Proposition de résolution - B7-0526/2011Proposition de résolution
B7-0526/2011

    PROPOSITION DE RÉSOLUTION sur la situation en Palestine

    27.9.2011

    déposée à la suite d'une déclaration de la vice-présidente de la Commission/haute représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité
    conformément à l'article 110, paragraphe 2, du règlement

    José Ignacio Salafranca Sánchez-Neyra, Elmar Brok, Ioannis Kasoulides, Gabriele Albertini, Tokia Saïfi, Hans-Gert Pöttering, Mario Mauro, Othmar Karas, Roberta Angelilli, Arnaud Danjean, Laima Liucija Andrikienė, Salvatore Iacolino, Dominique Vlasto au nom du groupe PPE

    Voir aussi la proposition de résolution commune RC-B7-0525/2011

    Procédure : 2011/2828(RSP)
    Cycle de vie en séance
    Cycle relatif au document :  
    B7-0526/2011
    Textes déposés :
    B7-0526/2011
    Textes adoptés :

    B7‑0526/2011

    Résolution du Parlement européen sur la situation en Palestine

    Le Parlement européen,

    –   vu ses précédentes résolutions sur le Moyen-Orient,

    –   vu les conclusions de la réunion du Conseil Affaires étrangères du 18 juillet 2011,

    –   – vu les déclarations du Quatuor pour le Moyen-Orient,

    –   vu l'article 110, paragraphe 2, de son règlement,

    A. considérant que lors de la 66e session de l'Assemblée générale des Nations unies, Mahmoud Abbas, Président de l'Autorité palestinienne, a demandé la reconnaissance de l'État palestinien et son adhésion aux Nations unies;

    B.  considérant que lors d'une réunion informelle, les 2 et 3 septembre 2011, les ministres des Affaires étrangères des États membres de l'Union européenne ont présenté des positions différentes sur le processus de paix au Moyen-Orient et les initiatives diplomatiques à cet égard envisagées pour la session de septembre de l'Assemblée générale des Nations unies;

    1.  appelle la vice-présidente de la Commission/haute représentante et les gouvernements des États membres à tout mettre en œuvre pour dégager une position européenne commune sur la demande d'adhésion aux Nations unies présentée par l'Autorité palestinienne et à éviter les divisions entre États membres;

    2.  souligne que les négociations directes entre Israéliens et Palestiniens en vue de la solution des deux États doivent reprendre sans délai et conformément à l'accord précédent sur le calendrier, afin de mettre un terme au statu quo inacceptable;

    3.  Insiste sur le fait qu'aucune résolution consécutive ne devra porter atteinte à la dignité de chacune des deux parties;

    4.  souligne qu'il est important de parvenir à une paix juste et durable au Moyen-Orient, en particulier entre les Israéliens et les Palestiniens; invite les deux parties à reprendre les pourparlers directs sans délai, dans le cadre des feuilles de route convenues vers la paix, afin de parvenir à un accord global fondé sur la coexistence de deux États démocratiques, souverains et viables, dont les peuples vivent au sein de frontières sûres et reconnues au plan international, conformément aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité des Nations unies; appelle chacune des deux parties à ne pas ajouter de nouveaux obstacles à la reprise des pourparlers ou des prétextes à ne pas les reprendre; invite les deux parties à éviter toute action qui aurait pour effet d'hypothéquer la solution des deux États; invite l’Autorité palestinienne et tous les dirigeants palestiniens à tout mettre en œuvre pour mettre fin aux multiples attaques de missiles Kassam tirés sans discernement depuis la bande de Gaza vers le territoire israélien; demande au gouvernement israélien de mettre un terme à l'extension de colonies en Cisjordanie et à Jérusalem-Est;

    5.  charge son Président de transmettre la présente résolution au Conseil, à la Commission, à la vice-présidente de la Commission/haute représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, aux gouvernements et aux parlements des États membres, au secrétaire général des Nations unies, à la Knesset et au gouvernement israélien, au président de l'Autorité palestinienne et au Conseil législatif palestinien.