Dialogue avec les églises, les associations ou communautés religieuses, les organisations philosophiques et non confessionnelles 

Nombreuses sont les églises, les religions et les organisations philosophiques qui, au sein de l'Europe multiple d’aujourd’hui, apportent beaucoup à la société. Les institutions de l’Union européenne se sont engagées à établir un dialogue ouvert avec ces organisations religieuses et non confessionnelles, et le Parlement européen coopère activement avec elles sur certains dossiers touchant aux politiques de l’Union.

Contexte

L’article 17 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne (traité FUE), introduit par le traité de Lisbonne, offre une base juridique inédite pour un dialogue régulier, ouvert et transparent entre les institutions de l’Union européenne, d’une part, et les églises, les associations religieuses et les organisations philosophiques ou non confessionnelles, d’autre part. Cet article est libellé comme suit:

  1. "L’Union respecte et ne préjuge pas du statut dont bénéficient, en vertu du droit national, les églises et les associations ou communautés religieuses dans les États membres.
  2. L’Union respecte également le statut dont bénéficient, en vertu du droit national, les organisations philosophiques et non confessionnelles.
  3. Reconnaissant leur identité et leur contribution spécifique, l’Union maintient un dialogue ouvert, transparent et régulier avec ces églises et organisations."

Si les deux premiers paragraphes de cet article assurent la garantie du statut spécial reconnu par le droit national aux églises et aux associations ou communautés religieuses, ainsi qu’aux organisations philosophiques et non confessionnelles bénéficiant d’un statut comparable, le paragraphe 3 invite les institutions de l’Union à maintenir un dialogue ouvert, transparent et régulier avec ces églises et organisations.

Le Parlement accueille chaque année plusieurs conférences de haut niveau, ouvertes à tous les partenaires de ce dialogue, sur des sujets pertinents d'actualité liés au travail et aux débats parlementaires en cours.