of Law, Norway)

Concessions

12-01-2010

Le présent document de briefing se penche sur la question de savoir si la jurisprudence de la CJUE apporte une clarté juridique suffisante en matière de concessions. Il examine la nécessité éventuelle d’une mesure législative et compare les mérites respectifs d’une modification des directives existantes en matière de marchés publics ou d’une législation spécifique pour les concessions.

Le présent document de briefing se penche sur la question de savoir si la jurisprudence de la CJUE apporte une clarté juridique suffisante en matière de concessions. Il examine la nécessité éventuelle d’une mesure législative et compare les mérites respectifs d’une modification des directives existantes en matière de marchés publics ou d’une législation spécifique pour les concessions.

Auteur externe

Annette Rösenkotter, Anne-Caroline Seidler and Thorsten Wuersig (FPS Recthsanwälte & Notare)

Evénements à venir

01-10-2019
Health threats from climate change: Scientific evidence for policy-making
Autre événement -
EPRS

Partenaires

Restez connectés

email update imageSystème d'alertes email

Le système d'alertes email, qui envoie directement les dernières informations à votre adresse électronique, vous permet de suivre toutes les personnes et tous les événements liés au Parlement. Ceci inclut les dernières nouvelles des députés, les services d'information ou le Think Tank.

Le système est accessible partout sur le site du Parlement. Pour vous abonner et recevoir les notifications du Think Tank, il suffit de communiquer votre adresse email, de sélectionner le thème qui vous intéresse, d'indiquer la fréquence (quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle) et de confirmer votre enregistrement en cliquant sur le lien envoyé par email.

RSS imageFlux RSS

Ne manquez aucune information ou mise à jour du site du Parlement européen grâce à notre flux RSS.

Veuillez cliquer sur le lien ci-dessous afin de configurer votre flux.