Proposition de résolution - B6-0168/2009Proposition de résolution
B6-0168/2009

    PROPOSITION DE RÉSOLUTION

    25.3.2009

    déposée à la suite de la question pour réponse orale B6‑0226/2009
    conformément à l'article 108, paragraphe 5, du règlement
    par Helga Trüpel et Gisela Kallenbach
    au nom du groupe Verts/ALE
    sur le rôle de la culture dans le développement des régions européennes

    Voir aussi la proposition de résolution commune RC-B6-0166/2009

    Procédure : 2009/2570(RSP)
    Cycle de vie en séance
    Cycle relatif au document :  
    B6-0168/2009
    Textes déposés :
    B6-0168/2009
    Débats :
    Textes adoptés :

    B6‑0168/2009

    Résolution du Parlement européen sur le rôle de la culture dans le développement des régions européennes

    Le Parlement européen,

    –  vu les conclusions du Conseil du 24 mai 2007 sur la contribution des secteurs culturel et créatif à la réalisation des objectifs de Lisbonne,

    –  vu les actions menées dans le domaine de la culture, dans le cadre du Programme Culture 2007 (2007-2013),

    –  vu les actions menées dans le domaine de la politique régionale, dans le cadre de la mise en œuvre des Fonds structurels 2007-2013 et des programmes URBACT et INTERREG 2007-2013,

    –  vu sa résolution du 10 avril 2008 sur un agenda européen de la culture à l'ère de la mondialisation[1],

    –  vu sa résolution du 10 avril 2008 sur les industries culturelles en Europe[2],

    –  vu l'article 108, paragraphe 5, de son règlement,

    A.  considérant que la culture est un élément important d'un développement urbain et régional durable car c'est un facteur crucial de l'identité locale et régionale qui, par ailleurs, respecte pleinement la diversité culturelle et linguistique,

    B.  considérant que les industries culturelles, créatives et artistiques sont un secteur en pleine croissance et stimulent les économies régionales et locales, et que les petites et moyennes entreprises du secteur créatif sont facteurs de modernisation, de création d'emplois et d'innovation dans les régions et les villes européennes,

    C.  considérant que la créativité et l'innovation ont besoin d'un environnement à la fois favorable et exigeant, ainsi que de possibilités de développement et de formation que l'environnement local est le mieux à même d'offrir,

    D.  considérant que de nombreuses autorités locales et régionales ont mis en place une stratégie, avec la participation de partenaires de la société civile, pour promouvoir la culture et la créativité, soutenir les industries créatives et culturelles et créer un environnement qui stimule l'économie locale, la régénération urbaine, le marché du logement et, plus particulièrement, les marchés locaux de l'emploi, et qui promeut un nouvel esprit d'innovation et de gouvernance ainsi que la société de la connaissance,

    E.  considérant que la culture fait également office de catalyseur pour l'intégration sociale et la démocratie dans les régions et les villes européennes, notamment lorsqu'elle se fonde sur des initiatives émanant de la société civile,

    F.  considérant que le concept du développement durable devrait comporter une dimension culturelle;

    1.  souligne que les stratégies de développement local et régional qui intègrent la culture, la créativité et les arts contribuent grandement à l'amélioration de la qualité de la vie dans les régions et les villes européennes en encourageant la diversité culturelle, la démocratie, la participation et le dialogue interculturel;

    2.  demande à la Commission d'encourager les projets spécialement conçus et adaptés au plan régional ou local car ce sont les projets les plus efficaces et durables pour le développement régional et urbain;

    3.  invite la Commission à s'assurer de la participation pleine et entière des partenaires de la société civile à toutes les actions culturelles organisées ou cofinancées par l'Union européenne; propose de prendre le principe du partenariat tel qu'il est énoncé à l'article 11 du règlement (CE) n° 1080/2006 (règlement général sur les fonds structurels) comme modèle pour la participation de la société civile;

    4.  demande à la Commission d'organiser l'échange des meilleures pratiques dans le domaine des actions culturelles et de rassembler les acteurs concernés des secteurs publics, privés et de la société civile pour améliorer la mise en réseau;

    5.  compte sur la Commission pour qu'elle présente au Parlement, dans les meilleurs délais, une étude sur l'influence de la culture aux niveaux régional et local, accompagnée des conclusions et des mesures que la Commission envisage d'en tirer;

    6.  charge son Président de transmettre la présente résolution à la Commission et à la commission des régions.