La Maison de l'histoire européenne

Bruxelles, ouverture prévue en 2016

Crédits: Atelier d'architecture Chaix & Morel et associés © Eddie Young / AACMA-JSWD 
Crédits: Atelier d'architecture Chaix & Morel et associés © Eddie Young / AACMA-JSWD

Une institution culturelle pour débattre de l'histoire européenne

L'exposition permanente se concentrera principalement sur l'histoire européenne du XXe siècle et sur l'histoire de l'intégration européenne, lesquelles seront replacées dans une perspective historique large et mises en regard des expériences si différentes que les Européens ont vécues au fil de leur histoire.
La Maison de l'histoire européenne vise à offrir un point de vue transnational sur l'histoire européenne en tenant compte de sa diversité et des nombreuses interprétations dont elle fait l'objet.
Elle a pour but de contribuer à la compréhension de l'histoire européenne, resituée dans un contexte international plus large, et d'enrichir le débat sur l'évolution de l'Europe et sur le processus d'intégration.

Expositions, objets et collections  

L'exposition permanente de la Maison de l'histoire européenne portera essentiellement sur le XXe siècle tout en effectuant un certain nombre de détours rétrospectifs sur des processus et des événements historiques des siècles précédents. La trame de l'exposition reposera sur une collection d'objets nouvellement assemblée et sera associée à un dispositif multimédia.

Crédits: ACCIONA Producciones y Diseño S.A. ©European Union 
Crédits: ACCIONA Producciones y Diseño S.A. ©European Union

Valeurs et principes  

Perspectives multiples sur l'histoire

Dédiée aux événements marquants de l'histoire de l'Europe, l'exposition permanente présentera des points de vue et des interprétations historiques variées en respectant leur diversité. La Maison de l'histoire européenne espère offrir de la sorte un espace propice à la réflexion et au débat.

Approche centrée sur le visiteur

L'exposition sera conçue pour répondre aux attentes de chaque visiteur quelle que soit l'étendue de ses connaissances historiques préalables. Chaque visiteur pourra conduire sa visite à son propre rythme et choisir sa manière singulière de s'engager. Des programmes pédagogiques et culturels variés seront également proposés.

Multilinguisme

La Maison de l'histoire européenne souhaite, dès son ouverture, proposer l'essentiel de son contenu dans les 24 langues officielles que l'Union européenne comptera alors. Le multilinguisme est en effet considéré comme l'expression de la diversité culturelle de l'Europe. La Maison de l'histoire européenne souhaite que les visiteurs tirent tout le profit de sa spécificité multilingue qui sera l'un de ses plus précieux atouts.

Coopération

La coopération avec les réseaux et les institutions en Europe et au-delà jouera un rôle primordial dans l'établissement de liens entre la Maison de l'histoire européenne et les différents organismes culturels aux niveaux international, national ou local. La Maison s'efforcera de s'intégrer pleinement dans le paysage culturel bruxellois et de nouer des relations créatives avec les institutions partenaires.

Emplacement - bâtiment Eastman du Parc Léopold

La Maison de l'histoire européenne sera située dans le Parc Léopold, au cœur du quartier européen à Bruxelles. Le bâtiment Eastman a été construit en 1935 afin d'accueillir une clinique dentaire pour les enfants défavorisés et avait été financé par les dons de l'inventeur de l'appareil photo Kodak. Le projet prévoit la rénovation des façades, en conservant l'aspect historique du bâtiment, ainsi qu'une extension moderne dans la cour et sur le toit.

Crédits: Atelier d'architecture Chaix & Morel et associés / AACMA-JSWD 
Crédits: Atelier d'architecture Chaix & Morel et associés / AACMA-JSWD

Mise en œuvre et gestion du projet

Créée à l'initiative du Parlement européen, la Maison de l'histoire européenne fait appel à plusieurs structures institutionnelles pour sa mise en place.

Le conseil de direction, présidé par l'ancien Président du Parlement européen, M. Hans-Gert Pöttering, est un organe composé de responsables politiques et de personnalités réunissant les institutions européennes et les autorités bruxelloises. Les organes compétents du Parlement y sont représentés. Celui-ci supervise la conduite générale du projet.

Le comité scientifique, présidé par l'historien Włodzimierz Borodziej et composé d'historiens et de professionnels de musées de renommée internationale, joue un rôle de suivi et de conseil pour les questions historiques et de transcription muséographique.
L'équipe scientifique, conduite par l'historienne et muséographe Taja Vovk Van Gaal, est chargée de préparer les expositions et la structuration du futur musée.

L'équipe de construction a organisé le concours d'architecture pour le bâtiment. Elle est chargée de superviser les travaux, notamment la rénovation et l'extension du bâtiment Eastman.

FAQ
 
Pourquoi créer une Maison de l'histoire européenne?

Le processus lancé il y a plusieurs décennies par l'Union européenne a fortement influencé la manière dont les pays européens se sont organisés et gouvernés, mais jusqu'à présent, il n'existait pas d'espace public plaçant le processus et les événements dans un contexte historique plus large, réunissant et confrontant les expériences très diverses des différents pays européens.

La génération qui a vécu les tragédies du XXe siècle et qui a ensuite bâti les Communautés européennes s'éteint peu à peu. Il est donc temps de recueillir son histoire et ses souvenirs afin que les générations futures comprennent comment et pourquoi l'Union d'aujourd'hui s'est développée au fil de l'histoire. En période de crise, il importe tout particulièrement de souligner le rôle primordial de la culture et du patrimoine et de prendre conscience que la coopération pacifique n'est pas nécessairement acquise d'avance.

Le Parlement européen prévoit, à cet effet, de fonder la Maison de l'histoire européenne, qui permettra aux citoyens de découvrir ce parcours historique et de réfléchir à sa signification pour le temps présent.

 
Quels principes président à la réalisation du projet?

Depuis sa création, le projet a été mené dans l'intention de promouvoir la connaissance de l'histoire européenne et la prise de conscience de la diversité des mémoires singulières d'une manière libre et non dogmatique. L'indépendance scientifique et la pertinence de la présentation sont à mettre en tête des priorités. À cette fin, une équipe européenne d'historiens et professionnels des musées issus de toute l'Europe a été recrutée dans le cadre spécifique de ce projet et œuvre à la mise en place des expositions, en s'assurant que la diversité de l'histoire européenne, et de ses interprétations, est dûment représentée.

Un organe consultatif (comité scientifique), qui se compose d'historiens et de muséologues de renommée internationale, garantira l'exactitude et la pertinence scientifiques du contenu et de la trame historique.

 
Quels sont les principaux objectifs?

En bref, la Maison de l'histoire européenne vise à:

  • améliorer les connaissances,
  • éveiller la curiosité,
  • devenir une plate-forme de réflexion et de débat sur l'Europe et son histoire,
  • devenir progressivement un thésaurus de l'histoire européenne, et
  • relier les institutions et les réseaux ayant trait à l'histoire européenne.

 
Où sera-t-elle située?

La Maison de l'histoire européenne constituera un apport véritable pour Bruxelles, notamment pour les visiteurs qui souhaitent en savoir davantage sur l'histoire européenne lors de leur découverte de la ville qui abrite la plupart des institutions de l'Union. La visite de ce bâtiment s'inscrira en complémentarité de celles des institutions européennes et du Centre des visiteurs du Parlement européen (Parlamentarium). Le Parlamentarium s'intéresse au rôle et aux activités du Parlement, alors que la Maison de l'histoire européenne a pour but de mettre en avant la complexité de l'histoire politique, économique, sociale et culturelle de l'Europe.

La Maison de l'histoire européenne se situera dans le bâtiment Eastman, au cœur du Parc Léopold, à proximité des institutions européennes. Pour transformer ce bâtiment en un espace destiné à accueillir des expositions, un concours d'architecture a été lancé en 2009 et clôturé début 2011. Il a été remporté par le groupe composé des architectes Chaix & Morel et associés (France), JSWD Architekten (Allemagne) et TPF (Belgique). Les travaux ont commencé en novembre 2012.

 
Quand ce projet a-t-il vu le jour?

L'idée de créer une Maison de l'histoire européenne a été lancée par Hans-Gert Pöttering, alors Président du Parlement européen, lors de son discours inaugural de 2007: "Je souhaite que l'on crée un lieu de mémoire et d'avenir où l'idée européenne puisse continuer de prospérer. Je propose la création d'une "Maison de l'histoire européenne"". Le projet a été soutenu et approuvé par le Bureau du Parlement.

En 2008, un premier concept, intitulé "Lignes directrices pour une Maison de l'histoire européenne", a été élaboré par un comité d'historiens et d'experts réputés issus de divers pays européens. Les experts ont conçu la Maison de l'histoire européenne comme un centre moderne d'exposition, de documentation et d'information inspiré des réflexions muséologiques les plus récentes.

 
Quel est le coût d'un tel projet?

Coûts estimés: phase de développement 2011-2015: 31 millions d'euros pour la rénovation et l'extension du bâtiment, 21,4 millions d'euros pour l'exposition permanente et la première exposition temporaire (dont 15,4 millions d'euros pour l'aménagement de l'espace d'exposition et des autres espaces et 6 millions d'euros pour le multilinguisme) et 3,75 millions d'euros pour la constitution de la collection.

 
 
Tools

Documents clés  

En bref  

  • une exposition permanente
  • des expositions temporaires et itinérantes
  • des programmes culturels et éducatifs
  • une salle de conférence
  • une offre en ligne complète
  • une cafétéria et une boutique

Un lieu de débat sur l'histoire européenne  

  • L'histoire européenne dans toute sa complexité et ses multiples dimensions
  • L'histoire européenne abordée selon une perspective transnationale - politique, sociale, économique et culturelle
  • Une exposition dans toutes les langues de l'Union
  • Une expérience unique: instructive, éducative et interactive
  • Une institution culturelle gratuite et accessible à toutes et tous
  • Un lieu de réflexion et de débat sur l'histoire européenne
  • Un acteur engagé et créatif, ancré dans la vie culturelle bruxelloise

En quelques dates  

Février 2007
Hans-Gert Pöttering, Président du Parlement européen lance l'idée d'une Maison de l'histoire européenne conçue comme "un lieu de mémoire et d'avenir où l'idée européenne pourra continuer de prospérer".

Octobre 2008     
Publication, sous la direction de Hans-Walter Hütter, des "Lignes directrices pour une Maison de l'histoire européenne" qui définissent le premier concept de l'institution.

Février 2009
Instauration d'un conseil de direction présidé par Hans-Gert Pöttering et d'un comité scientifique avec à sa tête l'historien Włodzimierz Borodziej.

Juin 2009            
Le Bureau du Parlement décide d'affecter le bâtiment de l'ancienne clinique dentaire Eastman à la future institution.

Janvier 2011      
Une équipe multidisciplinaire de professionnels est réunie sous la direction de l'historienne et muséographe Taja Vovk van Gaal.

Mars 2011          
Désignation du lauréat du concours d’architecture relatif à l’extension et à la rénovation du bâtiment Eastman: Ateliers Chaix & Morel (FR), JSWD Architekten (DE) et TPF (BE).

2012
Début des travaux de rénovation du bâtiment Eastman.

Contactez-nous

Maison de l'histoire européenne
Parlement européen
Rue Wiertz 60/ Wiertzstraat 60
B-1047 Bruxelles
Belgique
heh-info@ep.europa.eu