| Glossaire |

Section V.5.4

ANALYSE DE LA SUISSE ET DE L'AUTRICHE

Sommaire

5.4.0 - Introduction

Suisse et Autriche - Données générales

SUISSEAUTRICHE
Superficie totale (1000 ha)4 1298 236
Population totale (millions d'hab)
. habitants/km2
6.7
162
7.7
93
Superficie forestière
. forêts et autres terres boisées (1 000 ha)
. forêts (1 000 ha) dont :
- forêts exploitables (1 000 ha)
- forêts par habitant (ha)

1 186
1 130
1 093
0.17

3 877
3 877
3 330
0.5
Taux de boisement (%)
. forêts et autres terres boisées
. forêts dont :
- forêts exploitables

29.8
28.4
26.0

47.0
47.0
40.0
Stock sur pied total (millions de m3)
. soit en m3/ha (moyenne)
360
329
953
286
Accroissement annuel
. accroissement annuel net sur écorce (1000 m3)
. accroissement annuel net sous écorce (1000 m3)
. accroissement annuel net par hectare (m3)

5 820
5 340
5.3

21 980
19 837
6.6
Volumes exploités sous écorce
. total (1000 m3)
. m3/ha
. m3/habitant

4 500
4.12
0.67

14 988
4.5
1.94

[vers le début de la page]


5.4.1 - La forêt

La Suisse et l'Autriche ont un taux de boisement très différent puisque les forêts recouvrent 28 % du territoire suisse, contre 47 % en Autriche.

Les forêts sont essentiellement résineuses en Autriche (76 % des surfaces forestières à résineux prépondérants), ainsi qu'en Suisse (70 % des surfaces forestières à résineux prépondérants).

En Autriche, la répartition des surfaces forestières par tranches d'âge montre une forêt assez jeune, avec 47 % des surfaces constituées de futaies âgées de moins de 40 ans. La forêt suisse, au contraire, ne possède que 15 % de surfaces en futaies âgées de moins de 40 ans, alors qu'un quart de ses surfaces forestières se situe dans la tranche d'âge de 60 à 100 ans.

La Suisse se distingue par une surface importante (244 000 ha) traitée en futaie inéquienne (où se mélangent tous les âges sur une même unité).

La révolution moyenne en Autriche est de 110 ans pour les résineux et 140 ans pour les feuillus.

La structure de la propriété

Les forêts suisses et autrichiennes s'opposent également par la nature de leurs propriétaires :

La superficie moyenne des domaines publics est de 210 ha en Suisse et de 581 ha en Autriche. La forêt privée suisse est très morcelée (1.5 ha en moyenne), alors que les domaines privés autrichiens ont une étendue forestière relativement favorable avec une moyenne de 14 ha et 57.3 % des surfaces occupées par des domaines de plus de 100 ha.

[vers le début de la page]


5.4.2 - La disponibilité et la récolte de bois

Les volumes exploités à l'ha sont très proches en Suisse et en Autriche, entre 4 et 4.5 m3/ha/an. La récolte totale s'élève ainsi à 4.5 millions de m3 sous écorce en Suisse et à presque 15 millions de m3 en Autriche. La disponibilité théorique, résultant du différentiel entre la récolte et l'accroissement annuel serait donc de 840 000 m3 en Suisse (1.18 m3/ha/an) et de 4.84 millions de m3 en Autriche (2.1 m3/ha/an).

[vers le début de la page]


5.4.3 - Les produits forestiers et le marché du bois

Les bois ronds

La production totale de bois ronds en 1991 est constituée à 73 % de bois ronds résineux en Suisse et à 85 % en Autriche. Sur les 16 759 000 m3 produits en Autriche, 13 989 000 m3 sont à destination industrielle (83.5 %) ; une répartition équivalente peut être constatée en Suisse avec 3 370 000 m3 produits en bois ronds industriels sur 4 070 000 m3 de production totale de bois ronds en 1991.

Un écart important existe entre ces deux pays en ce qui concerne la consommation en bois de chauffage et charbon de bois, puisque celle-ci s'établit à 354 m3 pour 1 000 habitants en Autriche contre 104 m3 pour 100 habitants en Suisse. Les besoins en énergie autrichiens sont ainsi couverts à 3 % par le bois.

L'Autriche est importatrice nette de bois ronds industriels : 4 millions de m3 importés en 1991, provenant à 75 % de l'Allemagne. La Suisse est exportatrice nette de ces produits (1.25 millions de m3 exportés en 1991).

Les sciages

L'Autriche est un exportateur important de sciages avec près de 4 millions de m3 exportés en 1991, pour une production totale de 7.2 millions de m3, ce qui la place au sixième rang mondial des exportateurs de sciages. Sur ce total, 2.7 millions de m3 (68 %) sont exportés en direction de l'Italie, son principal client.
Sa production de sciages est relativement stable depuis 1980, où elle se situait à 6.7 millions de m3, mais cette période est caractérisée par une première phase de baisse de production (jusqu'à 5.9 millions en 1987) et une deuxième phase depuis 1988 où la progression a été de 7 à 10 % par an, sauf entre 1990 et 1991.

La Suisse est importatrice nette de sciages, avec une production de moins de 2 millions de m3 pour une consommation de 2.3 millions de m3.

La consommation de sciages pour 1 000 habitants est de 506 m3 en Autriche, ce qui place ce pays au deuxième rang de l'Europe juste derrière la Suède et devant la Norvège, alors qu'en Suisse cette consommation est seulement de 345 m3.

Les autres produits du bois

L'Autriche est un pays exportateur pour l'ensemble des produits dérivés du bois. Elle exporte 1 million de m3 de panneaux à base de bois et 2.6 millions de tonnes de papiers et cartons. Elle est donc également le sixième exportateur mondial de papiers et cartons.

La Suisse est exportatrice nette de panneaux à base de bois (433 000 m3 exportés) et importe 940 000 tonnes de papiers et cartons.

Au total, les produits forestiers, s'ils ont une valeur de production assez faible au regard du PIB de ces deux pays (2 % en Autriche, 1 % en Suisse), représentent une part importante de la valeur des échanges commerciaux autrichiens ; la valeur totale des exportations s'établit pour 1991 à 3.3 millions de dollars pour ce pays, et les produits forestiers y représentent 8 % du commerce.


| Glossaire || Aide |

Parlement européen
Révisé le 1er septembre 1996
URL: http://www.europarl.ep.ec/dg7/forest/fr/s5-5-4.htm