508

résultat(s)

Mot(s)
Type de publication
Domaine politique
Auteur
Mot-clé
Date

Unfair trading practices in the food supply chain

06-05-2019

The food supply chain ensures that food and drink products are delivered to the public. It affects all consumers in the EU. The final price paid by the consumer is impacted by the number of participants in the food supply chain. While the single market has brought benefits to operators in the supply chain through more market opportunities and a larger customer base, it has also brought challenges. Structural changes have occurred, leading to different levels of bargaining power and imbalances between ...

The food supply chain ensures that food and drink products are delivered to the public. It affects all consumers in the EU. The final price paid by the consumer is impacted by the number of participants in the food supply chain. While the single market has brought benefits to operators in the supply chain through more market opportunities and a larger customer base, it has also brought challenges. Structural changes have occurred, leading to different levels of bargaining power and imbalances between actors in the chain. The abuse of such differences may lead to unfair trading practices. To strengthen the position of smaller operators (farmers) in the food supply chain, in April 2018 the European Commission proposed a new directive on unfair trading practices. Trilogue discussions began in October 2018 after a successful vote in plenary. The final agreed text was adopted by both Parliament and Council at first reading, and signed on 17 April. Member States must now incorporate its provisions into national law, and apply them by 1 November 2021.

Pratiques commerciales déloyales au sein de la chaîne d’approvisionnement alimentaire

06-03-2019

La Commission européenne a adopté une proposition de directive sur les pratiques commerciales déloyales, afin de renforcer la position des petits opérateurs (agriculteurs) dans la chaîne d’approvisionnement alimentaire. Le Parlement et le Conseil ont négocié et trouvé un accord sur cette proposition, qui devrait être votée en première lecture par le Parlement lors de la session plénière de mars I.

La Commission européenne a adopté une proposition de directive sur les pratiques commerciales déloyales, afin de renforcer la position des petits opérateurs (agriculteurs) dans la chaîne d’approvisionnement alimentaire. Le Parlement et le Conseil ont négocié et trouvé un accord sur cette proposition, qui devrait être votée en première lecture par le Parlement lors de la session plénière de mars I.

Unfair trading practices in the food supply chain

05-07-2018

The Commission proposal aims to strengthen the resilience of weaker operators in the food supply chain and improve its functioning. The supporting impact assessment appears to be substantially constrained by the limited evidence base. The data on the scale of the problem seems limited and precise quantifications of costs and benefits of the option packages was not feasible. The stakeholder consultation activities, on the other hand, have largely followed the requirements of the Better Regulation ...

The Commission proposal aims to strengthen the resilience of weaker operators in the food supply chain and improve its functioning. The supporting impact assessment appears to be substantially constrained by the limited evidence base. The data on the scale of the problem seems limited and precise quantifications of costs and benefits of the option packages was not feasible. The stakeholder consultation activities, on the other hand, have largely followed the requirements of the Better Regulation Guidelines.

Future Policy Options in Franchising in the EU: Confronting Unfair Trading Practices

14-10-2016

As in other supply chains, unfair trading practices (UTPs) also occur in franchise in the EU. In view of the strong cross-border component in franchising, there are sound reasons to state that a uniform (legislative) approach to correct UTPs is advisable so that franchisees located in different member states receive equal protection.

As in other supply chains, unfair trading practices (UTPs) also occur in franchise in the EU. In view of the strong cross-border component in franchising, there are sound reasons to state that a uniform (legislative) approach to correct UTPs is advisable so that franchisees located in different member states receive equal protection.

Auteur externe

Odavia Bueno Diaz

Unfair Trading Practices in the Business-to-Business Food Supply Chain

14-08-2015

Unfair trade practices imposed by the stronger party to a contract can have a profound impact on the functioning of the market, increasing costs and reducing revenues of the parties that experience them. This background paper reviews unfair trade practices that can appear on any side of the B2B (Business-to-Business ) transaction, in any sector of the market. Recently unfair trading practices have been of particular interest to the EU in relation to food supply chains. Briefing concludes that any ...

Unfair trade practices imposed by the stronger party to a contract can have a profound impact on the functioning of the market, increasing costs and reducing revenues of the parties that experience them. This background paper reviews unfair trade practices that can appear on any side of the B2B (Business-to-Business ) transaction, in any sector of the market. Recently unfair trading practices have been of particular interest to the EU in relation to food supply chains. Briefing concludes that any consideration concerning possible future action in the area of unfair trading practices must consider a number of issues such as: whether or not legislative action is needed, and if so, what scope and form should it take. However, the key element of any action is to ensure its subsequent effective enforcement.

Auteur externe

Aneta Wiewiórowska-Domagalska (Osnabrück University, Germany)

Unfair trading practices in the business-to-business food supply chain

07-09-2015

Unfair trade practices (UTPs) are practices imposed by a stronger party in a contractual relationship that grossly deviate from good commercial conduct and are contrary to good faith and fair dealing. UTPs are present at a national level, but they can also exert a negative impact on developing trade among Member States, which in turn may hinder the development of the internal market.

Unfair trade practices (UTPs) are practices imposed by a stronger party in a contractual relationship that grossly deviate from good commercial conduct and are contrary to good faith and fair dealing. UTPs are present at a national level, but they can also exert a negative impact on developing trade among Member States, which in turn may hinder the development of the internal market.

Contribution to Growth: Legal Aspects of Protecting European Consumers

15-04-2019

This study contains an analysis of the legal aspects of protecting European consumers, advanced during the 7th and 8th legislative period of the European Parliament (2009 - 2019). It examines policy developments in the area of consumer protection and (digital) single market, and identifies new substantive rights offered to EU consumers. This document was provided by Policy Department A at the request of the Committee on the Internal Market and Consumer Protection.

This study contains an analysis of the legal aspects of protecting European consumers, advanced during the 7th and 8th legislative period of the European Parliament (2009 - 2019). It examines policy developments in the area of consumer protection and (digital) single market, and identifies new substantive rights offered to EU consumers. This document was provided by Policy Department A at the request of the Committee on the Internal Market and Consumer Protection.

Auteur externe

Aneta WIEWIÓROWSKA-DOMAGALSKA

Les politiques de l’Union – Au service des citoyens: Agriculture

28-06-2019

La politique agricole commune (PAC) est l’une des plus anciennes politiques communes dans l’Union européenne. La part du budget de l’Union qui lui est consacrée, représentant environ 40 % de l’enveloppe totale, reflète son importance. La PAC a vu le jour à une époque où l’Europe était incapable de subvenir à la plupart de ses propres besoins alimentaires; il était alors nécessaire d’encourager les agriculteurs à produire des denrées alimentaires en garantissant les prix. La PAC a régulièrement fait ...

La politique agricole commune (PAC) est l’une des plus anciennes politiques communes dans l’Union européenne. La part du budget de l’Union qui lui est consacrée, représentant environ 40 % de l’enveloppe totale, reflète son importance. La PAC a vu le jour à une époque où l’Europe était incapable de subvenir à la plupart de ses propres besoins alimentaires; il était alors nécessaire d’encourager les agriculteurs à produire des denrées alimentaires en garantissant les prix. La PAC a régulièrement fait l’objet de réformes et elle a évolué au fil des ans. Ces réformes visaient à améliorer la compétitivité du secteur agricole, à promouvoir le développement rural et à relever de nouveaux défis, qu’ils soient environnementaux ou climatiques. Les données recueillies par une série d’enquêtes Eurobaromètre indiquent que les citoyens de l’Union ont une bonne connaissance de ce domaine d’action. Il est généralement admis que cette politique commune répond aux attentes des citoyens quant à la fourniture de denrées alimentaires saines de haute qualité et qu’elle contribue à la protection de l’environnement. Dans le domaine de l’agriculture, la huitième législature du Parlement européen a été axée sur l’avancement non seulement de la mise en œuvre de la dernière réforme de la PAC de 2013, mais aussi d’une série de réalisations non négligeables sur le plan législatif. Les domaines concernés comprennent, par exemple, une législation sur la santé animale, une législation sur la santé des plantes, une législation relative au secteur biologique, ainsi que des mesures de simplification liées à la politique. Sur le plan non législatif, le Parlement remplit sa fonction de contrôle de manière rigoureuse. D’autres questions essentielles ont été traitées au cours de la législature précédente, telles que les orientations futures de la PAC après 2020, établissant la position du Parlement à l’égard du prochain cadre financier pluriannuel (CFP), y compris la dotation budgétaire globale pour la prochaine PAC, et le cadre législatif associé. Ce dernier aspect n’a pas fait l’objet d’un vote en séance plénière. Le présent document est une mise à jour d’une note plus ancienne, publiée avant les élections européennes de 2019.

LES PROCÉDURES DE RECOURS COLLECTIF DANS LES ÉTATS MEMBRES DE L'UNION EUROPÉENNE

03-10-2018

Cette étude, commandée par le département thématique des droits des citoyens et des affaires constitutionnelles du Parlement européen à la demande de la commission des affaires juridiques, vise à évaluer la situation actuelle du recours collectif aux niveaux national et européen, à évaluer l’opportunité d’une intervention européenne en la matière et à fournir au Parlement européen des recommandations concrètes. Tant l’évaluation que les recommandations ont été élaborées en gardant à l’esprit la question ...

Cette étude, commandée par le département thématique des droits des citoyens et des affaires constitutionnelles du Parlement européen à la demande de la commission des affaires juridiques, vise à évaluer la situation actuelle du recours collectif aux niveaux national et européen, à évaluer l’opportunité d’une intervention européenne en la matière et à fournir au Parlement européen des recommandations concrètes. Tant l’évaluation que les recommandations ont été élaborées en gardant à l’esprit la question essentielle soulevée par les recours collectifs: l’accès à la justice. Ce principe, qui est essentiel dans une Union qui assure le respect de l’état de droit, est actuellement remis en question du fait des divergences existantes. À ce titre, la création d’un mécanisme de recours collectif harmonisé devient de plus en plus pressante.

Auteur externe

Rafael AMARO, Associate Professor at the University Paris-Descartes, France Maria José AZAR-BAUD, Associate Professor at Paris-Sud University, France Sabine CORNELOUP, Professor at the University Paris II Panthéon-Assas, France Bénédicte FAUVARQUE-COSSON, Professor at the University Paris II Panthéon-Assas, France Fabienne JAULT-SESEKE, Professor at the University of Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, France

Recherche pour la commission AGRI - Nouvelles règles de concurrence pour la chaîne agro-alimentaire dans la PAC post 2020

14-09-2018

Dans le cadre de la prochaine réforme de la PAC post 2020, la Commission propose un nouveau règlement COM (2018)394 du 1er juin 2018 sur l’organisation commune de marché modifiant le règlement (UE) No 1308/2013 du 13 décembre 2013 (modifié par le règlement (UE) No 2017/2393 du 13 décembre 2017). Ce projet n’aborde cependant pas les questions relatives au rapport entre PAC et concurrence ; la proposition ne contient aucune disposition concernant les missions des organisations professionnelles et interprofessionnelles ...

Dans le cadre de la prochaine réforme de la PAC post 2020, la Commission propose un nouveau règlement COM (2018)394 du 1er juin 2018 sur l’organisation commune de marché modifiant le règlement (UE) No 1308/2013 du 13 décembre 2013 (modifié par le règlement (UE) No 2017/2393 du 13 décembre 2017). Ce projet n’aborde cependant pas les questions relatives au rapport entre PAC et concurrence ; la proposition ne contient aucune disposition concernant les missions des organisations professionnelles et interprofessionnelles et les conditions de leur éventuelle soumission aux règles de concurrence. Le récent règlement (UE) No 2017/2393 Omnibus a apporté des modifications au cadre légal d’application des règles de concurrence aux accords et pratiques des agriculteurs et de leurs associations. Ce nouveau cadre normatif n’est toutefois pas pleinement abouti et les avancées du texte méritent, à la lumière des de la décision de la Cour de justice rendue le 14 novembre 2017 dans l’affaire Endives, d’être consolidées et clarifiées afin de garantir une véritable effectivité de ces dispositions et une plus grande sécurité juridique aux opérateurs. Le rapport analyse l’évolution de la relation entre la PAC et le droit de la concurrence et met en évidence la nécessité d’apporter des correctifs à la législation agricole actuelle afin de garantir la primauté de la PAC sur les règles de concurrence et la réalisation des objectifs de l’article 39 du Traité.

Auteur externe

C. Del Cont; A. Iannarelli

Partenaires

Restez connectés

email update imageSystème d'alertes email

Le système d'alertes email, qui envoie directement les dernières informations à votre adresse électronique, vous permet de suivre toutes les personnes et tous les événements liés au Parlement. Ceci inclut les dernières nouvelles des députés, les services d'information ou le Think Tank.

Le système est accessible partout sur le site du Parlement. Pour vous abonner et recevoir les notifications du Think Tank, il suffit de communiquer votre adresse email, de sélectionner le thème qui vous intéresse, d'indiquer la fréquence (quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle) et de confirmer votre enregistrement en cliquant sur le lien envoyé par email.

RSS imageFlux RSS

Ne manquez aucune information ou mise à jour du site du Parlement européen grâce à notre flux RSS.

Veuillez cliquer sur le lien ci-dessous afin de configurer votre flux.