532

résultat(s)

Mot(s)
Type de publication
Domaine politique
Auteur
Mot-clé
Date

Cyber: How big is the threat?

09-07-2019

The internet has transformed the world into a global village transcending physical borders and palpable distances. Often described as 'fog' or a 'globalised network of networks', cyberspace is extremely complex, accessible to everyone and difficult to pinpoint. While thanks to these characteristics cyberspace has opened countless social, economic and political opportunities, it has also become a source of disruption, conflict and geopolitical rivalries. The European Union has recognised that cyber-security ...

The internet has transformed the world into a global village transcending physical borders and palpable distances. Often described as 'fog' or a 'globalised network of networks', cyberspace is extremely complex, accessible to everyone and difficult to pinpoint. While thanks to these characteristics cyberspace has opened countless social, economic and political opportunities, it has also become a source of disruption, conflict and geopolitical rivalries. The European Union has recognised that cyber-security and cyber-defence are critical for both its prosperity and security, and is emerging as an increasingly capable cyber player.

Les politiques de l’Union – Au service des citoyens: Soutien de l’Union à la démocratie et à la paix dans le monde

28-06-2019

L’Union européenne a été conçue de sorte à constituer un projet d’intégration visant à préserver la paix parmi ses États membres, défi crucial qu’elle relève avec brio depuis plus de 60 ans. En tant que communauté d’États partageant les mêmes idées, l’Union repose également sur des valeurs fondamentales, telles que la démocratie et l’état de droit, qu’elle aspire à promouvoir, aussi bien en son sein qu’en dehors de son territoire, et qui constituent le fil d’Ariane de l’ensemble de ses actions. Dans ...

L’Union européenne a été conçue de sorte à constituer un projet d’intégration visant à préserver la paix parmi ses États membres, défi crucial qu’elle relève avec brio depuis plus de 60 ans. En tant que communauté d’États partageant les mêmes idées, l’Union repose également sur des valeurs fondamentales, telles que la démocratie et l’état de droit, qu’elle aspire à promouvoir, aussi bien en son sein qu’en dehors de son territoire, et qui constituent le fil d’Ariane de l’ensemble de ses actions. Dans cette perspective, l’Union élabore des politiques spécifiques afin de soutenir la démocratie et la paix dans le monde. Elle tend également à intégrer la quête de la paix et de la démocratie dans toutes les autres actions extérieures qu’elle mène dans des domaines tels que le commerce, le développement, les politiques d’élargissement et de voisinage, sa politique étrangère et de sécurité commune, et les relations politiques et diplomatiques entretenues avec des pays tiers et des institutions multilatérales. L’Union s’est forgée une réputation, d’une part, d’organisation à la puissance douce guidée par une vision normative et, d’autre part, d’acteur œuvrant de manière efficace en faveur de la paix et de la démocratie. Le renforcement de la paix et de la démocratie dans le monde n’a jamais été une tâche aisée, mais le contexte géopolitique actuel pose de nouveaux défis. La multiplication, l’aggravation et la prolongation des conflits, dont certains ont pour théâtre le voisinage immédiat de l’Union européenne, ainsi que l’émergence de menaces nouvelles, telles que le terrorisme ou la prolifération nucléaire, et la crise des systèmes libéraux incitent l’Union à intensifier ses efforts et à en accroître la portée. Ces défis ont également fait naître une nouvelle approche de l’action qui s’appuie sur le concept de «société résiliente», lui-même fondé sur deux piliers se renforçant mutuellement, à savoir la paix et la démocratie, et se sont traduits par l’octroi d’une attention particulière aux États fragiles. Dans ce contexte, des études menées récemment montrent que les citoyens attendent de l’Union qu’elle joue un rôle encore plus actif dans la promotion de la paix et de la démocratie en dehors de son territoire, ce qui devrait certainement renforcer sa détermination à réaliser des avancées supplémentaires dans ces domaines cruciaux. Le présent document est une mise à jour d’une note plus ancienne, publiée avant les élections européennes de 2019.

Les politiques de l’Union – Au service des citoyens: Sécurité et défense

28-06-2019

Au sein de l’Union européenne, la politique de sécurité et de défense relève principalement de la compétence des États membres. Toutefois, le traité de Lisbonne prévoit une politique de sécurité et de défense commune, qui pourrait évoluer progressivement vers une union européenne de la défense. Depuis 2016, d’importants progrès ont été accomplis en ce sens: plusieurs initiatives en matière de sécurité et de défense ont été proposées et lancées dans le cadre du mandat 2014-2019 de la Commission européenne ...

Au sein de l’Union européenne, la politique de sécurité et de défense relève principalement de la compétence des États membres. Toutefois, le traité de Lisbonne prévoit une politique de sécurité et de défense commune, qui pourrait évoluer progressivement vers une union européenne de la défense. Depuis 2016, d’importants progrès ont été accomplis en ce sens: plusieurs initiatives en matière de sécurité et de défense ont été proposées et lancées dans le cadre du mandat 2014-2019 de la Commission européenne et du Parlement européen. L’idée selon laquelle l’Union européenne devrait s’impliquer dans les domaines de la sécurité et la défense a gagné en popularité auprès des citoyens de l’Union. Les crises qui frappent le voisinage oriental et méridional de l’Union, à l’image de l’occupation de la Crimée et des conflits qui touchent le Moyen-Orient, ont créé un climat d’insécurité dans lequel l’Union se doit d’agir davantage. À la suite de la décision prise en 2013 par le Conseil, et en particulier depuis le lancement de la stratégie globale de l'UE concernant les questions de politique étrangère et de sécurité en 2016, l'Union européenne s'efforce de répondre à cette nécessité, essentiellement en appliquant pleinement les dispositions prévues par le traité de Lisbonne. Ces dernières années, l’Union a commencé à mettre en œuvre des initiatives ambitieuses en matière de sécurité et de défense, telles que la coopération structurée permanente (CSP), le plan d’action européen de la défense, qui comprend un nouveau fonds en faveur de la défense destiné à financer des recherches et à développer les capacités militaires de l’Union, mais aussi le renforcement et l’amélioration de la coopération avec l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN), ainsi qu’un plan visant à faciliter la mobilité militaire au sein de l’Union et une révision du financement des missions et opérations civiles et militaires de l’Union, l’objectif étant de les rendre plus efficaces. Ces nouvelles initiatives se traduisent ainsi par des propositions concernant le nouveau cadre financier pluriannuel (2021-2027) et les instruments hors budget qui l’accompagnent. Au vu du soutien que les dirigeants européens ont récemment manifesté en faveur de nouvelles initiatives en matière de politique de sécurité et de défense au niveau de l’Union, il est probable qu’à l’avenir, la possibilité d’élaborer progressivement une union européenne de la défense alimente les débats. Le présent document est une mise à jour d’un note plus ancienne, publiée avant les élections européennes 2019.

Les politiques de l’Union – Au service des citoyens: La lutte contre le terrorisme

28-06-2019

Confrontée à la menace croissante du terrorisme international, l’Union européenne joue un rôle toujours plus ambitieux dans la lutte contre le terrorisme. Si la responsabilité en matière de lutte contre la criminalité et de sécurité incombe en premier lieu aux États membres, l’Union offre des instruments de coopération, de coordination et (dans une certaine mesure) d’harmonisation, ainsi qu’un soutien financier, pour faire face à un phénomène qui ne connaît pas de frontières. Par ailleurs, l’hypothèse ...

Confrontée à la menace croissante du terrorisme international, l’Union européenne joue un rôle toujours plus ambitieux dans la lutte contre le terrorisme. Si la responsabilité en matière de lutte contre la criminalité et de sécurité incombe en premier lieu aux États membres, l’Union offre des instruments de coopération, de coordination et (dans une certaine mesure) d’harmonisation, ainsi qu’un soutien financier, pour faire face à un phénomène qui ne connaît pas de frontières. Par ailleurs, l’hypothèse selon laquelle il existe un lien entre le développement et la stabilité, ainsi qu’entre la sécurité intérieure et la sécurité extérieure, dicte désormais l’action de l’Union au-delà de ses propres frontières. Les dépenses de l’Union dans le domaine de la lutte contre le terrorisme ont augmenté au fil des années et sont appelées à croître à l’avenir en vue d’améliorer la coopération entre les autorités répressives nationales et de renforcer le soutien fourni par les organes de l’Union responsables de la sécurité, tels que l’Agence de l’Union européenne pour la coopération des services répressifs (Europol) et l’Agence de l’Union européenne pour la gestion opérationnelle des systèmes d’information à grande échelle au sein de l’espace de liberté, de sécurité et de justice (eu-LISA). Les fonds alloués à la coopération avec les pays tiers ont également été revus à la hausse, y compris au moyen de l’instrument contribuant à la stabilité et à la paix. L’objet des nombreux instruments et règles adoptés depuis 2014 va de l’harmonisation des définitions des infractions terroristes et des peines y afférentes à l’échange d’informations et de données, en passant par la protection des frontières, le financement de la lutte contre le terrorisme et l’adoption d’une réglementation sur les armes à feu. Pour évaluer l’efficacité des outils existants et mettre en évidence les lacunes et les éventuelles voies à suivre, le Parlement européen a mis en place une commission spéciale sur le terrorisme (TERR), qui a rendu son rapport en novembre 2018. La commission TERR a formulé des recommandations poussées invitant à prendre des mesures immédiates ou à plus long terme pour prévenir le terrorisme, s’attaquer à ses causes profondes, protéger les citoyens de l’Union et aider les victimes du mieux qui soit. Conformément à ces recommandations, les actions de l’Union en matière de lutte contre le terrorisme privilégieront très probablement la réponse aux menaces actuelles et futures, la lutte contre la radicalisation, y compris par la prévention de la diffusion de la propagande terroriste sur l’internet, ainsi que l’amélioration de la résilience des infrastructures critiques. Parmi les évolutions prévisibles figurent également l’intensification de l’échange d’informations, qui va de pair avec l’interopérabilité programmée des bases de données de l’Union liées à la sécurité et aux frontières, ainsi qu’avec la réalisation d’enquêtes sur les attaques terroristes commises sur le territoire de l’Union et la poursuite en justice de leurs auteurs, grâce à l’extension proposée du mandat du Parquet européen récemment créé. Le présent document est une mise à jour d’une note plus ancienne, publiée avant les élections européennes de 2019.

What if policy anticipated advances in science and technology?

26-06-2019

What if blockchain revolutionised voting? What if your emotions were tracked to spy on you? And what if we genetically engineered an entire species? Science and policy are intricately connected. Via monthly 'What if' publications, the Scientific Foresight Unit (STOA; part of the European Parliamentary Research Service) draws Members of the European Parliament's attention to new scientific and technological developments relevant for policy-making. The unit also provides administrative support to the ...

What if blockchain revolutionised voting? What if your emotions were tracked to spy on you? And what if we genetically engineered an entire species? Science and policy are intricately connected. Via monthly 'What if' publications, the Scientific Foresight Unit (STOA; part of the European Parliamentary Research Service) draws Members of the European Parliament's attention to new scientific and technological developments relevant for policy-making. The unit also provides administrative support to the Panel for the Future of Science and Technology (STOA), which brings together 25 Members from nine different parliamentary committees who share a strong interest in science and technology in the context of policy-making.

Key issues in the European Council

20-06-2019

The European Council Oversight Unit within the European Parliamentary Research Service (EPRS) monitors and analyses the activities, commitments and impact of the European Council, so as to maximize parliamentary understanding of the political dynamics of this important institution. This new EPRS publication, 'Key issues in the European Council', which will be updated quarterly to coincide with European Council meetings, aims to provide an overview of the institution’s activities on major EU issues ...

The European Council Oversight Unit within the European Parliamentary Research Service (EPRS) monitors and analyses the activities, commitments and impact of the European Council, so as to maximize parliamentary understanding of the political dynamics of this important institution. This new EPRS publication, 'Key issues in the European Council', which will be updated quarterly to coincide with European Council meetings, aims to provide an overview of the institution’s activities on major EU issues. It analyses nine policy areas, explaining the legal and political background and the main priorities and orientations defined by the European Council. It also assesses the results of European Council involvement to date and identifies future challenges in the various policy fields.

European Council conclusions - A rolling check-list of commitments to date

14-06-2019

The role of the European Council – to 'provide the Union with the necessary impetus for its development' and to define its 'general political directions and priorities' – has evolved rapidly over the last decade. Since June 2014, the European Council Oversight Unit within the European Parliamentary Research Service (EPRS), the European Parliament's in-house research service and think tank, has been monitoring and analysing the European Council's delivery on commitments made in the conclusions of ...

The role of the European Council – to 'provide the Union with the necessary impetus for its development' and to define its 'general political directions and priorities' – has evolved rapidly over the last decade. Since June 2014, the European Council Oversight Unit within the European Parliamentary Research Service (EPRS), the European Parliament's in-house research service and think tank, has been monitoring and analysing the European Council's delivery on commitments made in the conclusions of its meetings. This overview of European Council conclusions is a new, updated and more comprehensive edition of the Rolling Check-List, which has been published regularly by the European Council Oversight Unit since 2014. It distinguishes between four types of European Council conclusions (commitments, reviews, endorsements and statements) and indicates the follow-up given to calls for action made by EU leaders. It also offers an introductory analysis of each policy area, highlighting the background to the main orientations given by the European Council, as well as the follow-up to them and the future challenges.

Evaluer les menaces à la paix et à la démocratie au niveau mondial: Introduction à l'Indice Normandie

03-06-2019

L'Indice Normandie a été conçu et préparé par le Service de recherche du Parlement européen (EPRS) et développé par l'Institute for Economics and Peace. Ce document présente les résultats initiaux de l'exercice 2019 et explique comment l'indice peut être utilisé pour comparer le niveau de paix – défini sur la base de la performance d'un pays donné par rapport à une série de menaces prédéterminées – dans plusieurs pays et régions. Le document est complété de 25 études de cas consacrées chacune à un ...

L'Indice Normandie a été conçu et préparé par le Service de recherche du Parlement européen (EPRS) et développé par l'Institute for Economics and Peace. Ce document présente les résultats initiaux de l'exercice 2019 et explique comment l'indice peut être utilisé pour comparer le niveau de paix – défini sur la base de la performance d'un pays donné par rapport à une série de menaces prédéterminées – dans plusieurs pays et régions. Le document est complété de 25 études de cas consacrées chacune à un pays en particulier, sur la base de l'indice. Ce document fait partie de la contribution de l'EPRS au Forum mondial Normandie pour la paix, qui comprend deux études supplémentaires sur la paix et la sécurité en 2019 et sur le soutien apporté par l'Union à la paix en Colombie.

Paix et sécurité en 2019: Évaluation des efforts déployés par l’Union européenne pour soutenir la paix en Colombie

03-06-2019

La présente étude thématique, la deuxième de la collection « Paix et sécurité », porte sur les efforts déployés par l’Union européenne (UE) en vue de soutenir la paix en Colombie. Chaque année, les études publiées dans cette collection évaluent les résultats obtenus par l’Union dans le domaine de la paix et de la sécurité dans une région donnée. La présente étude d’impact examine l’action menée par l’Union européenne au cours du conflit qui a sévi pendant 50 ans en Colombie et met l’accent sur la ...

La présente étude thématique, la deuxième de la collection « Paix et sécurité », porte sur les efforts déployés par l’Union européenne (UE) en vue de soutenir la paix en Colombie. Chaque année, les études publiées dans cette collection évaluent les résultats obtenus par l’Union dans le domaine de la paix et de la sécurité dans une région donnée. La présente étude d’impact examine l’action menée par l’Union européenne au cours du conflit qui a sévi pendant 50 ans en Colombie et met l’accent sur la consolidation de la paix depuis la conclusion, en 2016, de l’accord final de paix entre le gouvernement et le principal groupe armé du pays, les Forces armées révolutionnaires de Colombie - Armée du peuple (FARC-EP). L’Union a mobilisé un large éventail d’instruments civils en Colombie : la diplomatie bilatérale et multilatérale, l’aide humanitaire et l’aide au développement, et les relations commerciales. Après avoir situé le conflit dans son contexte géopolitique, la présente étude analyse la démarche adoptée par l'Union pour favoriser la paix en Colombie et la manière dont elle l'a mise en œuvre, la contribution du Parlement européen, ainsi que les risques qui sont apparus depuis la signature de l’accord de paix et les moyens de les atténuer. Une étude distincte publiée en parallèle donne un aperçu de l’action actuelle de l’Union en matière de paix et de sécurité et présente l’indice Normandie pour la paix 2019. Ces études ont été rédigées en vue de leur présentation au Forum mondial Normandie pour la paix, qui se tiendra en juin 2019.

Paix et sécurité en 2019: Panorama de l’action de l’Union européenne et perspectives pour le futur

03-06-2019

La présente étude est le deuxième panorama sur la paix et la sécurité produit par le Service de recherche du Parlement européen. L’objectif de cette série est d’analyser et d’expliquer la contribution de l’Union européenne à la promotion de la paix et de la sécurité sur la scène internationale, grâce aux différentes dimensions de sa politique extérieure. Cette étude offre un panorama de ces questions et un état de la situation actuelle. Elle présente tout d’abord la notion de paix et décrit la nature ...

La présente étude est le deuxième panorama sur la paix et la sécurité produit par le Service de recherche du Parlement européen. L’objectif de cette série est d’analyser et d’expliquer la contribution de l’Union européenne à la promotion de la paix et de la sécurité sur la scène internationale, grâce aux différentes dimensions de sa politique extérieure. Cette étude offre un panorama de ces questions et un état de la situation actuelle. Elle présente tout d’abord la notion de paix et décrit la nature changeante de l’environnement géopolitique. Elle aborde ensuite le rôle central de la promotion de la paix et de la sécurité dans l’action extérieure de l’Union et procède à une analyse de la mise en œuvre de ces principes dans les domaines majeurs de la politique de l’Union européenne, à savoir le développement, le soutien à la démocratie, la sécurité et la défense, ainsi que dans un domaine dont la pertinence ne cesse de croître, soit celui de la désinformation et de l’influence étrangère. L’étude se conclut par une analyse des perspectives pour l’avenir. Une étude parallèle, publiée séparément, est consacrée plus spécifiquement aux efforts de paix de l’Union européenne en Colombie. Les deux études ont été rédigées en vue de leur présentation au Forum mondial Normandie pour la paix, qui se tiendra en juin 2019.

Partenaires

Restez connectés

email update imageSystème d'alertes email

Le système d'alertes email, qui envoie directement les dernières informations à votre adresse électronique, vous permet de suivre toutes les personnes et tous les événements liés au Parlement. Ceci inclut les dernières nouvelles des députés, les services d'information ou le Think Tank.

Le système est accessible partout sur le site du Parlement. Pour vous abonner et recevoir les notifications du Think Tank, il suffit de communiquer votre adresse email, de sélectionner le thème qui vous intéresse, d'indiquer la fréquence (quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle) et de confirmer votre enregistrement en cliquant sur le lien envoyé par email.

RSS imageFlux RSS

Ne manquez aucune information ou mise à jour du site du Parlement européen grâce à notre flux RSS.

Veuillez cliquer sur le lien ci-dessous afin de configurer votre flux.