32

résultat(s)

Mot(s)
Type de publication
Domaine politique
Auteur
Date

Le soutien de l’Union aux défenseurs des droits de l’homme dans le monde

08-11-2018

Vingt ans après l’adoption par l’Assemblée générale des Nations unies de sa déclaration sur les défenseurs des droits de l’homme, destinée à renforcer la reconnaissance de leur rôle et d’encourager les États à créer un environnement plus protecteur, de nombreux défenseurs des droits de l’homme font encore face à d’importantes menaces et la situation de ceux qui travaillent dans certains domaines s’est même détériorée. Le soutien des défenseurs des droits de l’homme fait depuis longtemps partie intégrante ...

Vingt ans après l’adoption par l’Assemblée générale des Nations unies de sa déclaration sur les défenseurs des droits de l’homme, destinée à renforcer la reconnaissance de leur rôle et d’encourager les États à créer un environnement plus protecteur, de nombreux défenseurs des droits de l’homme font encore face à d’importantes menaces et la situation de ceux qui travaillent dans certains domaines s’est même détériorée. Le soutien des défenseurs des droits de l’homme fait depuis longtemps partie intégrante de la politique extérieure de l’Union européenne en matière de droits de l’homme et constitue l’une de ses grandes priorités. Les orientations concernant les défenseurs des droits de l’homme adoptées en 2004 par l’Union définissent des mesures concrètes pour leur protection lorsqu’ils sont menacés, dont une aide d’urgence, et encouragent les diplomates de l’Union à adopter une démarche plus volontariste à leur égard. La Commission européenne gère un instrument financier visant à soutenir les activités des défenseurs des droits de l’homme dans le monde qui travaillent dans les situations les plus dangereuses. Le Parlement européen plaide depuis longtemps en faveur de l’adoption, par l’Union, d’une politique globale concernant les défenseurs des droits de l’homme et a activement contribué à son élaboration. Ses résolutions d’urgence sur les violations des droits de l’homme commises de par le monde, dont plusieurs concernaient des défenseurs des droits de l’homme spécifiques et les menaces particulières auxquelles ils sont confrontés, ont attiré l’attention sur les difficultés qu'ils rencontrent dans de nombreux pays. Le Parlement a également organisé des auditions avec des défenseurs des droits de l’homme, a publié des déclarations relatives à des cas de défenseurs des droits de l’homme en danger et a mis en évidence, à l’occasion de missions effectuées par ses délégations dans les pays concernés, les difficultés rencontrées par les défenseurs des droits de l’homme. Le prix Sakharov du Parlement est l’action de l’Union la plus visible en faveur des défenseurs des droits de l’homme. Ses conséquences pour les lauréats sont considérables: il leur apporte reconnaissance et, souvent, une protection indirecte. La présente note d’information est une mise à jour de celle de décembre 2017: PE 614.626.

Foreign influence operations in the EU

10-07-2018

Attempting to influence political decision-making beyond one's own political sphere is not a new phenomenon – it is an integral part of the history of geopolitics. Whereas hard power relies on military and economic force, the soft power of a state involves public diplomacy and dialogue on values, cultures and ideas, which should normally correspond with its behaviour abroad. Although the extent is hard to measure, democratic states whose values match the prevailing global norms – pluralism, fundamental ...

Attempting to influence political decision-making beyond one's own political sphere is not a new phenomenon – it is an integral part of the history of geopolitics. Whereas hard power relies on military and economic force, the soft power of a state involves public diplomacy and dialogue on values, cultures and ideas, which should normally correspond with its behaviour abroad. Although the extent is hard to measure, democratic states whose values match the prevailing global norms – pluralism, fundamental rights and freedoms, the rule of law as a principle within states and in international relations – and exert this influence by contributing to the prevention and resolution of conflicts, traditionally appear more attractive, thus having more soft power leverage. However, influence can also serve purposes of interference and destabilisation. Authoritarian state actors struggle to project soft power while engaging in disruptive or destructive behaviour. Instead, some state actors see a means of reaching their goals by making democratic actors, systems and values appear less attractive, through a number of overt and covert instruments. The tools are constantly evolving. Today, social media combines the oral tradition with new electronic means of dissemination, enabling (potentially disruptive) messages to spread instantaneously. Disinformation can be, and is being, combined with other instruments in an increasingly diverse, hybrid 'toolbox' that authoritarian state actors have at their disposal. In recent years, awareness in the research community of online disinformation by state actors has increased around the world, not least in the context of the United Kingdom referendum on EU membership and the US presidential election in 2016. Although their visibility increases in the context of elections and referendums, influence campaigns are not limited to democratic processes.

Droits de l’homme

01-05-2018

L'Union européenne est déterminée à soutenir la démocratie et les Droits de l’homme dans ses relations extérieures, conformément à ses principes fondateurs de liberté, de démocratie, de respect des Droits de l’homme et des libertés fondamentales, et d'état de droit. L'UE cherche à intégrer les questions des Droits de l’homme dans tous ses programmes et politiques, et elle dispose de divers instruments stratégiques en matière de Droits de l’homme pour des actions plus ciblées, y compris le financement ...

L'Union européenne est déterminée à soutenir la démocratie et les Droits de l’homme dans ses relations extérieures, conformément à ses principes fondateurs de liberté, de démocratie, de respect des Droits de l’homme et des libertés fondamentales, et d'état de droit. L'UE cherche à intégrer les questions des Droits de l’homme dans tous ses programmes et politiques, et elle dispose de divers instruments stratégiques en matière de Droits de l’homme pour des actions plus ciblées, y compris le financement de projets spécifiques grâce au dispositif financier européen.

Aperçu général de la politique de développement

01-01-2018

La politique de développement se trouve au cœur des politiques extérieures de l’Union européenne. Ses objectifs sont l’éradication de la pauvreté, la transition vers une croissance durable, la défense des droits de l’homme et de la démocratie, la promotion de l’égalité entre les hommes et les femmes ainsi que la préservation de l’environnement et la lutte contre le changement climatique. L’Union européenne œuvre à l’échelle mondiale et est le plus important contributeur en matière d’aide au développement ...

La politique de développement se trouve au cœur des politiques extérieures de l’Union européenne. Ses objectifs sont l’éradication de la pauvreté, la transition vers une croissance durable, la défense des droits de l’homme et de la démocratie, la promotion de l’égalité entre les hommes et les femmes ainsi que la préservation de l’environnement et la lutte contre le changement climatique. L’Union européenne œuvre à l’échelle mondiale et est le plus important contributeur en matière d’aide au développement. La coopération avec les États membres de l’Union et l’alignement sur les objectifs du programme de développement durable à l’horizon 2030 des Nations unies sont des aspects cruciaux pour une aide efficace.

Women in CSDP missions

06-12-2017

Promoting women’s participation in CSDP missions and operations is important to sustain EU’s credibility, to improve effectiveness, to promote equality at home and abroad, to increase the talent pool for personnel, and to make the best use of our financial resources. More needs to be done by both member states and the EU to fulfil promises to implement the United Nations Security Council Resolution 1325 on Women, Peace and Security. This report looks at three issues that contribute to more inclusion ...

Promoting women’s participation in CSDP missions and operations is important to sustain EU’s credibility, to improve effectiveness, to promote equality at home and abroad, to increase the talent pool for personnel, and to make the best use of our financial resources. More needs to be done by both member states and the EU to fulfil promises to implement the United Nations Security Council Resolution 1325 on Women, Peace and Security. This report looks at three issues that contribute to more inclusion and better effectiveness: First, the structures that promote equality in the security sector institutions within the EU; second, the effects of women’s participation in missions and operations; third, how CSDP structures and EU member states policies could be further adapted to create a working environment that is conducive to both men and women contributing their full potential to better solutions to security challenges. Political commitment and hands-on leadership by the EU and its Member States is key to more diversity and inclusivity in CSDP structures. A pro-active approach to recruitment and retention of female staff, adapted job-descriptions, comprehensive family policies, and employing an approach that values diversity and creates a positive work environment are all necessary in this regard.

Auteur externe

WIIS, Women in International Security Brussels, Belgium

Hong Kong's Legislative Council and the rule of law

10-11-2017

Hong Kong 'localists' won six seats in the 2016 Legislative Council elections. Calling for greater autonomy or self-determination for Hong Kong, or even its independence from mainland China, they have challenged the fragile balance of power under the city's 1997 'one country, two systems' regime. The attempts of the now ousted members-elect to cross Beijing's bottom line has prompted mainland China to tighten its grip on the city's executive, legislature and judiciary, adding to concerns over creeping ...

Hong Kong 'localists' won six seats in the 2016 Legislative Council elections. Calling for greater autonomy or self-determination for Hong Kong, or even its independence from mainland China, they have challenged the fragile balance of power under the city's 1997 'one country, two systems' regime. The attempts of the now ousted members-elect to cross Beijing's bottom line has prompted mainland China to tighten its grip on the city's executive, legislature and judiciary, adding to concerns over creeping erosion of the rights and freedoms guaranteed by Hong Kong's Basic Law.

EU-Cuba relations: a new chapter begins

18-07-2017

The Political Dialogue and Cooperation Agreement (PDCA) between the EU and Cuba, endorsed by the European Parliament (EP) on 5 July 2017, opens a new phase in EU-Cuba relations. Until now Cuba was the only country in Latin America without a cooperation or political dialogue agreement with the EU. The PDCA creates a framework for political dialogue and closer bilateral cooperation, including in trade. The parts of the agreement (mostly related to cooperation and trade issues) that fall within EU competence ...

The Political Dialogue and Cooperation Agreement (PDCA) between the EU and Cuba, endorsed by the European Parliament (EP) on 5 July 2017, opens a new phase in EU-Cuba relations. Until now Cuba was the only country in Latin America without a cooperation or political dialogue agreement with the EU. The PDCA creates a framework for political dialogue and closer bilateral cooperation, including in trade. The parts of the agreement (mostly related to cooperation and trade issues) that fall within EU competence can already be applied provisionally, but the agreement will only enter into force in full after it has been ratified in all the EU Member States. Since negotiations on the PDCA began in 2014, Cuba’s relations with the EU and individual Member States have intensified considerably. For the EU, the PDCA is a tool for supporting a process of change and modernisation in Cuba, while for Cuba it represents the ‘normalisation’ of the relationship with an important economic and trade partner and helps it to diversify its external relations. Parliament will focus, in monitoring the implementation of the PDCA, on two areas of particular concern to the EP: human rights and civil liberties on Cuba, and the role of Cuban civil society.

La stratégie de l’Union en matière de diplomatie économique

03-03-2017

L’ordre établi après la Seconde Guerre mondiale subit de profondes modifications, caractérisées par la mondialisation et par l’émergence de nouvelles puissances économiques. L’économie s’est progressivement imposée en tant que principal moteur de l’influence politique et les divisions mondiales prennent désormais le pas sur les anciennes divergences nationales ou régionales. Alors que l’Union s’affirmait en tant qu’acteur économique au niveau mondial, le recours aux marchés étrangers s’est révélé ...

L’ordre établi après la Seconde Guerre mondiale subit de profondes modifications, caractérisées par la mondialisation et par l’émergence de nouvelles puissances économiques. L’économie s’est progressivement imposée en tant que principal moteur de l’influence politique et les divisions mondiales prennent désormais le pas sur les anciennes divergences nationales ou régionales. Alors que l’Union s’affirmait en tant qu’acteur économique au niveau mondial, le recours aux marchés étrangers s’est révélé d’autant plus nécessaire en raison de la crise économique et financière. Grâce à la création du Service européen pour l’action extérieure (SEAE), qui rassemble les délégations de l’Union, et à la nouvelle compétence européenne en matière d’investissement direct étranger au titre du traité de Lisbonne, l’Union a été dotée des instruments nécessaires pour assumer une identité indépendante dans le domaine de la diplomatie économique. Par conséquent, la politique européenne relative à la promotion des entreprises est devenue une stratégie en matière de diplomatie économique bien plus sophistiquée et gérée de manière plus structurée par la Commission et par le SEAE. À présent, le Parlement européen doit, au-delà de ses rôles législatif et de contrôle, participer à la conception de cette nouvelle stratégie. Il pourrait non seulement faire avancer le débat, mais également aider la Commission et le SEAE de par sa longue tradition de diplomatie parlementaire.

Le Conseil européen et la politique de sécurité et de défense commune (PSDC)

14-09-2016

La présente étude évalue la planification, le commandement et le contrôle des missions et opérations civiles et militaires de la PSDC, les progrès réalisés en matière de développement des capacités civiles et militaires, plus particulièrement des capacités de réaction rapide sous forme de groupements tactiques de l'Union européenne, ainsi que les difficultés rencontrées tout au long du processus de génération de forces. Au cours des dernières années, le Conseil européen a demandé à plusieurs reprises ...

La présente étude évalue la planification, le commandement et le contrôle des missions et opérations civiles et militaires de la PSDC, les progrès réalisés en matière de développement des capacités civiles et militaires, plus particulièrement des capacités de réaction rapide sous forme de groupements tactiques de l'Union européenne, ainsi que les difficultés rencontrées tout au long du processus de génération de forces. Au cours des dernières années, le Conseil européen a demandé à plusieurs reprises de nouveaux progrès dans tous ces domaines. L'étude conclut que, malgré des progrès récents dans l’examen des procédures de gestion des crises, la planification opérationnelle reste contraignante et lente. Les conclusions indiquent que la chaîne de commandement des opérations militaires de la PSDC bénéficierait d'une plus grande réorganisation, éventuellement par la création d'un centre de suivi des missions et des opérations placé sous le contrôle de l'état-major de l'Union européenne. L'examen de la possibilité de configurations "modulaires" propres aux unités d'alerte à haut niveau de préparation devrait être une priorité pour le renforcement des capacités militaires de réaction rapide. L'étude montre en outre que les retards du processus de génération de forces pour les missions civiles de la PSDC pourraient être réduits en élaborant davantage les listes nationales d'experts déployables en missions et opérations.

New sanctions against North Korea: The challenges of implementation and China

05-07-2016

In January 2016, North Korea conducted its fourth nuclear test, exposing the inability of UN sanctions to prevent the reclusive regime from gradually enhancing its ballistic missile capabilities and miniaturising a nuclear warhead. Despite China's past principled reluctance to agree to UN economic sanctions against its military ally, and its selective implementation of the previous sanctions scheme, which has been widely perceived as the major cause of its ineffectiveness, in March 2016 China endorsed ...

In January 2016, North Korea conducted its fourth nuclear test, exposing the inability of UN sanctions to prevent the reclusive regime from gradually enhancing its ballistic missile capabilities and miniaturising a nuclear warhead. Despite China's past principled reluctance to agree to UN economic sanctions against its military ally, and its selective implementation of the previous sanctions scheme, which has been widely perceived as the major cause of its ineffectiveness, in March 2016 China endorsed UN Security Council resolution 2270(2016). The latter expands significantly the scope of previous sanctions against North Korea. China's frustration at its lack of leverage over North Korea to prevent it from further escalating regional tensions, combined with the response from Japan, South Korea and the United States, has compelled it to endorse tougher sanctions against North Korea as a means of bringing it back to the negotiation table. However, China has emphasised that stiffer sanctions alone will not be a panacea for the Korean Peninsula's denuclearisation. China plays a vital role in ensuring a meaningful impact of the newly adopted sanctions, given its intense economic relations with North Korea. A consensus between China and the USA on a common approach to North Korea which accommodates their conflicting geostrategic interests would be crucial for engaging North Korea. But given the latter's staunch insistence on its status as a nuclear-armed state, prospects are grim for a resumption of the stalled Six Party Talks to replicate – under much more complex circumstances – what was achieved with Iran in 2015.

Partenaires

Restez connectés

email update imageSystème d'alertes email

Le système d'alertes email, qui envoie directement les dernières informations à votre adresse électronique, vous permet de suivre toutes les personnes et tous les événements liés au Parlement. Ceci inclut les dernières nouvelles des députés, les services d'information ou le Think Tank.

Le système est accessible partout sur le site du Parlement. Pour vous abonner et recevoir les notifications du Think Tank, il suffit de communiquer votre adresse email, de sélectionner le thème qui vous intéresse, d'indiquer la fréquence (quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle) et de confirmer votre enregistrement en cliquant sur le lien envoyé par email.

RSS imageFlux RSS

Ne manquez aucune information ou mise à jour du site du Parlement européen grâce à notre flux RSS.

Veuillez cliquer sur le lien ci-dessous afin de configurer votre flux.